Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
Amérique moribonde: L’effondrement des Etats-Unis viendra t-il de la Société Américaine, elle-même ?

us-flag-apocalypseAssistons-nous au début de la fin de l’Amérique ? Toutes les grandes nations finissent par tomber, et les Etats-Unis ne feront pas exception.

Beaucoup de ceux qui écrivent sur ​​le déclin de ce ex grand pays, ont tendance à se focaliser sur les menaces extérieures, et il y a certainement beaucoup de choses qu’on pourrait dire à ce sujet. Mais il y a sans doute un aspect encore plus inquiétant avec l’effondrement sociétal de cette nation que nous observons chaque jour tout autour de nous. Selon le site Real Clear Politics, des études récentes montrent que 67 % des Américains croient que le pays s’engage sur ​​la mauvaise voie, et seulement 26 % des Américains pensent le contraire. Donc, même si nous sommes extrêmement divisés quant aux solutions, la grande majorité des américains sentent que quelque chose ne tourne vraiment pas rond aux Etats-Unis.

Personnellement, je passe beaucoup de temps à écrire sur nos problèmes économiques. Nous avons entassé la plus grande montagne de dettes de toute l’histoire. L’année dernière et pour la première fois, la classe moyenne américaine constituait une minorité de la population alors qu’en 1971, 61 % de l’ensemble des ménages américains faisaient partie de la classe moyenne. Sans compter qu’aujourd’hui, 47 % des Américains sont incapables de sortir 400 dollars pour couvrir les frais relatifs à une visite aux urgences sans devoir emprunter ou vendre quelque chose. Mais je ne vais pas me focaliser sur l’économie dans cet article.

Je n’ai pas plus envie de me concentrer sur nos problèmes politiques. Le fait qu’environ la moitié de la population américaine prévoit de voter pour Hillary Clinton au mois de Novembre montre dans quelle situation se trouve la nation. Et le Parti républicain n’est juste qu’une version édulcorée des démocrates. En moyenne, le Congrès n’a qu’un taux de confiance de 14,5 %, et pourtant nous continuons à envoyer constamment les mêmes politiciens corrompus à Washington DC. Actuellement, les Américains détestent plus que jamais le gouvernement des États-Unis.

Et il y a bien d’autres problèmes…

Obesity_usaQuestion santé, c’est un énorme gâchis. Selon USA Today, le taux d’obésité aux États-Unis a plus que doublé au cours des 25 dernières années, et l’OCDE a constaté que l’Amérique est la population la plus en surpoids sur l’ensemble des pays industrialisés et de loin.

Mais je ne vais pas non plus me concentrer sur ces problèmes de santé dans cet article.

A la place, je veux me focaliser sur ce qui se passe à l’intérieur de nos têtes et dans nos cœurs. Je veux me concentrer sur nos problèmes psychiques, émotionnels et spirituels.

Alvin Conway du site the exctinction protocol relate les catastrophes mondiales depuis des années, et il vient juste de poster un article pertinent au travers duquel, il commente la désintégration sociale croissante que nous observons autour de nous…

Selon le site covenant eyes, un groupe de recherche sur Internet, 20 % des recherches faites à l’aide d’un portable sur Internet sont liées à la pornographie. Les drogues illicites continuent d’être à la fois fabriquées et transportées aux États-Unis sans qu’aucun moyen apparent n’en réduise ou n’en n’arrête l’écoulement. Aux États-Unis, plus de 15 millions de personnes abusent de médicaments délivrés sur ordonnance, plus que le nombre combiné de personnes qui auraient abusé de la cocaïne, d’hallucinogènes, de produits à inhaler et d’héroïne. Si cette guerre contre la drogue ne peut être gagnée, quelles seront nos chances de gagner celle contre le terrorisme ? Y a-t-il encore quelqu’un qui se souvient de La « guerre contre la pauvreté » qui avait été gagnée après avoir été déclarée par le président des États-Unis Lyndon.B Johnson lors de son discours sur l’état de l’Union du 8 janvier 1964 ? Peu importe, nous allons continuer à balancer l’argent des contribuables sur des problèmes que l’argent ne viendra pas à résoudre.

Un peu plus loin dans son article, Conway continue de lier cette décadence sociale avec le déclin spirituel de la nation américaine…

spiritualitySelon le site Pew Research center, le nombre de personnes qui prétendent être croyantes aux Etats-Unis décline en même temps que le pays devient de plus en plus laïque. le site Pew Research center estime que le pourcentage d’adultes (18 ans et plus) qui se décrivent comme étant chrétiens a baissé de près de 8 % en seulement sept ans, passant ainsi de 78,4% en 2007 à 70,6% en 2014. Et au cours de cette même période, le pourcentage d’Américains qui sont religieusement non affiliés – se décrivant comme athées, agnostiques ou «rien en particulier.» – a bondi de plus de 6%, passant de 16,1% à 22,8%. ” Les États-Unis commencent à ressembler de plus en plus à ce qu’était la Rome antique avant son effondrement.

