Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
France: la colère sociale s’exacerbe
 

manifestation-14-juin-parisDes canons à eau repoussant les manifestants boulevard des Invalides (Paris VIIe), en plein coeur de la capitale, sous l’oeil médusé de nombreux touristes et passants. Des nuées de casseurs cagoulés tout de noir vêtu en tête de cortège qui s’en prennent à l’hôpital Necker-Enfants malades ou saccagent des devantures de commerces et d’agences bancaires. Un bilan provisoire d’au moins 58 interpellations, 29 membres des forces de l’ordre et 11 manifestants blessés à Paris. Et des chiffres de participation sujets à de grosses interrogations….

La neuvième journée nationale de mobilisation contre la loi Travail va laisser un goût amer à plus d’un titre. D’abord aux organisateurs, la CGT en tête qui avait mis la barre très haut, à 1,2 million de manifestants à Paris. Les syndicats et la police font une lecture diamétralement opposée de ce qui s’est joué. Pour la Préfecture, les manifestants étaient hier entre 75 000 et 80 000, soit deux fois moins nombreux que lors de la manifestation du 26 mai.

Comme une lame de fond

Selon les syndicats, au contraire, les manifestants étaient trois fois plus nombreux. Selon FO, ils atteignaient même le million. La Préfecture aurait-elle oublié quelques manifestants ? « Nous sommes dans les niveaux atteints lors des grosses manifestation sur les retraites », assure un responsable de la CGT.

Cette querelle risque de passer bien au-dessus de la tête des manifestants, toujours mobilisés et de plus en plus remontés. Hier, ils étaient montés de toute la France pour faire entendre leur opposition à la loi Travail. Les détonations assourdissantes des grenades d’encerclement, les nuages de lacrymos et les violences des casseurs n’ont pas fait faiblir leur détermination. « Il y a une lame de fond, une détestation du pouvoir, du gouvernement qui s’exprime de plus en plus fort et vire à la violence. Même sous Sarkozy, cela n’avait pas atteint un tel niveau », observe un habitué des …

Loi travail : le jour de la «démonstration de force» vu depuis Periscope

Lire la suite sur le parisien

0 0 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
11 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Paul Ray
4 années plus tôt

Diktats Europeens .. Sortons et vite….

EndSyst
EndSyst
4 années plus tôt

Puis les CRS se placent devant l’hôpital (voulu ?) pendant que les projectiles fusent.
Valls débarque ensuit et dit : “attaquer un hôpital, c’est la goutte de trop, je veux interdire les manifs !”.
Vidéo de la scène : https://youtu.be/HM9IZCGJ1J4?t=13m32s

Jean Paul Vieron
4 années plus tôt

la loi travail est une injonction europeene qui doit etre appliquée sous peine de lourdes sanctions financiere venant de bruxelles , sortons vite de ce piege europeen avant qu il ne se referme sur nous https://www.youtube.com/watch?v=bzehTXj7eLA

theuric
theuric
4 années plus tôt

Je suis entièrement d’accord avec vous, faisons une France-quitte et débarrassons-nous de cette étrange et ruineuse expérience qu’est l’Union-européenne. Bon, le problème pour Monsieur Asselineau et l’U.P.R. sont de trois ordres: 1) la situation catastrophique du système économique globalisé qui risque de disjoncter à n’importe quel moment avec, à ce moment là, des choix multiples qui s’offriront à eux, tous aussi complexes les uns que les autres, et faisant sortir la démocratie française de son champ électoral, entièrement ou partiellement; 2) des difficultés pour trouver des parrainages au vu de la nouvelle loi électorale votée il y a peu; 3)… Read more »

Bernard Pouille
4 années plus tôt

OUI OUI OUI !

A.Challendon
A.Challendon
4 années plus tôt

Dans le fond c’est pourtant assez simple : “Quand des millions de personnes se rendront compte que l’on ne peut plus vivre comme par le passé, la révolution sera logique et inévitable” suivant love story “les corps indécents”. Avec l’euro qui a plongé bon nombre de gens (retraités, smicards, etc) dans la misère, l’immigration massive imposée (et la disparition de la culture des autochtones de souche chrétienne qui va avec) le chômage qui explose (qui veut encore créer une entreprise pour se faire plumer par le fisc ?) les difficultés s’amoncellent dangereusement et il n’est plus question d’espérer pouvoir vivre… Read more »

Monique Fossard
4 années plus tôt

Vous avez voulu les socialopês vous les avez

Moogli Jungle
4 années plus tôt

et ils envoient l’armé maintenant. Mais vraiment le plan global qu’ils ont orchestré, la racine économique : durable et dette est vraiment une fumisterie. Le peuple n’a pas besoin de souffrir, il suffit de donner de l’ordre dans les objectifs. CONFORT, SOIN, LIBERTÉ , ÉGALITÉ, PARTAGE, ENTRAIDE, RESPECT, ALIMENTATION SAINE, et tous les adjectifs humanistes qui améliorerait la vie en communauté. Et non l’égoïsme de 1% de la population, de sa supériorité , le pouvoir qu’ils s’octroient de façon dogmatique, le besoin de tenir les populations en esclavage et en plus otage il faut bien voir que les peuples n’ont… Read more »

Poisson Pilote
4 années plus tôt

– François Hollande, Discours de l’Université d’été 2008 du PS
” Alors jamais, la nécessité d’un Nouvel Ordre International n’a parue aussi nécessaire autour de trois principes que nous portons depuis des années, les socialistes mais pas simplement les socialistes… ”
https://www.facebook.com/notes/ceux-qui-nous-gouvernent/les-d%C3%A9clarations-du-nouvel-ordre-mondial/458824924136186

Denis Cloutier
4 années plus tôt

Le touriste va être en baisse, qui plus est, vous vous êtes mis la Russie a dos. Bravo .

theuric
theuric
4 années plus tôt
Reply to  Denis Cloutier

La question du tourisme est subsidiaire quand aux problèmes avec les russes, voyez donc le déterminisme U.S. pour éloigner l’Allemagne, dès lors l’Union-Européenne, de la Russie. Le Parisien n’avait pas perçu, en 2011, la monté d’un esprit insurrectionnel qui s’affaiblissait lors de l’approche des élections nationales de 2012. Pour sentir cela il faut de l’empathie, ce qui, je le conçois, n’est pas donné à tout le monde. En fait, l’erreur des véritables dirigeants de notre pays, en gros un mélange détonnant fait de puissances d’argent nationales, européennes et étasuniennes, de l’administration bruxelloise, soit le bureau européen et, amoindrie, le gouvernement… Read more »

11
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x