Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
Goldman Sachs: Ce rallye haussier du cours du pétrole est voué à l’échec

goldman-sachs-oil-priceLorsqu’on regarde le cours du pétrole, il faut avoir l’estomac bien accroché.

Le pétrole s’est littéralement effondré car il est passé d’un sommet de plus de 100 dollars le baril à la mi-2014 et a fini par s’écraser à 27 dollars en Janvier 2016, perdant plus de 70% de sa valeur en l’espace de 18 mois.

Cependant, durant ces derniers mois, le prix a commencé à se redresser, et cette semaine, il est passé au-dessus des 40 dollars le baril pour la première fois en 2016. (Cours actuel: 38,50 dollars le baril)

L’Agence internationale de l’énergie (IEA) a déclaré vendredi que le cours du pétrole pourrait avoir touché un point bas et enfin mettre fin à une terrible course aux pertes à long terme.

Il est clair que la “tendance actuelle est la bonne, mais qu’il reste encore un long chemin à parcourir” a ajouté l’Oil Market Report.

Ci-dessous le graphique:
oil
Mais les analystes de Goldman Sachs, dirigée par Damien Courvalin, n’en sont pas si sûr.

Ils font valoir que les producteurs de pétrole qui avaient répondu à la hausse des prix par une augmentation de la production trouveront la même faible demande pour l’Or noir. Il n’y a pas de grand décollage de l’économie mondiale prévu à l’horizon. Les Stocks de pétrole augmenteront à nouveau, poussant les prix vers le bas.

Voici ce que Goldman Sachs a publié dans une note vendredi:

Ce rallye haussier est clairement voué à l’échec: si la reprise actuelle des cours se prolonge jusqu’à 50 dollars le baril, nous nous attendons à ce que cette hausse soit à nouveau vouée à l’échec, puisqu’elle pourrait entraver la réduction progressive de l’offre de brut. Cela ouvrirait alors la voie à une baisse ultérieure des cours du brut avec un retour à 35-45 dollars le baril. Ce que nous observons actuellement serait une répétition du rallye haussier du printemps 2015.Voir le graphique ci-dessous

Concernant le marché conditionné par l’offre courante, la demande n’a pas vraiment évolué, et il faut maintenir des prix bas afin de pousser et conserver l’offre inférieure à la demande dans le but de garantir une réduction progressive de la production.

En conséquence, la hausse actuelle des prix est beaucoup plus difficile à maintenir que dans un marché régi par la demande.

Pour rappel, la brève poussée du cours du pétrole au-dessus des 60 dollars le baril l’année dernière s’était ensuite poursuivie par une glissade vers le bas. Voir le graphique ci-dessous:

oil-2015

Il est donc raisonnable de s’attendre à une répétition de ce scénario tant qu’il n’y a pas de changement profond au niveau de la demande de pétrole.

Source: businessinsider

Pétrole de schiste: une catastrophe se prépare aux Etats-Unis, ” Il y aura du sang ” !

Denissto: Avec un pétrole à 40 ou 50 dollars le baril, dans 6 mois les Etats-Unis seront au plus mal !

[AMAZONPRODUCTS asin=”1910220493,2355120544,2914569823,2828912027″ partner_id=”busbb-21″ locale=”fr”]

0 0 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x