Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
Migrants. 1,5 million de réfugiés en 2015 : l’Allemagne submergée dépasse les limites
 

Au début, on parlait de centaines de milliers, ensuite de près de 1 million. Ce 5 octobre, titre Bild, on s’attend à beaucoup plus de demandeurs d’asile en Allemagne – “1,5 million de réfugiés attendus. En comptant les familles, ils pourront être 7 millions” –, le tabloïd berlinois révèle le nouveau pronostic des autorités allemandes. Sans préciser ses sources, Bild parle de 920 000 nouveaux arrivants au dernier trimestre 2015, “un demi-million de plus qu’attendu.”

Migrants en Allemagne 3

Conséquence : les infrastructures, déjà surchargées, de prise en charge des réfugiés risquent de s’effondrer. “Si l’afflux vers l’Allemagne continue à ce rythme, les municipalités seront débordées et ne pourront plus assurer la prise en charge, le logement ni l’intégration”, détaille Bild. Elles manquent notamment de containers et d’infrastructures sanitaires.

Du coup, ce lundi, la politique d’asile défendue par Angela Merkel se trouve au centre des critiques.

La chancelière avait fixé le cap, prévoyant que l’Allemagne accorderait le droit d’asile aux migrants fuyant le conflit en Syrie et qu’elle n’établirait pas de limites à l’accueil.

Et si des manifestations contre les réfugiés ont eu lieu ce week-end dans plusieurs villes de l’Est, si sa cote de popularité vient de chuter et que des voix critiques s’élèvent dans son propre parti, c’est à cause de “la peur du courage de Merkel”, titre la Süddeutsche Zeitung.

Dans un éditorial à la tonalité chrétienne, le quotidien de centre gauche appelle les politiques à “rassurer la société civile, à lui insuffler de la confiance et à lui montrer que nous pouvons gérer intelligemment la migration. […] La capacité d’accueil d’un Etat ne se calcule pas uniquement avec des statistiques.”

Source : MSN Actualités

 

L’Allemagne craint une montée des tensions dans les foyers de réfugiés

Tandis que l’Allemagne vient d’annoncer avoir atteint un record historique du nombre de demandeurs d’asile entrés sur son territoire, le syndicat de police s’inquiète des tensions grandissantes dans les foyers d’accueil de réfugiés et migrants.

Migrants refugies

© RFI Avec notre correspondant à Berlin, Pascal Thibaut

Les rixes se sont multipliées ces dernières semaines, alors que l’Allemagne doit faire face à une arrivée sans précédent de réfugiés. Le week-end dernier, une gigantesque bagarre a opposé 300 Albanais à 70 Pakistanais dans un centre d’accueil de réfugiés de Cassel, dans le centre du pays. Une cinquantaine de policiers sont intervenus et ne sont parvenus à rétablir l’ordre qu’au bout de plusieurs heures. Plusieurs personnes ont été blessées au sein des forces de l’ordre et parmi les résidents du foyer, et l’événement a fait les gros titres de la presse allemande. Mardi, c’est à Dresde qu’une bagarre a explosé entre des Syriens et des Pakistanais, se soldant par deux blessés. Fin août, déjà, des heurts ont fait 17 blessés dans un centre d’accueil de Suhl, dans le centre de l’Allemagne.

Record du nombre d’arrivées

Si ces heurts restent localisés, cette évolution inquiète notamment le syndicat de police. L’urgence à laquelle est confrontée l’Allemagne rend en effet des solutions à ces problèmes difficiles. Ce mercredi soir, Joachim Herrman, le ministre bavarois de l’Intérieur, a annoncé qu’un nouveau record historique avait été battu en septembre, avec l’arrivée de 280.000 réfugiés en Allemagne, contre 105.000 en août. « C’est plus en un mois que durant la totalité de l’année 2014 », a-t-il précisé, ajoutant que « très bientôt ce ne sera plus du tout gérable du point de vue de l’organisation et des foyers d’accueil ».

La Fédération des sociétés de sécurité critique des sous effectifs et déplore des agressions dont le personnel serait victime. Le syndicat de la police a notamment proposé de séparer les réfugiés musulmans et des réfugiés chrétiens, pour réduire les agressions éventuelles. Une proposition rejetée par la classe politique, à droite comme à gauche, par principe, mais aussi parce que l’hébergement des nouveaux arrivants doit souvent se faire dans l’urgence. Le syndicat de la police reconnait d’ailleurs lui-même que de nombreux conflits opposent des musulmans entre eux, et affirment que des femmes sont mises sous pression par des islamistes. L’organisation demande des expulsions rapides des auteurs de violences.

Source : MSN Actualités

0 0 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x