Ce site est entièrement dédié à l'analyse technique sans pour autant dédaigner l'analyse fondamentale. Nous avons voulu ce site interactif et convivial où vous pouvez poster vos commentaires et études dans les différents forums.
Olivier Delamarche: Brexit: “La dislocation européenne et de la zone euro est en marche !”
 

olivier-delamarcheLes auditeurs de BFM et les téléspectateurs de BFM Business connaissent bien Olivier Delamarche, qui intervient régulièrement et sans langue de bois. Il est analyste financier, fondateur de la société Platinium Gestion et membre des Econoclastes. Cet économiste a toujours minimisé l’impact du Brexit sur le Royaume-Uni en soutenant la position de la majorité du peuple britannique. Il nous explique pourquoi.

Kernews: Vous n’avez jamais tenu un discours alarmiste sur les conséquences du Brexit. Pour quelles raisons ?

Olivier Delamarche: Pour moi, c’est une bonne nouvelle pour les Anglais, qui ont eu le courage de leurs opinions, et je pense que c’est bon pour eux. Alors, n’attendez pas une récession en Angleterre pour cette raison et que, demain, tous les nouveau-nés meurent, comme on a essayé de le faire croire ! On ne va pas non plus boucher le tunnel sous la Manche. Les choses vont bien se passer pour les Anglais : ils avaient un petit doigt de pied en Europe et ils retirent ce petit doigt de pied. En plus, ce sera un processus juridiquement long, donc il n’y a pas d’inquiétudes à avoir. En revanche, politiquement, pour l’Europe – et non pas pour les Anglais – c’est une grosse bombe qui vient d’éclater. Cela n’aura probablement pas d’effets tout de suite, puisque les banquiers centraux vont s’attacher à calmer les marchés et à faire en sorte que ce soit un non-événement au niveau des marchés. Mais, politiquement, c’est intéressant parce que cela va donner des idées aux autres qui n’en avaient pas besoin : regardez ce qui s’est passé en Italie, par exemple. Vous allez avoir très probablement des pays du nord de l’Europe qui vont demander à leur tour des référendums, parce que cela fait déjà un moment qu’ils disent qu’ils en ont assez de l’Europe et de l’euro aussi. La situation est beaucoup plus grave pour nous, Européens, que pour les Anglais. La dislocation européenne est en marche. Comptez bien sur Jean-Claude Juncker et ses sbires pour essayer de garder leur travail, mais je pense que l’heure a quand même sonné. On voit bien que tout ce que l’on nous avait promis au moment de Maastricht, comme la baisse du chômage et la croissance, est quand même assez mal engagé.

Ci-dessous, l’intégralité de l’intervention audio d’Olivier Delamarche

On n’arrête pas de critiquer les Anglais dans cette affaire, mais ne faudrait-il pas faire notre propre autocritique puisque nous n’avons tenu aucune promesse en termes d’emploi et de prospérité. Qu’en pensez-vous ?

Justement, lorsque nous aurons des pays qui sont dans l’euro et qui vont demander leur sortie, cela risque d’être beaucoup plus rigolo. Évidemment qu’il faut faire son autocritique ! Mais on a pu constater depuis les années de crise que l’Europe était loin d’être démocratique. On a marché sur la tête des gens depuis un bon bout de temps, on est passé en force sur des traités… C’est du grand n’importe quoi depuis déjà un bon moment ! Les gens se sont révélés quelques jours avant le vote, puisque l’on a entendu Monsieur Hollande, Monsieur Macron, des Allemands, et même des Américains, menacer les Anglais en leur disant que ce serait la fin du monde s’ils votaient le Brexit. Monsieur Macron a même laissé entendre qu’il allait laisser tous les migrants de Calais envahir l’Angleterre… On est tombé très bas. Je comprends les Anglais qui refusent cette Europe et je comprends qu’ils n’aient pas envie de dire oui à Madame Merkel qui, par ses bêtises, nous a envoyé je ne sais combien de millions de migrants avec dedans, en plus, un certain nombre de terroristes… Ne croyez pas que ce sera la fin du monde en Angleterre, mais ne croyez pas que les instances européennes vont se laisser faire : elles vont tout faire pour retarder les choses et prendre un peu d’argent au passage…

Lire la suite sur Kernews

avatar
 
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
6 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
5 Comment authors
CARPENTIER MatthieudarkcityHabib KaanicheblipMarc VOISIN Recent comment authors
  Subscribe  
Me notifier des
CARPENTIER Matthieu
Invité
CARPENTIER Matthieu

Juste une remarque à l’attention de Carloman : mon cher ami, en vous lisant …. je ne suis pas certain que nous vivions vous et moi sur la même planète. Dans mon monde à moi, on sort, on voyage, on lit, on discute avec les gens …. et surtout …. on éteint la TV. Et dans le votre ? Vous regardez quoi ce soir sur le petit écran ?

darkcity
Invité
darkcity

l’oligarchie de Londres savait très bien ce qu’elle faisait et a pris de court toute l’Europe. Bien sur que Cameron avait parié la sortie par le peuple le plus réticent d’europe ! La city veut sa totale liberté, d’Europe mais surtout, de Washington. La city souhaite renforcer le commerce avec la monnaie chinoise, par exemple. C’est la fin du mariage anglo-usa. C’est historique.

Habib Kaaniche
Invité

Et si c’est l’inverse qui produira, c’est à dire un renforcement partiel !

blip
Invité
blip

Carloman
ben !!! mon pauvre ami

Marc VOISIN
Invité
Marc VOISIN

Vivement que la FRANCE reprenne sa destinée en mains, MAIS aux mains de gens CA-PA-BLES !!!…et sorte de cette escroquerie d’europe . !!!

Carloman
Invité
Carloman

Quelles stupidités que ce qui est avancé dans cet article!!! Évidemment, ce monsieur est dressé, seul, devant tous les autres économistes, qui font partie d’un complot? Allons, restons sérieux… dans une économie mondialisée, on est en train de soutenir qu’ un pays peut s’en sortir seul? Je demande à voir, mais pour l’instant permettez-moi d’en rire! L’Europe n’est pas démocratique? Avec un parlement, des instances de surveillance? La commission elle-même n’est qu’une chambre d’enregistrement… allez donc visiter, pour votre instruction, et, partant, votre bien, le site Europa.eu, vous y apprendrez certaines choses…