Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
Economie grecque à l’agonie, les entreprises ne pensent qu’à quitter le pays !
 

grèce-magasinLes contrôles de capitaux imposés par le gouvernement grec pèsent un lourd tribut sur les entreprises grecques, selon un nouveau rapport de la Grèce Endeavour.

plus de deux tiers des entreprises sondées ont déclaré subir une “baisse significative du chiffre d’affaires», et 1 entreprise sur 9 forcée de suspendre sa production en raison de la pénurie de matières premières (incapables d’acheter en raison des contrôles de capitaux).

Les problèmes créés par l’action du gouvernement grec semblent asymétrique puisque près d’un quart (23%) des entreprises “envisagent maintenant de transférer leur siège à l’étranger pour la sécurité, les flux de trésorerie, et des raisons de stabilité.”

greality

Endeavour Grèce, un groupe sans but lucratif qui soutient les entrepreneurs, a révélé que 58 % des 300 sociétés qu’elle a interrogé entre le 13 Juillet et 17 Juillet ont subi un “impact significatif sur leurs opérations causées par les restrictions imposées aux transactions transfrontalières.



“Beaucoup de ces entreprises ne peuvent pas importer des matières premières ou avoir accès aux services et infrastructures étrangers”, a indiqué le groupe dans un communiqué, ajoutant que 23 % envisagent un transfert de leur siège à l’étranger pour la sécurité, les flux de trésorerie et des raisons de stabilité.”

Plus de deux tiers des entreprises – 69 % – ont signalé une “baisse significative du chiffre d’affaires”, avec 11 % des sociétés obligées de réduire ou de suspendre la production à cause de pénuries de matières premières.

La Grèce a imposé une série de contrôles de capitaux, le 29 Juin, la fermeture des banques et une restriction des retraits d’espèces dans le but d’éviter une panique bancaire désastreuse qui détournerait l’argent hors du système financier.

Les banques ont rouvert lundi et les restrictions sur les retraits d’espèces ont été partiellement détendue, même si les contrôles de capitaux restent en place.

Endeavour Grèce a indiqué que les entreprises ont été confrontées à “une plus petite échelle” à des obstacles importants en raison des limitations des retraits bancaires aux distributeurs automatiques.

Près de la moitié des entreprises – 45 % – ont rapporté qu’elles avaient été contraintes de reporter les paiements aux fournisseurs.

Lire la suite sur  zerohedge

0 0 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x