Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
La livre atteint un plus bas de 31 ans pendant que l’action de la Deutsche Banque s’écroule à son plus faible niveau
 

British-Pound-Brexit

Le vote pour le Brexit du Vendredi 24 Juin 2016 continue de secouer le système financier européen.

Mercredi, la livre sterling a chuté à son plus faible niveau depuis 31 ans, en même temps que la confiance dans la devise continue de chuter. A un certain moment, la livre avait chuté jusqu’à 1,2796 dollar avant de rebondir un peu. Alors que je rédige cet article, la livre évolue à seulement 1,293 dollar. Parallèlement, les problèmes continuent de s’aggraver pour les plus grandes banques européennes. A un moment donné, le mercredi 06 Juillet 2016, l’action du Credit Suisse a atteint sa plus faible valorisation jamais enregistrée, et l’action du géant bancaire allemand « Deutsche Bank » avait clôturé à son plus faible niveau jamais atteint à 12,93 dollars. Dans l’ensemble, l’indice Stoxx Europe 600 Banks a clôturé à son plus faible niveau depuis près 5 ans. Nous assistons à une véritable crise financière en Europe, mais du fait qu’elle n’impacte pas encore les gens dans leur vie de tous les jours aux Etats-Unis, eh bien la plupart des Américains n’y prêtent pas attention.

L’effondrement de la livre sterling auquel nous assistons depuis le vote pour le Brexit est terrible. D’ailleurs, CNN le souligne en ayant dit « voilà à quoi ressemble l’effondrement d’une monnaie »

Voilà à quoi ressemble l’effondrement d’une monnaie. La livre a chuté à 1,28 dollars, son plus faible niveau depuis plus de trois décennies.

Les investisseurs ont délaissé la livre dès le vote acté pour la sortie du Royaume-Uni de l’UE, le vendredi 24 Juin 216. La livre a chuté d’environ 15% depuis le jeudi 23 Juin 2016, jour du référendum, lorsqu’elle se situait encore à 1,50 dollar.

Après avoir semblé se stabiliser, la livre a repris sa tendance baissière cette semaine après que trois grandes sociétés de gestion d’actifs aient gelé leurs fonds immobiliers pour faire face à l’afflux massif des demandes de retraits d’argent.

Bien entendu, il est probable que cela ne soit qu’un début. Il y a certains analystes qui avertissent que la livre sterling pourrait atteindre la parité avec le dollar américain d’ici la fin de l’année. Nous assistons à des bouleversements sur le marché des changes actuellement, et cela va affecter des milliers de milliards de dollars de produits dérivés par rapport aux devises. Il sera très intéressant de voir comment tout cela va se dénouer.

Pendant ce temps là, la Deutsche Bank continue de se faire littéralement matraquer.

Si la plus grande et la plus importante banque allemande n’est pas encore en train d’imploser complètement, alors pourquoi le cours de son action n’arrête pas de s’effondrer ?

Depuis le début de l’année 2016, l’action de la Deutsche Bank a perdu la moitié de sa valeur, et de nombreuses personnes ont fait remarquer que l’évolution de son cours est très similaire à celle de Lehman Brothers en 2008.
deutsche-bank-lehman-brothers


Mes fidèles lecteurs en ont probablement marre et doivent être fatigués de m’entendre régulièrement alerter à propos de la situation critique de la Deutsche Bank. Par conséquent, aujourd’hui , je vais laisser quelqu’un d’autre le faire. Selon un article qui vient d’être publié par la BBC, la Deutsche Bank est maintenant « la banque la plus dangereuse au monde »

L’action de la Deutsche Bank vient d’atteindre son plus faible niveau jamais enregistré. Sa valeur a diminué de moitié depuis le début de l’année 2016.

Alors, est-elle maintenant la banque la plus dangereuse au monde ?

Selon le Fonds monétaire international – oui !

La semaine dernière, le FMI avait déclaré que les banques étaient assez grosses pour amener le système financier à s’effondrer, et que la Deutsche Bank était la plus risquée. Non seulement cela, mais la division américaine de la Deutsche Bank était l’une des deux sur les 33 grandes banques à avoir échoué aux tests de solidité financière fixés par la réserve fédérale américaine plus tôt cette année.

Pour l’instant, la Deutsche Bank se démène pour lever des fonds afin d’éviter une implosion imminente. Encore aujourd’hui, je suis tombé sur un rapport expliquant comment la banque cherche actuellement à vendre pour au moins un milliard de dollars (903 millions d’euros) de prêts au secteur du transport maritime afin de réduire son exposition à ce segment du marché du crédit et afin d’apporter quelques fonds nécessaires. Bon nombre des mesures qu’ils prennent ne sont pas sans rappeler celle que la Lehman Brothers avait essayé de prendre juste avant son effondrement, et cela devrait vous mettre la puce à l’oreille.

En même temps que tous ces problèmes, les choses en Italie continuent de s’aggraver. Actuellement, environ 17 % de l’ensemble des prêts bancaires détenus par les banques italiennes sont considérées comme «non performants». En d’autres termes, elles sont littéralement noyées par des créances douteuses. Au plus fort de la crise de 2008, seulement 5 % des prêts détenus par les banques américaines étaient mauvaises. Alors, ce que nous voyons se développer actuellement en Italie pourrait certainement être qualifié comme étant « cataclysmique ».

