Ce site est entièrement dédié à l'analyse technique sans pour autant dédaigner l'analyse fondamentale. Nous avons voulu ce site interactif et convivial où vous pouvez poster vos commentaires et études dans les différents forums.
Les Américains vont tellement bien…Mais alors pourquoi consomment-ils 80 % de l’offre mondiale d’analgésiques ?
 

American-Flag-PillsSi les Américains vont si bien et sont si heureux, alors pourquoi consomment-ils 80 % de l’offre mondiale d’analgésiques ?

Moins de 5 % de la population mondiale vit dans ce pays, et pourtant ils achètent 80 % de ces médicaments hautement addictifs. Aux Etats-Unis aujourd’hui, environ 4,7 millions d’Américains sont accros aux analgésiques délivrés sur ordonnance, ce qui représente une augmentation de 300 % depuis 1999. Si vous connaissez personnellement quelqu’un qui souffre de cette dépendance, alors vous savez probablement déjà comment ces médicaments peuvent-être incroyablement destructeurs. Quelqu’un qui avait une vie très saine et tout à fait normale peut la voir détruite en quelques semaines.

Et bien sûr, beaucoup ne s’en sortent pas. Selon le CDC (Centres pour le contrôle et la prévention des maladies-principale agence gouvernementale américaine de protection de la santé publique et de sécurité publique), plus de 28.000 Américains sont morts d’une surdose d’opiacés en 2014. Ces morts ont représenté 60 % de l’ensemble des décès par overdose aux États-Unis cette année

heroin-odUn rapport publié en janvier par les Centres américains pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC) a révélé que les décès par overdose avait atteint un nouveau sommet en 2014, totalisant 47,055 personnes.

Les opioïdes, des médicaments antidouleur puissants nécessitant une ordonnance, avaient été impliqués dans 60% de ces décès.

Beaucoup d’Américains qui démarrent avec des opioïdes délivrés légalement sur ordonnance passent rapidement à l’héroïne, car ce dernier est souvent moins cher et plus facile à obtenir, et les Etats-Unis font maintenant face à une énorme épidémie de consommation d’héroïne. En fait, le nombre d’Américains qui meurent d’une overdose d’héroïne a presque quadruplé entre 2000-2013.

Enfin, le gouvernement fédéral a commencé à prendre en compte cet énorme problème. Un projet de loi a été récemment adopté et plus d’un milliard de dollars sera débloqué sur les deux prochaines années afin de lutter contre ce fléau.

Mais aussi longtemps que les médecins délivreront chaque année des milliers et des milliers de nouvelles prescriptions pour ces analgésiques, cette crise ne disparaîtra de sitôt.

Dans les Appalaches, ces analgésiques délivrés sur ordonnance sont généralement connus sous la dénomination d’“héroïne du plouc”, et toute l’attention lors des primaires dans le New Hampshire était centrée sur la manière dont cette crise est en train de détruire un nombre incalculable de vies dans le Nord-Est. Mais une enquête a révélé que les Etats qui ont les plus gros soucis de toxicomanie avec ces analgésiques se situent en réalité dans l’Ouest du pays

L’enquête nationale sur la consommation de médicaments et la santé réalisée auprès d’environ 67.500 personnes à travers les États-Unis, a montré que les états ayant les taux les plus élevés en terme d’abus concernant les prescriptions d’antidouleur se situaient dans l’Ouest – Arizona, Colorado, Idaho, Nevada, Nouveau-Mexique, Oregon et Washington.

Sauf si vous êtes sur le point de mourir, je vous recommande fortement d’éviter ce type de médicaments prescrits par votre médecin. Il suffit de constater ce qui est arrivé à une mère au foyer nommée Norah Mangan

Je suis éduquée, mère au foyer et j’ai 4 enfants. Tout se passait bien pour moi jusqu’à cette fatidique visite chez un médecin orthopédique à cause d’une légère douleur arthritique au niveau des orteils. Mon médecin m’a alors remis une première prescription mensuelle d’une longue série pour de l’Oxycodone et de ce premier rendez-vous a découlé une rapide descente en enfer. Dans les six mois, je suis devenue une toxicomane.

