18.7 C
Paris
jeudi, juillet 25, 2024

Le Danemark 1er pays à taxer, vaches, porcs et moutons pour compenser les émissions de CO2 !

NOS SOLUTIONS

A LA UNE

LES DERNIÈRES VIDÉOS

L’écologie c’est comme les indulgences pendant le Moyen-Age et l’inquisition. Pour l’Eglise catholique, les indulgences sont des remises de la « peine » et acte réparateur des conséquences du péché. Pour l’Église, tout péché, même pardonné, entraîne un devoir de réparation de ce qu’il a détruit (par exemple, il faut rendre l’argent volé). Autrefois, les indulgences s’achetaient ! Pour être pardonné, je schématise un peu, il suffisait de verser une somme plus ou moins importante au clergé en fonction de la “gravité” du pêché.

L’écologie fonctionne exactement de la même manière que l’église d’autrefois. Elle a ses dogmes auxquels vous ne pouvez pas toucher ni même discuter sous peine d’excommunication (notamment médiatique), elle a ses grands prêtres et grandes prêtresses comme la jeune Greta par exemple. Elle a son service d’inquisition. Son cathéchisme qui endoctrine les jeunes qui n’en peuvent plus d’étudier le cycle de l’eau et le tri des poubelles…  Et bien évidemment, parce que le monde ne peut s’arrêter de tourner d’un coup, il faut bien tolérer encore certaines choses. Il y a donc des indulgences.

Le CO2 c’est mal.

Si vous émttez du CO2 c’est très mal.

Mais si vous payez une taxe, le mal est réparé ce qui est un affligeant mensonge.

Soit le CO2 est gravissime et une taxe ne sert à rien, soit il n’est pas si grave que cela et une taxe est alors du vol.

On rétorquera que c’est plus nuancé et qu’il faut bien “inciter” à changer les usages.

Quand on commence à vous expliquer comment vous devez vivre, ce que vous pouvez faire ou ne pas faire dans les moindres détails de vos vies, alors vous vous rapprochez d’un système totalitaire.

Bref… la viande c’est mal, mais avec une taxe de plus c’est moins mal…

Le Danemark va taxer… ses vaches, porcs et moutons

“Une première mondiale. Après des mois d’âpres négociations, le gouvernement danois s’est mis d’accord avec les agriculteurs, les industriels et les groupes de défense de l’environnement pour taxer à partir de 2030 les émissions de méthane venant du… bétail. « Nous serons le premier pays au monde à introduire une véritable taxe sur le CO2 dans l’agriculture. D’autres pays s’en inspireront », s’enthousiasme Jeppe Bruus, le ministre de la Fiscalité. Le Danemark, qui a pour objectif de réduire les émissions de gaz à effet de serre de 70 % d’ici là, a choisi de cibler le méthane émis par les vaches, les porcs et autres moutons. Car, que ce soit du fait de leur système digestif ou des engrais azotés synthétiques contenus dans l’herbe qu’ils consomment, les ruminants – et surtout leur élevage – sont responsables de 11 % des émissions mondiales des gaz à effet de serre.”

L’accord danois, qui devrait être approuvé par le Parlement sans grande difficulté, taxerait les agriculteurs à hauteur de 300 couronnes danoises, soit 40,22 euros, par tonne de CO2 émise. Cette taxe s’accompagnerait d’une déduction fiscale de 60 %, entraînant un coût réel de 120 couronnes par tête, soit 16,09 euros, et qui atteindra 300 couronnes en 2035. Des subventions s’ajouteront pour faciliter l’adaptation des exploitations à cette nouvelle fiscalité. Reste que le prix du bœuf haché pourrait augmenter en conséquence de 2 couronnes par kilo en 2030, soit 27 centimes, d’après la ministre de l’Économie, Stéphanie Lose, pour un prix au kilo à 70 couronnes aujourd’hui, soit 9,38 euros.”

Cette taxe si l’on résume va donc augmenter le prix de la viande de 27 centimes le kilo.

De vous à moi, c’est suffisant haut pour rapporter des sous, mais c’est clairement trop faible pour changer les comportements puisque c’est un montant “absorbable” par les consommateurs et par un prix de vente.

Conclusion ?

C’est une “indulgence” escrologique.

Cela ne protègera pas la planète mais videra vos poches pour remplir celles d’Etats obèses et devenus malveillants et maltraitants avec leurs citoyens.

Charles SANNAT

« Insolentiae » signifie « impertinence » en latin

Pour m’écrire [email protected]

Pour écrire à ma femme [email protected]

Vous pouvez également vous abonner à ma lettre mensuelle « STRATÉGIES » qui vous permettra d’aller plus loin et dans laquelle je partage avec vous les solutions concrètes à mettre en œuvre pour vous préparer au monde d’après. Ces solutions sont articulées autour de l’approche PEL – patrimoine, emploi, localisation. L’idée c’est de partager avec vous les moyens et les méthodes pour mettre en place votre résilience personnelle et familiale.

« À vouloir étouffer les révolutions pacifiques, on rend inévitables les révolutions violentes » (JFK)

Source: insolentiaeVoir les précédentes interventions de Charles Sannat

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici


LES PLUS POPULAIRES 🔥

Investissez dans L'Or via notre partenaire de confiance "L'once d'Or".

X