Depuis le vote pour le Brexit, les banques italiennes ont été plus sévèrement impactées que toutes les autres. Ce qui suit provient de CNN

tour-de-pise

L’action de la banque italienne Banca Monte dei Paschi di Siena (BMPS) s’est effondrée de 45% en 10 jours, ce qui oblige les régulateurs à interdire temporairement la vente à découvert de cette valeur. La banque a reçu des instructions pour qu’elle réduise ses créances douteuses de 40% d’ici 2018.

Elle n’est pas la seule. D’autres valeurs bancaires italiennes ont chuté d’environ 30% depuis le jeudi 23 Juin 2016, lorsque le Royaume-Uni avait voté pour la sortie de l’Union européenne. Les officiels italiens tentent de trouver des solutions pour consolider le système financier du pays.

Les banques italiennes étouffaient à cause de créances douteuses depuis des années, mais ce vote du Royaume-Uni pour le Brexit a fait apparaître au grand jour leurs problèmes.

Personnellement, je suis étonné que le système financier européen ait été en mesure de tenir aussi longtemps. Un effondrement total était inévitable, et je pensais même qu’il aurait eu lieu bien plus tôt que maintenant. Jusqu’à aujourd’hui, nous n’avons vu que des petites crises se succéder les unes après les autres, mais en 2016, le véritable effondrement est finalement arrivé.

Et cette crise qui se propage en Europe va avoir un impact considérable sur l’ensemble de la planète. Partout où vous pouvez regarder, les fondamentaux économiques se détériorent, et si vous ne me croyez pas, peut-être que vous croirez cet éditorial rédigé par Tim Quast sur CNBC

En fait, les fondamentaux économiques ainsi que les marchés ne se portent pas bien: Qui que vous écoutiez – la Réserve fédérale (FED), l’Organisation de Coopération et de Développement Économiques (OCDE), le Fonds monétaire international (FMI) – eh bien, ces fameuses têtes pensantes voient la crise s’aggraver du fait du Brexit, des banques européennes qui s’écroulent, de la fuite possible d’autre pays de la zone euro – d’un ralentissement aux États-Unis.

A Chaque fois que je poste un article sur l’Europe, il reçoit moins de commentaires que les autres.

Mais j’espère que mes lecteurs américains vont maintenant s’intéresser à cette crise européenne qui s’aggrave, car elle affectera profondément chacun d’entre nous.

Ce qui se passe dans le système financier européen actuellement montre que l’histoire est en marche, et je crois que sera l’un des événements les plus importants de la seconde moitié de l’année 2016.

Source: theeconomiccollapseblog

0 0 vote
Article Rating
Subscribe
Me notifier des
guest
14 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Nicolas Janvier
4 années plus tôt

effectivement par rapport au dollar us qui a du perdre 90 pour cent de sa valeur depuis 1945 la livre sterling se porte plustot bien !

morin
morin
4 années plus tôt

La dévaluation ruine les épargnants mais enrichit les travailleurs .
Les petits épargnants sont très peu affectés en fait ,ce sont les gros ,les spéculateurs qui trinquent ,ça c’est pas grave ,mais vivre correctement du fruit de son travail ,c’est enfin une bonne nouvelle .
Il y a quand même une condition à remplir :que la dévaluation n’excède pas 15- 20% sinon le renchérissement des importations devient insupportable .

marc
marc
4 années plus tôt

Les premiers sortis de l’EU seront les gagnants, la livre qui baisse, c’est pas grave, les anglais seront libre de faire et de commerce avec qui ils veulent, les cons serons ceux qui restent dans l’euro.

Darkcity
Darkcity
4 années plus tôt

l’oligarchie anglaise na pas mis en place un referendum pour rien.
Elle s’attendait, bien sur, a ce résultat.
L’objectif est plus profond.
C’est l’indépendance de tout le monde, dont notamment les USA.
Elle veut commercer avec la Chine sans que Washington fasse des rappels à l’ordre.
Pour le reste, leur faible monnaie va en intéresser plus d’1 et va favoriser l’export.

morin
morin
4 années plus tôt
Reply to  Darkcity

De plus les bourses de Paris et Amsterdam sont à Londres depuis plusieurs années ,et les négociations avec Francfort ont été fructueuses .
Les Anglos Américains ONT TOUTES LES CARTES EN MAINS POUR TOUT MANIPULER A LEUR GUISE

channy
channy
4 années plus tôt
Reply to  Darkcity

@Elle veut commercer avec la Chine sans que Washington fasse des rappels à l’ordre. »
C est de l humour British c est cela?

Paul Ray
4 années plus tôt

Apres le Brexit… le Frexit vite…

Jeffrey Boubou
4 années plus tôt
Reply to  Paul Ray

Celle ci elle est enregistré 😉 thks

Yannick Ollivier
4 années plus tôt

Faudrait quand même arrêter de raconter des conneries sur la Livre Sterling! Elle se porte bien mieux que d’autres monnaies!!! De plus en 2008 elle était vraiment très basse, là ça valait le coup d’en parler, aujourd’hui votre attitude ressemble plus à de la propagande.

Marc Gonat N'dione
4 années plus tôt

Tout à fait d’accord !!!

Eric Archambault
4 années plus tôt

J’approuve!

Yannick Ollivier
4 années plus tôt

Thank you!

Nicolas Janvier
4 années plus tôt

lol

Bruno Duhaze
4 années plus tôt

les jours de l europe sont comptés à force de tricher