En peu de temps, Norah a dû se tourner vers des chemins illégaux pour subvenir à sa dépendance. Sa vie s’est transformée en un cauchemar à cause de médicaments qui lui avaient été prescrits légalement au départ…

norahIl n’a pas fallu longtemps avant que ma prescription mensuelle ne me fasse tomber dans une spirale infernale. Pour ne pas aggraver mon cas, je vais simplement partager le prix de ces médicaments lorsqu’ils sont achetés par d’autres moyens que ceux légaux, l’oxycodone se vend généralement pour un dollar le milligramme. Je dilapidais nos économies et je ne m’en préoccupais même plus. J’étais si mal que je ne me souciais même plus de mes valeurs morales, en fait, je ne faisais plus attention à rien. Il est difficile d’imaginer que dans un si court laps de temps, j’étais passée de Mme Cleaver qui s’occupait de la cuisson des petits pains chauds avant que ses enfants n’arrivent de l’école à Scarface où j’écrasais des pilules sur le plateau en verre de notre bureau à la maison tout en pensant à moi-même alors que je les entendais arriver de l’école… Pourquoi… oh pourquoi sont-ils déjà arrivés à la maison ?

Vous pouvez lire le reste de son étonnante histoire ici…Quel enfer !

La vérité est que les Etats-Unis possèdent la population la plus droguée de toute la planète. Il a été estimé que 52 millions d’Américains âgés de plus de 12 ans ont utilisé des médicaments prescrits par ordonnance sans raison médicale, et ce problème s’aggrave d’année en année.

Selon une étude qui a été publiée dans le Journal de l’Association médicale américaine(American Medical Association ou AMA), 59 % de l’ensemble des adultes aux Etats-Unis ont actuellement au moins une prescription médicamenteuse, et 15 % de l’ensemble des adultes aux Etats-Unis ont au moins 5 prescriptions médicamenteuses. Et les chiffres sont bien pires pour les Américains plus âgés. Les statistiques suivantes proviennent d’un de mes précédents articles

– Selon le CDC, environ 9 américains sur 10 âgés d’au moins 60 ans expliquent avoir pris au moins une prescription médicamenteuse dans le dernier mois.

– Aux Etats-Unis, toutes les 19 minutes, il y a un décès involontaire par surdose.

– Aux Etats-Unis aujourd’hui, les analgésiques prescrits par ordonnance tuent plus d’américains que l’héroïne et la cocaïne réunies.

– Selon le CDC, environ 750.000 personnes aux États-Unis et par an se précipitent aux urgences en raison de réactions indésirables liées à l’utilisation de médicaments.

Le pourcentage de femmes prenant des antidépresseurs aux Etats-Unis est plus élevé que dans n’importe quel autre pays au monde.

Les enfants américains sont trois fois plus susceptibles de se voir délivrer une ordonnance pour des antidépresseurs que les enfants européens.

– Un rapport choquant du Government Accountability Office(organisme d’audit, d’évaluation et d’investigation du Congrès des États-Unis chargé du contrôle des comptes publics du budget fédéral des États-Unis) a découvert que près d’un tiers des enfants placés en familles d’accueil aux Etats-Unis reçoivent au moins un médicament utilisé en psychiatrie.

– Une enquête menée par l’institut national américain sur l’abus de drogues a révélé que plus de 15 % de l’ensemble des lycéens américains (17-18 ans) abusent des médicaments délivrés sur ordonnance.

L’Amérique est une nation profondément malheureuse. Dès la moindre petite douleur et par facilité, cette nation se tourne tout de suite vers les pilules, elle a été éduquée ainsi. Une pilule pour chaque problème.

Oui, il y a des situations médicales où l’utilisation d’analgésiques délivrés sur ordonnance est nécéssaire. Mais ce que nous voyons aux Etats-unis aujourd’hui va bien, bien au-delà. L’Amérique est devenue une nation de toxicomanes qui est toujours à la recherche d’un moyen pour combler ses peurs, ses peines et ses incertitudes sur l’avenir. Cette crise de prescriptions médicamenteuses n’est juste qu’un autre symptôme d’un problème bien plus profond.

Alors, quelle est la solution?

Si vous en avez une, n’hésitez pas à la poster.

Source: theeconomiccollapseblog

avatar
 
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
  Subscribe  
Me notifier des