Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
Barclays avertit contre une lourde rechute des cours des matières premières

A Barclays sign is seen on the exterior of the Barclays U.S. Corporate headquarters in the Manhattan borough of New YorkLa banque britannique Barclays a averti, dans un rapport publié le 28 mars, contre une lourde rechute des cours des matières premières qui pourrait être provoquée par une vague de prise de bénéfices. «Le risque pour les matières premières est que les investisseurs cherchent à liquider leurs actifs rapidement et à l’unisson en pariant sur des gains, avec des conséquences potentiellement négatives», a indiqué la banque dans étude son intitulée «Buffalo Jump» (Le précipice à bisons, une technique de chasse employée par les Nord-Amérindiens pour chasser des bisons en conduisant une partie d’un troupeau à se précipiter du haut d’une falaise, NDLR).

«Les investisseurs ont été attirés par les produits de base qui sont devenus les actifs les plus performants jusqu’à présent en 2016. Cependant, en l’absence de toute amélioration fondamentale, ces rendements sont peu susceptibles de se répéter au deuxième trimestre, ce qui rend les produits vulnérables à une vague de liquidation», a ajouté la même étude.

Barclays prévoit en conséquence une baisse du prix moyen du cuivre à 4520 dollars la tonne durant le deuxième trimestre 2016 (contre 4945 dollars actuellement à Londres), 4300 dollars entre juillet et septembre et 4180 dollars au cours des trois derniers mois de l’année.

Le prix moyen du baril de Brent devrait, quant à lui, tourner autour de 36 dollars au cours du prochain trimestre, et atteindre respectivement 40 et 43 dollars durant les troisième et quatrième trimestres.

Après avoir atteint leur plus bas niveau en janvier, les prix des matières premières ont enregistré un rebond au cours des deux derniers mois sous l’effet d’un engouement des investisseurs pour ce genre d’actifs. Estimant que les prix des produits de base ont touché le fond, les investisseurs ont en effet misé plus de 20 milliards de dollars en l’espace de deux mois dans les commodities, selon Barclays.

Source: agenceecofin

0 0 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x