Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
Livret A: la collecte dans le rouge pour le sixième mois consécutif
 

Le livret A ne se porte pas bien. Les épargnants ont de nouveau effectué davantage de retraits que de dépôts en septembre, à hauteur de 2,38 milliards d’euros, selon des données publiées mercredi par la Caisse des dépôts (CDC).

Il s’agit du 6e mois de suite dans le rouge pour ce placement, qui affiche une décollecte nette de 6,21 milliards d’euros depuis le début de l’année. Un niveau supérieur à celui constaté sur l’ensemble de 2014 (6,13 milliards).

Les mois de septembre, octobre et novembre sont traditionnellement difficiles pour le Livret A puisque, à cette période, les épargnants ont tendance à piocher dans leurs économies pour faire face aux dépenses de rentrée, au paiement des impôts et à l’achat des cadeaux de fin d’année. Et le livret A très apprécié à l’époque par les Français plonge dans le rouge depuis un bon moment. Ainsi, à titre de comparaison, septembre 2014 s’était terminé sur une décollecte nette de 2,37 milliards d’euros et, en septembre 2013, les retraits avaient dépassé les dépôts de 1,56 milliard d’euros.

Un taux d’intérêt à son plus bas historique

Le Livret A est évidemment pénalisé par un taux d’intérêt pas assez avantageux pour les épargnants. Fixé depuis le 1er août à 0,75%, soit son plus bas niveau historique, son rendement reste pourtant sensiblement supérieur au niveau de l’inflation -nulle en septembre- et à ce qu’il devrait être en théorie. En effet, si la formule de calcul était appliquée, le taux d’intérêt du Livret A devrait être de 0,25% en ce moment.

Fin septembre, 256,8 milliards d’euros étaient déposés sur ce produit d’épargne, un niveau encore confortable pour assurer les missions de ce livret, qui sert notamment à financer des logements sociaux. En outre, le Livret de développement durable (LDD), dont le taux est également fixé à 0,75%, n’a pas échappé à la désaffection des épargnants, en septembre, et les retraits ont été supérieurs aux dépôts, à hauteur de 870 millions d’euros. Depuis le 1er janvier, il affiche une décollecte nette de 1,1 milliard d’euros.

Source: leparisien

0 0 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x