Philippe Béchade: « les banques centrales supplient Wall Street de maintenir le marché à la hausse »

philippe-bechadeActuellement, le pétrole est considéré comme le principal driver des marchés financiers. Pour Philippe Béchade, ces derniers sont totalement mécanistes depuis 2 jours. Hier, le CAC40 a repris 5 % en ligne droite parce que le pétrole est passé de 30 à 34$. Pendant ce temps, à Wall Street, les rumeurs d’une nouvelle réunion prévue pour mi-mars entre le Venezuela, le Qatar, l’Arabie saoudite et la Russie ont également secoué les marchés. – Les indés de la finance: chaque vendredi, analystes et éditorialistes débriefent les actualités de la semaine. – Avec: Philippe Béchade, rédacteur de la bourse au quotidien, président des Econoclastes. – Intégrale Bourse, du vendredi 26 février 2016, présenté par Grégoire Favet, sur BFM Business.

Ecoutez bien ce qu’il se dit jusqu’au bout, Philippe Béchade explique parfaitement et précisément la situation sur les marchés financiers qui grimpent uniquement grâce aux banques centrales…et absolument pas avec les nouvelles économiques qui sont totalement désastreuses.

Observez bien le CAC 40, il monte sur 2 gaps… »2 trous d’air »…depuis quelques jours ce qui n’a rien d’une hausse solide.

Les marchés sont administrés à la manière soviétique et ne sont pas libres du tout sinon ils plongeraient aussitôt.  Mais rassurez-vous, manipulation ou pas, algorithme ou pas, les marchés finissent toujours par aller là où ils veulent aller.

Philippe Béchade: A un moment les banques centrales ont injecté de l’argent sur les marchés et elles ont plié les vendeurs. Et ça veut dire quoi ? Que ce n’est pas un marché !

Grégoire Favet: C’est un marché manipulé par les banques centrales mais comme depuis 6 ou 7 ans Philippe !

Philippe Béchade: Voilà !

La guerre des monnaies                                         Pétrole, une guerre d’un siècle
     

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page