Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
Le Genevois SwissTV est déclaré en faillite

tv-grillageVictime notamment de la concurrence du géant américain Netflix, la PME locale active sur le marché de la location de films en ligne serait actuellement en phase de restructuration

SwissTV est en liquidation, a appris Le Temps. La dissolution de la société spécialisée dans la vidéo à la demande a été officiellement prononcée début mai par jugement du Tribunal genevois de première instance. Toutefois, la PME employant une dizaine de salariés aurait fait recours contre cette décision. Interpellée sur ce qui se passe, SwissTV n’a pas répondu à nos courriels. Ses lignes téléphoniques ont été débranchées. Selon nos informations, l’entreprise serait en proie à des difficultés. Une profonde restructuration, impliquant une vente d’actifs ainsi qu’une réorientation du modèle d’affaires, serait en cours de discussion.

SwissTV a été lancé en 2010 à Genève par Lloyd La Marca, fondateur de l’ex-site de courtage de devises ACM coulé par un feuilleton judiciaire en 2010 avant d’être racheté par Swissquote. Début 2015, soit quelques mois après l’entrée de Netflix sur le marché helvétique, Christophe Pian, alors directeur opérationnel de la PME genevoise, avait déclaré dans la presse que son entreprise, également concurrente d’UPC Cablecom, Swisscom ou de plus petites entités comme le Neuchâtelois HollyStar, n’était «pas loin de l’équilibre». «C’est encore un peu tôt pour mesurer l’impact de l’arrivée de Netflix. Pour l’instant, on continue de voir le nombre de visionnage par utilisateur – et donc nos ventes – s’accroître mois après mois», commentait alors le responsable de 27 ans.

Source: letemps.ch

0 0 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
2 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Franck
4 années plus tôt

Pauvres suisses qui n’ont eu de cesse de nous voler, de profiter de l’avidité de nos dirigeants, de nos grand patrons, en organisant l’évasion fiscale, et qui sont maintenant coincés avec un franc beaucoup trop fort et 151 années de PIB en produits dérivés pourris dans leurs caisses… Je me demande comment ils seront accueillis une fois le grand effondrement économique engagé, et dès qu’ils tendront la main pour faire l’aumône…

Zeitgeist
Zeitgeist
4 années plus tôt
Reply to  Franck

On continuera à vous faire de bons chocolats !!

😉

2
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x