Etats-Unis: le risque subprime est de retour, et cette fois garanti par le gouvernement américain !

subprime-etats-unis« La Fed de New York vient juste de lancer un avertissement à propos de la bombe à retardement du crédit hypothécaire subprime, qui recommence à s’amasser. (…) Mais contrairement à la dernière crise immobilière, une grande partie de ces bombes à retardement sont désormais garanties par le gouvernement.

Les subprimes sont le symbole de la crise financière de 2008, ayant explosés alors que les prix de l’immobilier s’effondraient. Les gens qui pensaient être propriétaires d’un actif ont réalisé qu’ils étaient simplement des locataires endettés. Ils ont géré la situation du mieux qu’ils pouvaient : soit en arrêtant de payer et en habitant les lieux jusqu’à leur expulsion. Le taux de défaut sur les crédits hypothécaires subprime a grimpé à 25 % en 2007. Les banques, se retrouvant avec des actifs inférieurs à la valeur des crédits, s’effondrèrent. Les titres adossés à ces créances hypothécaires implosèrent, les fonds obligataires également, provoquant le feu d’artifice désormais bien connu. Si les subprimes n’ont pas provoqués à eux seuls la crise financière, ils furent un rouage important d’une folle machine.

La dette des Etats-Unis a dépassé les 19 000 milliards de dollars…

Sous la présidence OBAMA, la dette publique s’est accrue de plus de 1.000 milliards de dollars par an

Aujourd’hui, cette machine est devenue encore plus folle. Les titres adossés à des créances hypothécaires, chargés de subprimes, sont plus que jamais sur le devant de la scène. À la différence que cette fois, les contribuables sont exposés en première ligne.

Lire la suite sur or-argent.eu

8 commentaires

  1. Vu que le gouvernement garanti les prêts et que le gouvernement opère avec l’argent du peuple et que le petit peuple n’a pas de contrôle sur les dépenses du gouvernement , et que le gouvernement ne peut pas flancher, devons-nous déduire que le party commence et qu’il n’y a aucun problème??? BB serait plus avisé de fournir des explications et des solutions plutôt que d’envahir la planète avec des menaces d’apocalypse non?

  2. En effet, Franck.
    C’est pour cela que la Londres sort de l’europe et casse le mariage anglo-usa.
    Elle veut survivre, quand l’empire US va s’effondrer sur lui-même.
    Malheureusement, si les US explose encore financièrement, nous aurons le tsunami en pleine figure.

  3. S’il n’y avait que les Subprimes. Il y a exactement la même chose dans les crédit Shale Oil, les crédits d’encours à la consommation sur les cartes de crédit, les prêts étudiants et automobiles, et une bulle immobilière dans les grandes métropoles absolument dantesque qui chasse des centre ville tout ceux qui n’ont plus les moyens d’y habiter. Les USA vont s’effondrer, et avec eux le monde entier. Ce n’est plus qu’une question de mois, deux années tout au plus, avant le « grand reset » des monnaies…

  4. De nouveau je m’adresse à business bourse, n’avez-vous pas honte d’épandre des mensonges à tout va ? Cet article à pour titre: ‘le risque subprime est de retour et cette fois garanti par le gouvernement américain’.

    a) Où dans l’article est-il question d’expliquer l’affirmation ‘…et cette fois garanti par le gouvernement américain’

    b) l’assertion ‘…et cette fois garanti par le gouvernement américain’ qui sous-entend qu’en 2008 ce n’est pas le gouvernement américain qui est venu avec l’argent du contribuable sauver les banques est un MENSONGE puisque l’article dit que ce serait la première fois ‘cette fois’

    Je le répète à tous les lecteurs de ce torchon de faire attention à ce qu’ils lisent ici et là car certains cherchent à propager le mensonge. Nous savons déjà qui propagent le mensonge pas besoin d’en rajouter…n’est-ce-pas business bourse

    1. ah bon, parce que les deux institutions publiques Freddie mae et Fannie mae en 2008 n’étaient pas garanties par l’état ?

      Je le répète encore une fois à business bourse si vous n’avez pas les moyens financiers de vérifier vos assertions (…et donc de reprendre bêtement les inepties écrites ailleurs) OU les connaissances économiques suffisantes NE FAITES PAS CE TRAVAIL car vous participez à la désinformation généralisée. Evidemment, il s’agira à un moment ou un autre de rendre des comptes, c’est ce que l’on appelle communément le principe de RESPONSABILITE à laquelle personne n’échappe même pas business bourse 🙂

      1. Merci André. J’ai lu l’article en entier.

        Freddie Mac et Fannie Mae sont des institutions d’intérêt public donc garanties par l’état et ce avant 2008. Suite à la crise dite des subprimes de 2008, ces deux institutions ont reçu du gouvernement américain c’est-à-dire du contribuable américain la somme de 187 milliards. Donc contrairement à ce que dit l’article et le titre ce n’est pas la première fois que le gouvernement garantirait les risques sur le marché hypothécaire

        Ce que j’essaie de dire, c’est que business bourse SYSTEMATIQUEMENT recherche la catastrophisme. Ce site veut toujours montrer la pire image qui soit de tout et ce site le fait au moyen d’un manque de rigueur flagrant. D’où mes remarques ci-dessus aux lecteurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page