12.3 C
Munich
jeudi, juin 13, 2024

Et moi, je n’ai droit à rien ?,…. Discrimination : le témoignage d’Angelo, SDF

NOS SOLUTIONS

A LA UNE

LES DERNIÈRES VIDÉOS

Ce jeune SDF français est à la rue depuis plusieurs mois avec sa femme et son bébé.

Et il n’obtient aucune aide… parce qu’il est français et non clandestin !

Pourquoi le témoignage d’Angelo correspond à la réalité

Bien que « Libération » et « Sud-Ouest » remettent en cause la véracité du témoignage d’Angelo, la discrimination anti-française dans l’aide publique aux plus démunis est bel et bien constatée sur le terrain.

Le témoignage d’Angelo, SDF

Les journaux quotidiens Libération et Sud-Ouest ont remis en cause la véracité du témoignage d’Angelo.

Pourtant, la situation qu’il dénonce (la priorité accordée aux clandestins et demandeurs d’asile sur les Français) correspond à la réalité, constatée sur le terrain.

Pour s’en convaincre, lisez ce récent article de Charlie Hebdo qui relate la distribution de nourriture par l’Armée du Salut, où il a été décidé expressément la « priorité aux migrants » (sic) :

Charlie-Hebdo-Armée-du-Salut-1000x1024

Une situation confirmée par Génération identitaire, qui chaque hiver vient en aide aux sans-abri dans le cadre de son opération « Génération Solidaire ». Les jeunes militants identitaires notent, comme les journalistes de Charlie Hebdo, qu’il y a effectivement une discrimination anti-française dans l’aide publique aux plus démunis.

Source : Contribuables Associés

 

 SUEDE policière-suédoise-musulmane PNG

Police suédoise condamnée pour discrimination envers les hommes blancs candidats au recrutement

La police suédoise a été condamnée par un tribunal de Stockholm pour sa pratique de « discrimination positive » qui a violé la loi… anti-discrimination, et discriminé volontairement depuis plusieurs années les hommes blancs hétérosexuels candidats au recrutement de l’Académie de police.

La police suédoise devra verser 10.800 euros d’indemnités à chaque victime identifiée.

Des milliers de candidats ont été refusés par l’Académie de police en raison d’une pratique de quotas de femmes et de migrants qui équivaut à une nouvelle forme de discrimination sexuelle et raciale.

« Ce qui s’est passé est très grave. La police a officiellement avoué avoir toléré des discriminations sexuelles et raciales. Nous allons être très attentifs pour que cela ne se reproduise plus jamais ni dans la police ni à tout autre endroit », a déclaré Clarence Crafoord, directeur du Centre de Justice de Stockholm.

Source : Média-Presse-Info

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Accès illimité à des livres gratuits - Cliquez pour en profiter !

LES PLUS POPULAIRES 🔥

Investissez dans L'Or via notre partenaire de confiance "L'once d'Or".

X