Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
Le mur de la dette met Vivarte et ses enseignes en grande difficulté
 

vivarteEcrasé par sa dette, le distributeur Vivarte (Caroll, Minelli, La Halle, etc.) se place à nouveau sous mandat ad hoc.

Le distributeur multienseignes Vivarte (André, Minelli, La Halle, San Marina, Chevignon, etc.) fait à nouveau face à de graves difficultés financières. Et, cette fois, la troisième depuis 2012, il n’est pas dit que le groupe de 17.000 salariés s’en relève indemne, deux ans seulement après avoir effacé deux tiers de sa dette, soit 2 milliards d’euros.

Pénalisé par le recul de la consommation, Vivarte vient de se placer une ­nouvelle fois sous mandat ad hoc pour réduire sa dette après négociations auprès de ses créanciers. Il en a confié les rênes à Hélène Bourbouloux, celle qui avait fait plier ses banquiers à un niveau inégalé en 2014. « J’ai pris le temps de comprendre les fondamentaux du groupe. Bien sûr, nous pouvions attendre les échéances de la dette à fin 2019 et fin 2020, mais il faut prendre ses responsabilités, déclare aux “Echos” Stéphane Maquaire, le nouveau PDG du groupe de 2,3 milliards de chiffre d’affaires. Je suis soutenu par le conseil d’administration, en particulier les représentants des actionnaires de Vivarte, eux-mêmes créanciers. »

Cette fois Vivarte fait néanmoins face à un défi d’une autre nature. Son Ebitda a fondu à 75 millions d’euros, soit quatre fois moins que lors de la dernière restructuration. Bien que sa dette ait été ramenée à 1,5 milliard d’euros (contre 2,8 milliards en 2014), le groupe se trouve ainsi endetté à vingt fois le bénéfice brut d’exploitation qu’il dégage ! Un niveau difficilement tolérable, compte tenu de ses perspectives de croissance.

Lire la suite sur lesechos

0 0 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
7 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Vincent Serveille
4 années plus tôt

Ca va mieux….

channy
channy
4 années plus tôt

Vivarte..reste je serais curieux de savoir si le mur de la dette dont on parle a été construit par son ancien Patron Georges Plassat, actuel PDG de Carrefour..

Madeleine Philippe
4 années plus tôt

Oups !

Noway
Noway
4 années plus tôt

La baisse de la consommation n’est pas une nouveauté, continuer à faire croitre le nombre d’implantations… Tout en supportant une inflation importée des fournisseurs…

Les divergences et erreurs stratégiques engendrent obligatoirement un problème. L’enseigne ne semble pas en être à son coup d’essai dans sa stratégie de surendettement ! Sinon, les restructurations nécessaires auraient déjà du être faites pour assainir les finances.

winston.tatcher
winston.tatcher
4 années plus tôt

les entreprises ferment (par chez moi les locaux de “la halle” sont a louer depuis + 6 mois…) , les artisans déposent ou licencient, les paiement en espèces se multiplient (limités a 1000€ maxi alors pour 3000€ on fait 3 factures de 1000 a dates différentes…) , le restaurateur a coté de chez moi n’a embauché que 3 saisonniers (c’était 6 en 2014, 5 en 2015), etc… et pendant ce temps grâce a don Mario le “parrain” de l’UE…la bourse monte…moi y en être trop con…je comprends pas…

channy
channy
4 années plus tôt

@le restaurateur a coté de chez moi n’a embauché que 3 saisonniers (c’était 6 en 2014, 5 en 2015), ”
Baisse de C.A mais hausses des charges et autres taxes festives qui vous bouffent vos marges..donc ou vous baissez vos frais fixes(personnel, frais de location etc etc) ou vous coulez et héritez de vos dettes.

@ les paiement en espèces se multiplient (limités a 1000€ maxi alors pour 3000€ on fait 3 factures de 1000 a dates différentes”

Pratique déjà très courante chez les grossistes depuis plus de 10 ans quand les plafonds étaient déja plus élevés

winston.tatcher
winston.tatcher
4 années plus tôt
Reply to  channy

channy et oui c’est ça…vous avez raison…

7
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x