Je suis d’accord avec Alvin Conway. L’Amérique commence à ressembler de plus en plus à l’Empire romain, juste avant son effondrement.

Une nation est aussi forte que peut l’être sa population, mais maintenant ce peuple part en lambeaux. Selon une étude des Centers for Disease Control and Prevention (CDC), le taux de suicide explose aux Etats-Unis

suicide-etats-unisPresque toutes les tranches d’âge et tous les groupes ethniques sont touchés. Isolement, crise économique et exigence de performance expliquent ces chiffres.

Entre 1999 et 2014, le taux de suicide a augmenté de 24% aux Etats-Unis, selon une étude des Centers for Disease Control and Prevention (CDC), la principale agence gouvernementale américaine de santé publique. Ainsi en 2014, 42 773 personnes ont mis fin à leurs jours, contre 29 199 en 1999. On compte désormais 13 suicides pour 100 000 habitants, le chiffre le plus élevé depuis 1986.

Chez les 45-64 ans, la hausse est de 63% du côté des femmes, 43% du côté des hommes. Et elle touche toutes les tranches d’âge, excepté les 75 ans et plus. Même s’il reste bas, le nombre de suicides chez les filles de 10 à 14 ans a triplé entre 1999 et 2014, passant de 50 à 150.
Si l’on regarde les différents groupes ethniques, la hausse la plus importante touche les Amérindiens : +89% chez les femmes, +38% chez les hommes. Chez les femmes blanches de 50 à 64 ans, c’est +80%.

Comme vous avez pu le lire dans cet article, le taux de suicide aux Etats-Unis a bondi de 24 % de 1999 à 2014.

Pensez-vous que cela reflète de la bonne santé d’une nation ?

Actuellement, les choses se dégradent tellement que même 70 % de nos pasteurs luttent contre la dépression. Ce qui suit a été rédigé par la respectée journaliste Jennifer LeClaire

depression-pasteurs-americainsOn ne manque pas de statistiques sur les pasteurs, la dépression, l’épuisement professionnel, la santé, les bas salaires, la spiritualité, les relations et la longévité et aucun d’entre eux ne sont bons. Selon l’Institut Schaeffer, 70 % des pasteurs luttent constamment contre la dépression, et 71 % sont épuisés. En même temps, 72 % des pasteurs disent qu’ils étudient la Bible uniquement lorsqu’ils se préparent pour les sermons, 80 % pensent que le ministère pastoral a impacté négativement leur vie de famille; et 70 % disent qu’ils ne disposent même pas d’un ami proche.

L’Institut Schaeffer rapporte également que 80 % des diplômés d’école biblique quitteront le ministère dans les cinq ans.

L’Amérique est une nation en perte de repères et profondément déprimée et qui pour résoudre tous ses maux a été conditionnée à se tourner vers des pilules de toutes les couleurs.

Selon une étude qui a été publiée dans le Journal de l’Association médicale américaine(American Medical Association ou AMA), 59 % de l’ensemble des adultes aux Etats-Unis ont actuellement au moins une prescription médicamenteuse, et 15 % de l’ensemble des adultes aux Etats-Unis ont au moins 5 prescriptions médicamenteuses. Et les chiffres sont bien pires pour les Américains plus âgés.

Ces chiffres sont absolument renversants. La réalité est que population américaine est la plus droguée de toute la planète. Il a été estimé que 52 millions d’Américains âgés de plus de 12 ans ont utilisé des médicaments prescrits par ordonnance sans raison médicale, et ce problème s’aggrave d’année en année. Plus on essaie de traiter les gens par le biais de médicaments et plus cette nation est malheureuse. Quel paradoxe !

Voici quelques chiffres qui proviennent d’un article précédent sur les problèmes que vivent les américains…

– En 1987, 61,1 % des Américains se déclaraient être heureux au travail. Aujourd’hui, 52,3 % des Américains disent qu’ils sont malheureux au travail.

– Une autre enquête a révélé que 70 % des Américains ne se sentent pas motivés ou inspirés par leur emploi.

– Une enquête sur les hommes de 50 ans aux Etats-Unis a révélé que seulement 12 % d’entre eux se sentaient «très heureux».

– Le nombre d’Américains dont la dépression est diagnostiquée augmente d’environ 20 % chaque année.

