Ce site est entièrement dédié à l'analyse technique sans pour autant dédaigner l'analyse fondamentale. Nous avons voulu ce site interactif et convivial où vous pouvez poster vos commentaires et études dans les différents forums.
Bienvenue en enfer ! Fort McMurray (Canada) est en proie aux pires incendies de son histoire

hell-canada-fort-mc-murray-incendieL’incendie gigantesque qui a forcé l’évacuation de tous les habitants de la ville de Fort McMurray, dans le nord de l’Alberta a été comparé à « un monstre » ou « une bête », et les dernières informations nous expliquent qu’il est dorénavant en termes de taille environ 25 % plus grand que la ville de New York.

88.000 personnes ont déjà été forcées à quitter leurs maisons, au moins 1.600 bâtiments ont été détruits, et la fumée de l’incendie a été repéré jusqu’en Iowa. Dire que ceci est un «désastre» est un énorme euphémisme. Dans le Nord de l’Alberta, c’est la «saison sèche» en ce moment, et les autorités disent que les vents violents pourraient multiplier par deux la taille de l’incendie d’ici la fin du week-end.

25% de la production pétrolière du Canada a déjà été stoppée, et les feux se rapprochent de la province voisine de la Saskatchewan (province de l’Ouest du Canada). C’est déjà la catastrophe naturelle la plus coûteuse de l’histoire du Canada, et les officiels s’attendent maintenant à devoir lutter contre cet incendie pendant les prochains mois.

A ce stade, Seule la pluie pourrait venir à bout de cet incendie. Les autorités canadiennes insistent sur le fait qu’ils ne seront pas capables de vaincre ce brasier, et ce peu importe les ressources qu’ils peuvent déployer. Le mieux que l’on puisse espérer, c’est d’essayer d’orienter cet incendie loin des zones fortement peuplées jusqu’à ce que la pluie arrive.

Personne ne sait précisément comment cette tragédie va se terminer, mais tout le monde est d’accord pour dire que cela prendra un certain temps. Selon le Washington Post, cet énorme brasier peut potentiellement continuer à brûler “pendant des mois”…

fort-mc-murrayCe sont des images de dévastation, de maisons réduites en cendres, des quartiers entiers presque rasés et les officiels canadiens disent qu’ils s’attendent à lutter pendant des mois contre l’incendie massif qui a détruit une grande partie de Fort McMurray qui est la capitale des sables bitumineux de l’Alberta.

En outre, ils craignent que l’incendie de forêt puisse doubler de taille et atteigne une importante mine de sables bitumineux voire même la province voisine de la Saskatchewan.

A titre personnel, j’ai des proches qui vivent en Alberta, or c’est la plus importante catastrophe qui vient de frapper cette partie du monde depuis de nombreuses années.

Ce gigantesque incendie fait les gros titres partout sur la planète, et l’extrait de cette vidéo ci-dessous que je partage avec vous est si terrible vu l’ampleur de la catastrophe qu’on a même du mal à y croire. Certains des termes utilisés pour décrire la dévastation sont «l’enfer», «la fin du monde» et l’«Apocalyspe»

fort-mc-murray«C’était une vision d’apocalypse”, a déclaré Morgan Elliott, qui se déplaçait avec sa fiancée, Cara Kennedy, et leur bébé, Abigail. “Tout a été brûlé, les maisons ont disparu. En sortant de la ville, on se serait cru dans une scène sortie tout droit d’un film d’horreur. Cela m’a rappelé la série télévisée «The Walking Dead» où lorsque vous allez sur l’autoroute, et il n’y a que des véhicules abandonnés un peu partout, des centaines de voitures abandonnées.”

Dans cette vidéo postée sur YouTube, vous pouvez regarder les véhicules qui tentent de quitter Fort McMurray alors que d’imposantes flammes viennent quasiment lécher leurs véhicules. Que feriez-vous dans ce genre de situation ?…

Les ressources qui ont été engagées pour lutter contre ce gigantesque incendie sont sans précédent, et malgré tout, ce feu est toujours incontrôlable. Ce qui suit provient de CNN

canada-fort-mc-murray-helicopteresL’incendie se déplace vers le nord-est et pourrait atteindre la frontière avec la Saskatchewan entre samedi soir et dimanche matin, selon la déclaration du premier ministre albertain Rachel Notley.

La réponse a été massive. Rachel Notley a expliqué que plus de 500 pompiers combattaient l’incendie autour de Fort McMurray, avec l’aide de 15 hélicoptères et 14 avions-citernes.

Plus de 1400 pompiers et 133 hélicoptères combattent les flammes à travers la province.

Malheureusement, beaucoup d’Américains ne vont pas se soucier de ce qu’il se passe en Alberta puisque cette catastrophe se passe au Canada.

Mais il ne faut pas oublier que 2015 a été la pire année pour les incendies de forêt de toute l’histoire des États-Unis. L’an dernier, on a jamais vu autant d’hectares partir en fumée, et 2016 est déjà sur le point de devenir une autre très mauvaise année.

En fait, selon le National Interagency Fire Center, nous sommes déjà à plus de 404.000 hectares d’avance par rapport au rythme qui avait été établi l’an dernier.

Je viens de vérifier l’indicateur de sécheresse sur le site américain Drought Monitor, et une grande partie du tiers ouest du pays est encore très sec. Les conditions sont certainement propices pour une autre saison d’horribles incendies, et nous espérons qu’il pleuvra beaucoup dès maintenant et jusqu’à la fin de l’été.

Car pour savoir à quoi peut ressembler le pire, il suffit de voir ce qui se passe à Fort McMurray en ce moment.

Pour moi, c’est l’endroit actuellement qui ressemble le plus à «l’enfer sur terre”…


Source: theeconomiccollapseblog

avatar
 
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
  Subscribe  
Me notifier des