Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
Le vrai taux de chômage du Québec n’est pas de 7,7%, mais de 14,1% !
 

chômeurs-quebecLe Québec compte officiellement 354 000 chômeurs, selon les données les plus récentes de l’Institut de la statistique du Québec (ISQ). Mais ce chiffre correspond-il à la réalité du chômage québécois ? Il semble bien que non, si l’on en croit une étude de Marc-André Demers, analyste en statistiques du travail, du même ISQ. En vérité, le Québec compte… près de deux fois plus de chômeurs ! Explication.

Le chômage est l’un des indicateurs du marché du travail les plus utilisés, dont les normes permettant de le définir et de l’évaluer ont été adoptées en 1982 par l’Organisation internationale du travail (OIT). Le hic, c’est que la façon dont on travaille aujourd’hui s’est grandement transformée au cours des trois dernières décennies. Et le Québec n’a évidemment pas échappé à cette évolution.

« Du coup, les frontières entre emploi, chômage et inactivité présentent de nos jours des zones floues dans lesquelles emploi et chômage ou chômage et inactivité se chevauchent », indique M. Demers dans son étude. Et d’ajouter : « Ces zones floues englobent justement des formes de chômage non traditionnelles, qui concernent des personnes ayant un besoin d’emploi non satisfait ».

Un “besoin d’emploi non satisfait” ? « Une réduction de temps de travail imposée par l’employeur, un retour aux études en raison d’une fermeture d’entreprise ou encore le découragement face à l’absence de travail sont toutes des situations qui ne sont pas prises en compte par le chômage traditionnel, même si elles occasionnent pourtant des besoins d’emploi non satisfaits », illustre l’analyste de l’ISQ. En conséquence, il existe bel et bien aujourd’hui des “chômeurs oubliés” au Québec, « particulièrement nombreux lors des ralentissements économiques, soit des périodes où le niveau de chômage est élevé ».

Qui sont les chômeurs oubliés québécois ?

Lors de la 19e Conférence internationale des statisticiens du travail qui s’est tenue à Genève en 2013, une résolution a été adoptée pour considérer désormais deux groupes supplémentaires de personnes éprouvant un besoin d’emploi non satisfait, outre les traditionnels chômeurs, qui étaient 331 900 au Québec en 2014 :

> Les personnes souhaitant travailler davantage. À savoir celles qui occupent un emploi à temps partiel de façon involontaire. On en dénombrait l’an dernier 188 400 au Québec ;

> La main-d’œuvre potentielle. C’est-à-dire les personnes voulant un emploi, mais sans en chercher un activement. Elles étaient l’an dernier au nombre de 93 600 au Québec.

En conséquence, le Québec comptait quelque 280 000 chômeurs oubliés en 2014, soit presque autant que le nombre officiel de chômeurs. Ce qui fait que le “vrai” taux de chômage du Québec était alors non pas de 7,7 %, mais de 14,1 %.

Qui étaient ces chômeurs-là ? L’analyste de l’ISQ a creusé en profondeur dans ses données et a découvert que la plupart étaient :

> Jeunes. Pour la plupart, ils entraient dans la tranche d’âge des 15-24 ans ;

> Peu diplômés. La plupart avaient tout au plus un diplôme d’études secondaires.

À noter qu’il y avait globalement tout autant de femmes que d’hommes, mais que la catégorie des personnes souhaitant travailler davantage était composée à 63 % de femmes.

On peut dès lors résumer ce profil par une image, celle d’une jeune femme peu diplômée qui rêverait d’occuper un emploi à temps plein dans ses cordes, mais qui en attendant cumule des boulots alimentaires à droite et à gauche. Une image qui permet de mieux saisir qui sont ces gens coincés dans les zones floues du marché du travail. « Toutes ces personnes ont un besoin d’emploi insatisfait, mais qui pourrait l’être si le marché du travail était mieux adapté à leurs situations spécifiques », souligne Marc-André Demers.

Source: lesaffaires

0 0 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x