MoneyMakerEdge: l’argent est le pouvoir de choisir

L’argent est le pouvoir de choisir

Source: moneymakeredge

6 commentaires

  1. L’Assemblée Nationale (députés français) réduit la validité des chèques de un an à 6 mois
    Les objectifs sont d’encourager des modes de paiements plus « modernes » mais aussi limiter « les risques d’impayés ».
    Cécile Duflot est députée de la sixième circonscription de Paris.
    «Tu rentres dans le rang ou on te tue»: les SMS de l’Elysée à Duflot
    Sur les cinq premiers mois de l’année, le nombre de morts est en hausse de 3,8% par rapport à la même période en 2015. (Image d’illustration)
    Le nombre de morts sur les routes en hausse de 10%
    Les objectifs sont d’encourager des modes de paiements plus « modernes » mais aussi limiter « les risques d’impayés ».
    L’Assemblée réduit la validité des chèques de un an à 6 mois© MYCHELE DANIAU / AFP L’Assemblée réduit la validité des chèques de un an à 6 mois
    L’Assemblée nationale a réduit dans la nuit de jeudi à vendredi la validité des chèques bancaires de un an à 6 mois, quelque voix s’élevant pour défendre ce moyen de paiement assez prisé par les Français.
    Limiter « le risque d’impayés ».
    Dans le cadre de l’examen du projet de loi « Sapin 2 », les députés ont voté un article qui réduit de douze à six mois la durée de validité du chèque pour « faciliter l’usage des moyens de paiement modernes » (cartes, virements, prélèvements…) et réduire l’incertitude liée au délai d’encaissement du chèque. Cela permettra de limiter « le risque d’impayés pour les commerçants ». Cette mesure fait partie des dispositions prévues par la stratégie nationale sur les moyens de paiement publiée par le gouvernement le 15 octobre 2015. Elle doit entrer en vigueur le 1er juillet 2017.
    Les personnes « aux revenus modestes » visées ?
    L’élue du Front de gauche Huguette Bello a souligné que le chèque était encore un moyen de paiement utilisé de façon non « négligeable », et souvent « par des personnes aux revenus modestes qui veulent échelonner leur paiement », jugeant « regrettable » que soit porté atteinte à cela.
    « Stratégie concertée ».
    De son côté, Jean-Luc Laurent (PS) a cherché en vain à rétablir une validité de 12 mois, s’opposant à « une disparition progressive du chèque ». Il a mis en avant l’utilisation « massive » de ce moyen de paiement, qui est « l’apanage de personnes qui n’ont pas accès aux moyens de paiement numériques ou nourrissent une suspicion à leur égard ». Le ministre des Finances Michel Sapin lui a répondu que cela procédait d’une « stratégie extrêmement concertée » et non d’une décision soudaine.
    Source – Rédaction Europe1.fr avec AFP – 10 juin 2016 – http://www.msn.com/fr-fr/actualite/france/lassembl%C3%A9e-r%C3%A9duit-la-validit%C3%A9-des-ch%C3%A8ques-de-un-an-%C3%A0-6-mois/ar-AAgSdMT?li=BBoJIji

    (Commentaire de Delta de la Lyre –

    le gouvernement mondial d’occident semble, tout l’indique, vouloir emprisonner les citoyens en leur enlevant la liberté qu’ils ont sur leur argent en faisant progressivement (loi du CONSENTEMENT, mais ici consentement imposé !) basculer l’ensemble des moyens de paiement vers le tout électronique. Or celui détenant le bouton supprimant le compte bancaire d’un particulier pourra l’actionner à sa guise ! Tout comme les taux d’intérêts négatifs font perdre de l’argent à son détenteur surtout lorsque cet argent est « coincé » en banque !

    Un monde de plus en plus fou n’ayant qu’une seule volonté « réduire l’Homme a l’abrutissement et à l’état d’esclave ne servant plus que de pile énergétique ». Cdt.)

