Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
Etats-Unis: incapable de réduire sa dette, la chambre valide une fois de plus l’accord qui relève son plafond
 

chambre-représentants-etats-unisLa Chambre des représentants des Etats-Unis, à majorité républicaine, a adopté mercredi un compromis budgétaire négocié avec la Maison Blanche qui écarte tout risque de défaut de paiement jusqu’en 2017.

La mesure a été adoptée grâce à une coalition de républicains modérés et du groupe démocrate, par 266 voix contre 167, la majorité des républicains votant contre. L’accord relève le plafond de la dette jusqu’au 15 mars 2017 et fixe les budgets de l’Etat fédéral jusqu’au 30 septembre 2017.

Il doit encore être adopté par le Sénat, avant la date-butoir de mardi prochain avant laquelle la limite légale de la dette fédérale doit être relevée afin de permettre aux Etats-Unis de continuer à emprunter sur les marchés et d’honorer leurs dettes.

Dévoilé en début de semaine après de discrètes négociations entre les chefs du Congrès et le président démocrate, le compromis réduit significativement le risque d’une crise budgétaire durant la fin du mandat de Barack Obama, qui quittera la Maison Blanche en janvier 2017.

Pour y parvenir, les démocrates ont concédé une modeste réforme d’un programme social d’assurance pour les personnes handicapées, et le maintien jusque dans les années 2020 des limites strictes qui encadrent le budget fédéral depuis 2011.

Ils ont obtenu en échange un léger assouplissement de l’austérité en 2016 et 2017, des économies devant être dégagées sur dix ans par la vente d’une partie des réserves stratégiques de pétrole, une réforme d’un programme d’assurance pour les agriculteurs, et grâce à d’autres mesures dans la santé.

L’Etat fédéral dépensera 1.067 milliards de dollars en 2016 (50 milliards de plus que le plafond initial) et 1.070 milliards en 2017 (30 milliards de plus), dont environ la moitié pour la Défense, qui bénéficiera d’une rallonge supplémentaire de 31 milliards pour ses opérations extérieures.

Ce budget dit discrétionnaire ne représente qu’environ un tiers des dépenses de l’Etat fédéral. Les dépenses sociales comme les programmes d’assurance maladie pour les plus de 65 ans ou les personnes modestes fonctionnent séparément.

Source: boursorama

La dette publique américaine au 30 juin 2015: 18.151 milliards de dollars

La dette publique américaine semble incontrôlable, la preuve !

Debt-Deficit-America-UsaCi-dessous, le graphique montrant la progression de la dette publique américaine de 1900 à 2020. Entre nous, cette courbe est bien celle d’une fonction exponentielle.

Il confirme que tous les espoirs d’une baisse de la dette publique US ne sont rien d’autre qu’une illusion.

Actuellement à 18 152 milliards de dollars, la dette publique totale devrait passer à 23 000 milliards d’ici à 2020. Une hausse des taux d’intérêt à 2% ajouterait une charge de près de 400 milliards au budget des Etats-Unis.

La période 1900-2009 est basée sur les données du Trésor américain.

La période 2010-2020 est basée sur les estimations du bureau du Budget du Congrès américain(CBO).
graphe-dette-américaine-1900-2020

Et le meilleur pour finir avec la Fed qui vient de découvrir 2700 milliards de dollars de dette supplémentaire sous un coin de moquette, il y a 3 semaines à peine !

La Fed a changé sa méthode d’évaluation et de suivi des chiffres de la dette, et remplacé un seul tableau des instruments du marché du crédit avec deux tableaux distincts pour les «titres de créance» et les «prêts». Tout d’un coup, la FED a signalé un montant supplémentaire de 2700 milliards de dollars de dette.

Rappel: Lorsque vous cumulez toutes formes de dettes, incluant la dette du gouvernement, du commerce, la dette des crédits immobiliers et la dette-consommateurs, nous atteignons 59 045 milliards de dollars (dette globale). Il s’agit essentiellement de dette privée, et non d’emprunts du gouvernement. Or, le graphique de la FED ci-dessous n’a toujours pas intégré les 2700 milliards de dollars de dette supplémentaire.

La progression de cette dette privée pose un risque bien réel de récession. En réalité, le chiffre est démentiel et difficile à décrire avec des mots.

Le seul problème est qu’il va falloir dorénavant prendre en compte ce supplément de 2700 milliards de dollars de dette.

Et c’est sans compter le shadow Banking comme le rappelait hier, le rédacteur en chef du site la bourse au quotidien, Philippe Béchade dans son dernier article intitulé: Comment la FED a-t-elle retrouvé 2 700 Mds$ de dettes « oubliées » ?

Selon le site zerohedge, la dette totale des Etats-Unis passerait ainsi de 330% à 350% du PIB après cette découverte faite par la FED d’un supplément de 2700 milliards de dette. Toujours selon zerohedge, la dette totale passerait de 59045 milliards de dollars à 62100 milliards de dollars au 30 juin 2015.

Olivier Delamarche: ” En soulevant un coin de moquette, on vient de retrouver aux Etats-Unis 2700 milliards de dette ! “

Le tube de Dominic Frisby: ” Debt Bomb ! “

0 0 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x