Charles Sannat: Le Frexit comme prochaine étape de la dissolution de l’UE

charles-sannatL’Europe est vouée à une fin déjà très proche et quasi inéluctable.

« Le goinfrosaure élyuséen proche du néant absolu avec son charisme d’huître » (Charles Sannat dixit) ne peut arrêter un processus déjà en marche ?

A la différence de Jacques Sapir, qui croit dur comme fer que la prochaine étape sera marquée par une crise financière abyssale de l’Italie, Charles Sannat, lui, croit plutôt et bien malheureusement, que la plus touchée est la France.

Il ne s’agit pas que de l’économie mais d’une cruelle expérience sociale et géopolitique menée par les puissances étrangères, en l’occurence les Etats-Unis, pour empêcher coûte que coûte l’apparition d’une nouvelle Union eurasienne, tant voulue et charpentée même déjà par le Général.

L’Europe moderne, construction sans queue ni tête technocratique et oligarchique, fait le même travail néfaste que les Bolchéviks russes de 1917.

Mais le bon sens, la vraie économie et le soulèvement national finiront par apporter le renouveau à un pays qui se débat comme un beau diable au milieu des problèmes de gestion, de la haute finance et d’une crise migratoire s’élevant contre toute la civilisation ouest-européenne.

Voir les précédentes interventions de Charles Sannat

7 commentaires

  1. ça décoiffe….clair qu’après ça « granulé 1er » (c-a-d gras-nul-laid) notre cher président va avoir besoin d’un coiffeur a 10k€.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page