  2. Autant je l’apprecie pour ses analyses, autant, là, il passe complétement à côté de la plaque. Au délà du fait que son geste semble généreux, il résume la réussite par le sacrifice de s’offrir une formation dont le succès de l’application de celle-ci reste somme toute très relative!!! Il n’a pas bien saisi le concept du revenu universel, en tout cas comme il est soumis par les initiants. La définition de cette dernière est davantage de remettre en cause le système dans lequel nous vivons qui par définition est déflationiste et centraliste. L’intiative ne remet pas en cause l’outil qui permet l’echange mais bien la manière dont ce dernier est utilisé et qui ne porfite que réellement à certain. Parce qu’il peut dire ce qu’il veut Martin, mais il ne crée aucune richesse!! D’ailleur la grande majorité excercant dans la finance ne crée strictement rien!! Alors que la mère qui éduque ses deux enfants crée bien plus de richesse que l’adepte de trading qui génère des profits en mode sclaping. Bref! D’un poing de vue philosphique, le réussite à la mode occidentale dont le levier est l’accumulation de richesse par le biais d’un système qui permet de le faire sans rien crée, est un échec monumental dont Monsieur Prescot semble ne pas s’en rendre compte car il admet lui même que sa perception n’est pas si différente que l’idéologie capitaliste sauvage.

  3. Un discours qui depasse le cadre economique classique mais qui prend enormement de sens dans l’evolution de conscience et peut etre aussi spiritualité qui se met en place à l’echelle mondiale…Il semble indeniable que nous sommes à l’aube de grands changements et que l’eveil passe par un de-conditionnement psychologique et de sortir de notre statut d’esclave consentant! Merci Martin pour ce partage en tout cas!!!

  4. WoW! Wow wOw WoW! Là il faut l’avouer, j’ai été soufflé. Un nouveau gourou est né. Il faut se prendre en main. Pourquoi? Pour partager, pour donner aux autres. Donnez-moi $2000. et je vais vous aider avec tout mon grand cœur avec toute ma générosité à vous aider vous-mêmes pour mieux aider les autres. Les Bouddhistes ont un proverbe qui semble-t-il n’est pas encore arrivé au niveau de cette nouvelle secte en préparation. Les fidèles adeptes de la philosophie bouddhiste aiment bien coller une petite feuille d’or (ce n’est pas couteux) sur les statues du bouddha, C’est un peu comme allumer un lampion à l’église catholique. Ce proverbe dit : « Colle ta petite feuille d’or dans le dos du bouddha ». Ce qui revient à dire « Fais-le sans que personne ne te voie et non pour épater la galerie ». M. Prescot n’a pas encore intégré les enseignements du Bouddha à son message. Mais ce n’est pas grave. Il m’a tout de même convaincu. Je vais payer mon 2000 ou 3000 dollars pour me former. Je vais entrer dans un groupe d’amis désintéressés qui va acheter une terre agricole en Europe, quel que soit le prix. Je veux absolument faire partie de ce nouveau groupe d’amis afin de pouvoir dire un jour : « J’étais là au tout début, avant même que notre groupe soit qualifié de secte. Je ne le regrette pas du tout. Il y a juste un petit détail que je n’avais pas compris mais c’est normal car je ne comprends pas vite généralement. J’avais compris que je devais me prendre en main et en donnant mon argent j’ai été pris en main. Ah! Cette langue française et ses subtilités. C’est vrai que l’actif et le passif des verbes font le lien avec la finance qui est notre sujet de base. Juste le petit temps d’un verbe qui change et tout est chamboulé. Je croyais aller par en avant et je me suis retrouvé en arrière. » M. Prescot lui-même l’a dit plusieurs fois. Soyez vigilants, cette crise économique qui s’annonce va ouvrir de belles opportunités pour ceux qui sauront en profiter. Il faut écrire et conserver tout ça. Dans 2000 ans on voudra savoir comment cette nouvelle religion avait commencée et on se demandera comment il avait fait pour changer le vin en … On vit réellement une époque extraordinaire. La mort d’un empire et la naissance d’un nouveau phénomène quasi religieux basé sur l’émotion et son partage entre amis. Je crois que je vais pleurer. Je suis trop ému par ce texte que je viens d’écrire.

  5. Bravo pour cette touchante vidéo. Sujet intéressant de la responsabilité de chacun sur… soi-même. De l’influence de nos convictions/motivations sur nos actes, et sur le résultats de nos actes. A méditer, et agir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page