Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
COP21: 200 travailleurs des pays de l’Est recrutés pour la conférence
 

cop-21C’est une information qui fait tache pour un événement qui se veut un vecteur de créations d’emplois en région parisienne. D’après C’est une information qui fait tache pour un événement qui se veut un vecteur de créations d’emplois en région parisienne. D’après France 2, au moins 200 travailleurs détachés venus d’Europe de l’Est ont été embauchés pour organiser la conférence de Paris sur le climat (COP21) qui débutera à la fin du mois.

Rien d’illégal en tant que tel si les conditions de travail et les salaires sont les mêmes que pour les travailleurs français. Problème : un ouvrier slovaque interrogé par la chaîne publique a assure qu’il gagne 70 € pour douze heures de travail, soit un montant bien inférieur au Smic.

GL Events, l’entreprise qui emploie ce travailleur détaché, n’en est pas à son coup d’essai. En août dernier, la société avait fait appel à 12 ouvriers roumains pour monter les stands de l’université du PS à La Rochelle (Charente-Maritime). Une information qui avait fait naître une polémique.

Contacté par France 2, GL Events ne reconnaît l’embauche que de six Slovènes via ses sous-traitants. «Les organisateurs n’ont pu communiquer aucun chiffre sur le nombre de travailleurs détachés, écrit le site de la chaîne. Mais ils ont précisé que certains sous-traitants venaient de Seine-Saint-Denis.»

Les organisateurs de la COP21 se sont pourtant engagés à ce que les emplois bénéficient «de façon prioritaire aux personnes habitant le territoire», rappelle le site du département de Seine-Sainte-Denis où l’événement se déroulera. «Entre l’installation des stands, l’accueil du public, la préparation des repas, 3 000 personnes vont directement travailler pour la COP21, poursuit France 2. Mais, sur ces milliers de personnes, 200 seulement sont embauchées par des entreprises du département de Seine-Saint-Denis où se tiendra la conférence. Et, parmi les 38 entreprises prestataires, seules quatre PME sont du département.»

Source: leparisien

0 0 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x