Ce site est entièrement dédié à l'analyse technique sans pour autant dédaigner l'analyse fondamentale. Nous avons voulu ce site interactif et convivial où vous pouvez poster vos commentaires et études dans les différents forums.
Le franc fort a assommé le tourisme suisse

swiss-recessionEn raison du franc fort, Suisse Tourisme anticipe un recul de jusqu’à 4% des nuitées dans les Alpes pendant la saison d’hiver.

Le directeur de l’organisation Suisse Tourisme, Jürg Schmid, estime que la force du franc a nui au tourisme suisse en 2015 et que le changement climatique transformera le tourisme hivernal. Néanmoins, pour ce qui est de la devise, il attend un retournement de tendance dans les régions de montagne dès la fin 2016.

Malgré le manque de neige et le début de saison retardé, l’activité pendant les fêtes est comparable à celle de l’année précédente, assure Jürg Schmid dans l’hebdomadaire alémanique SonntagsZeitung. Les résidences secondaires alpines ont joué ici un rôle stabilisateur.

Mais les remontées mécaniques figurent parmi les perdants. Certaines exploitations ont essuyé un recul de leur chiffre d’affaires de jusqu’à 50%. Néanmoins, le ciel bleu aidant, les restaurateurs et les commerçants dans les villages ont tiré leur épingle du jeu.

La campagne touristique de Pâques mise elle aussi sur l’or blanc. Mais une chose est certaine: le changement climatique va transformer le tourisme hivernal, admet Jürg Schmid. L’enneigement artificiel ne représente pas une solution pour tous.

Impact du terrorisme

L’insécurité géopolitique a elle aussi laissé des traces. Les visiteurs d’Asie ou d’Amérique ont différé leurs voyages vers les grandes capitales européennes, et du même coup leur passage en Suisse. «Nous ressentons nettement cette retenue», dit le directeur.

La liste des destinations s’allonge, pour lesquelles les Suisses aussi réfléchissent à deux fois, constate Jurg Schmid. Certes, cela donne un coup de pouce au tourisme indigène. Les organisateurs de congrès s’intéressent également de plus près à la Suisse, comme alternative à Bruxelles ou Paris.

Source: tdg

avatar
 
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
  Subscribe  
Me notifier des