Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
Suisse: l’horlogerie affiche de mauvais chiffres
 

exportation-horlogereLes exportations horlogères ont subi une chute de 9,7% par rapport au même mois de 2015, à 1,6 milliard de francs.

Sur les cinq premiers mois de l’année, le niveau est inférieur à celui de 2012, a indiqué mardi la Fédération de l’industrie horlogère suisse (FH) en publiant sa statistique mensuelle. Pour ce qui est des principaux débouchés, les exportations vers Hong Kong sont restées en zone négative pour le seizième mois consécutif (-16,8% en glissement annuel, à 189,6 millions de francs).

Deuxième destination, les Etats-Unis ont enregistré des «résultats hésitants, tout en s’inscrivant dans une tendance clairement négative» (-2,1% à 172,1 millions). L’Italie a connu la plus forte baisse (-20,9% à 104,3 millions), alors que le Japon est aussi en repli (-7,7% à 100,1 millions), tout comme le Royaume-Uni (-2,5%/88,9 millions) et la France (-18,4%/87,9 millions).

Suisse: Richemont a supprimé 500 postes de travail en Suisse

Les défauts de paiement progressent en Suisse

L’Europe, qui représentait la dernière poche de croissance, a vu sa situation se détériorer nettement ces trois derniers mois, souligne l’organisation faîtière de la branche. Si le Royaume-Uni a moins souffert, c’est en raison d’une inhabituelle exportation de produits de gros volume (horloges, pendules, réveils) d’une valeur élevée.

Tous les segments en baisse

«Tous les segments de prix se sont inscrits en baisse, mais de manière inégale. Comme ces derniers mois, la gamme 500-3000 francs (prix export) est restée la moins affectée par la tendance générale», a commenté la FH.

Bien qu’en repli sensible, les montres de moins de 200 francs ont également un peu mieux résisté. La contraction a été particulièrement marquée entre 200 et 500 francs, tandis que les garde-temps de plus de 3000 francs affichaient aussi un recul à deux chiffres.

Par matières, le résultat du mois de mai a été principalement pénalisé par les montres en métaux précieux, dont le recul a dépassé 20%, précise la FH. Les autres catégories ont affiché des baisses plus modérées. En nombre de pièces, les garde-temps en acier ont tiré le niveau vers le bas.

Le nombre de montres-bracelets exportées s’est établi à 1,9 million, en baisse de 8%. En valeur, le montant a atteint 1,43 milliard de francs, en chute de 11,8%. Les autres produits de l’horlogerie envoyés à l’étranger ont représenté une valeur de 120,1 millions, en progression de 25,2%.

Source: tdg

0 0 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
2 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Galibert
Galibert
4 années plus tôt

Bonjour, suite à de nombreux articles concernant la production horlogère, force est de constater que de sérieux “manques” expliquent ce long fléchissement. En effet, vu du côté consommateur, nous trouvons des montres (garde-temps ! encore la novlangue…) dont le calibre est tout à fait commun mais qui sont proposées à des tarifs délirants. De même le SAV est souvent de médiocre qualité, long et très cher de surcroît. Mais l’estocade finale vient du Japon ou Seiko produit les incontournables Grand Seiko mais aussi la très belle et performante série Présage. Un 6S24 qui ne s’en laisse pas compter alors que… Read more »

Le Journal d'Un Trader
4 années plus tôt

J’ai vu quelque part que le luxe avait pris du plomb dans l’aile cette année

2
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x