Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
Toute l’équipe de BusinessBourse vous souhaite un très “BON NOËL”

Joyeux Noël 5Noël est le nom d’une fête célébrée chaque année, majoritairement dans la nuit du 24 au 25 décembre ainsi que le 25 toute la journée. En tant que fête chrétienne, elle commémore la naissance de Jésus de Nazareth.

Avant la christianisation de l’Occident elle était appelée Dies Natalis Solis Invicti et correspondait au jour de naissance de Sol Invictus. La date du 25 décembre a été fixée comme grande fête du soleil invaincu (Sol Invictus) par l’empereur romain Aurélien qui choisit ainsi comme date le lendemain de la fin des Saturnales mais qui correspond aussi au jour de naissance de la divinité solaire Mithra.

La fête de Noël en tant que jour de naissance de Jésus de Nazareth a conduit à la christianisation de ce « Noël païen » et peut être vue comme une contre-fête opposée par les chrétiens à celui-ci. La première mention de la célébration de la naissance de Jésus de Nazareth le 25 décembre à Rome, se place en 336. Suite à l’édit de Thessalonique, la fête de Noël (du latin Natalis) devient exclusivement chrétienne. Après la chute de l’Empire romain d’Occident, la fête de Yule sera remplacée de la même manière lors de la christianisation des peuples germains et scandinaves. Noël devint une des fêtes chrétiennes les plus importantes durant la période médiévale et fut diffusée dans le reste du monde lors de la colonisation et de l’occidentalisation contemporaine. Aujourd’hui, la fête de Noël s’est fortement laïcisée et n’est plus nécessairement célébrée comme une fête religieuse.

Joyeux Noël 3

Étymologie

Le mot Noël est attesté de manière écrite dès 1112 sous la forme Noel (chez Philippe de Thaon), conjointement, au XIIe siècle, on trouve la variante Nael dans le voyage de saint Brendan en 1120.

Le terme Noël partage la même étymologie avec la plupart des grandes langues romanes (italien natale; occitan nadal, nadau; catalan nadal; portugais natal; l’espagnol utilise une forme plus savante navidad, issue du latin classique nativitas) ainsi qu’avec les langues celtiques, à savoir, l’adjectif latin natalis signifiant « de naissance, relatif à la naissance » (de natus « né »), d’abord associé au mot latin dies « jour » dans la locution natalis dies « jour de naissance » réduite à natalis par substantivation de cet adjectif en [natále(m)], utilisé en latin ecclésiastique pour désigner la Nativité du Christ.

Célébration traditionnelle

Durant la période de Noël il est de coutume d’offrir des cadeaux et d’exprimer sa solidarité envers les démunis. Le don est présent dans de nombreuses traditions, comme celle de servir un repas au premier pauvre croisé au jour de Noël, ou dans l’exceptionnelle générosité des aumônes accordées aux mendiants à la sortie de l’office célébré durant la nuit de Noël. « La période de Noël, qui est très chargée cérémoniellement, possède une certaine intensité rituelle. Même si nous vivons fondamentalement dans une société marchande, il y a dans cet échange de cadeaux quelque chose qui est de l’ordre du don et qui est universel dans son principe : ils créent, maintiennent et consolident des liens ; ils constituent en quelque sorte une matrice du social ».

La popularité de cette fête a fait que Noël est devenu un patronyme et un prénom dans de nombreuses langues parlées par les peuples chrétiens.

Joyeux Noël 4

Veillée de Noël

La soirée du 24 décembre est dans la très grande majorité des cas, passée en famille.

En France, les trois-quarts des Français considèrent que Noël est d’abord une fête familiale ou commerciale. Ce repas de Noël est le repas festif, constitué notamment de la dinde de Noël, de fruits de mer, de foie gras et qui se termine traditionnellement par la bûche de Noël, un dessert en forme de petite bûche ; ce dernier est souvent un gâteau roulé recouvert de crème au chocolat, parfois il s’agit d’une glace. Cette bûche rappelle la tradition ancienne où l’on mettait au feu une grosse bûche en début de soirée. Cette bûche était choisie pour sa taille et sa qualité car elle devait brûler pendant toute la veillée.

Dans d’autres régions du monde, le menu traditionnel de ce repas est tout différent. Au Japon, les couples fêtent généralement Noël sous la forme d’une soirée romantique au restaurant, ou à la maison en famille pour ceux qui ont de jeunes enfants. En Europe de l’Est (Pologne), ce repas est strictement « maigre », donc végétarien ; aucune viande ni charcuterie ne sont jamais servis lors du repas de soirée du Noël. On sert les viandes seulement lors du déjeuner de la journée suivante, le premier jour des fêtes de Noël consacré au strict cercle de la famille entre les enfants et parents. Ce n’est que le deuxième jour de ces fêtes qu’on se rend en visite, allant déjeuner ou dîner chez la famille élargie (oncles, tantes), ou chez les amis.

Source : Wikipedia

Pourrions nous faire abstraction de tout ce qui nous est annoncé, ne serait-ce l’espace d’une nuit, celle de la nuit de Noël ! …….. Et espérons que le cataclysme tant annoncé, n’arrivera pas.

Joyeux Noël à tous et à toutes

0 0 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x