– Selon le New York Times, plus de 30 millions d’Américains prennent des antidépresseurs.

– Les médecins américains rédigent plus de 250 millions d’ordonnances d’antidépresseurs chaque année.

– Le taux d’utilisation des antidépresseurs chez les femmes âgées de 20 à 59 ans est beaucoup plus élevé que pour le reste de la population. C’est sans doute difficile à croire, mais en ce moment 25 % des femmes âgées de 40 à 60 ans prennent un antidépresseur.

Les enfants américains sont trois fois plus susceptibles de se voir délivrer une ordonnance pour des antidépresseurs que lurs homologues européens.

– Aujourd’hui aux Etat-Unis, 60 millions d’américains abusent de l’alcool et 22 millions de personnes consomment des drogues.

L’Amérique a le taux le plus élevé en termes de consommation de drogues illicites sur l’ensemble de la planète.

– L’Amérique a le plus important taux de divorces au monde et de loin.

– Aux Etats-Unis, le taux des ménages composés d’une seule personne est le plus important au monde.

– Il y a 100 ans, le ménage américain moyen était constitué de 4,52 personnes, mais aujourd’hui, ce même ménage américain moyen est composé de 2,59 personnes.

Nous sommes plus isolés, plus solitaires et plus misérables que nous ne l’avons jamais été.

Tout ceci signifie t-il que les Etats-Unis sont sur le point de s’effondrer en tant que nation ?

Tout comme lors des derniers jours de l’Empire romain, la plupart des Américains ne peuvent même pas concevoir l’époque où l’Amérique ne sera plus. Et pourtant, nous pouvons tous constater que les fondations sont rognées constamment.

Serons-nous capables de survivre une fois que nos fondations auront totalement disparu ?

Source: endoftheamericandream

0 0 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
8 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
amzaral
amzaral
3 années plus tôt

le déclin de l’Amérique d’aujourd’hui signifie la naissance d’une nouvelle Amérique prévue depuis le début moins grande mais plus puissante

Manouelian
Manouelian
4 années plus tôt

Le déclin de l’Amérique a commencé avec la calamiteuse guerre du Vietnam et s’est accéléré avec l’intervention “désastreuse” en Irak. Son effondrement viendra probablement lors d’un grand conflit mondial avec la Russie ou/et la Chine !!!

vincent
vincent
4 années plus tôt

J’ai envie de dire que vous avez mérité tout cela, vous avez voulu une nation folle et destructrice, ce qui est triste c’est qu’il faut que vous en soyez rendu là pour vous en rendre compte. Les indiens que vous avez massacrez à volo, qui attendent toujours une réparation et une mémoire officielle, avaient prédit votre avenir il y a deux siècle. “Quand ils auront asséchés la dernière rivière, et coupés le dernier arbre, ils se rendront compte que l’argent ne se mange pas” Vous exploitez, pillez, détruisez, vous vous entre tuez sans jamais aucunement jamais remettre en cause votre… Read more »

Nadek
Nadek
4 années plus tôt

Tout a fait d’accord avec vous , mais je ne comprends pas votre citation par omission envers ce pays. La lois interdisant de la critiquer aurait-elle vue le jour ?

Nadek
Nadek
4 années plus tôt
Reply to  Nadek

Pour chollet

Nina Vahiné
4 années plus tôt

La prevision de Thomas Jefferson se concretise. En effet, il disait : ” je pense que les institutions bancaires sont plus dangereuses pour nos libertes que des armees entieres pretes au combat. Si le peuple americain permet un jour que des banques privees controlent leur monnaie, les banques et toutes les institutions qui fleuriront autour des banques priveront les gens de toute possession, d’abord par l’inflation, ensuite par la recession, jusqu’au jour où leurs enfants se reveilleront sans maison sans toit, sur la terre que leurs parents ont conquis. “

Zeitgeist
Zeitgeist
4 années plus tôt
Reply to  Nina Vahiné

+10000000

Jacques R
Jacques R
4 années plus tôt
Reply to  Nina Vahiné

Tout est dit et bien dit ! Je n´ajouterai qu´une petite chose : Tous les gros bras qui terrorisent leurs semblables , finissent TOUJOURS par se faire démolir .Ils trouvent TOUJOURS leurs maîtres . Les USA ne feront pas exception à la règle .Un beau jour ils se feront démolir et ils l´auront bien cherché et TRÈS longtemps !
https://francais.rt.com/opinions/22483-dangereuse-ironie-etats-unis

https://francais.rt.com/opinions/22483-dangereuse-ironie-etats-unis

8
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x