Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
Turquie: le tourisme s’effondre en juin, moins 40% qu’il y a un an
 

turquie-tourisme

Les attentats et la brouille avec la Russie ont eu raison du tourisme turc en juin.

Le pays enregistre une baisse de 40% de la fréquentation étrangère par rapport au même mois l’an dernier. Le ministère du Tourisme a en outre ajouté ce jeudi que le taux de juin est le plus bas de 2016. Et juillet devrait aussi souffrir de l’attentat de l’aéroport d’Istanbul et du putsch avorté.

Ce mois est traditionnellement un mois de haute saison touristique pour un secteur qui a engrangé 35 milliards de dollars, soit 31,5 milliards d’euros, de revenus l’an dernier. Mais 2016 est une catastrophe. Quelque 2,43 millions d’étrangers ont visité en juin la Turquie, en baisse de 40,86% par rapport à juin 2015, a annoncé le ministère du Tourisme. Mais l’impact de l’attentat à l’aéroport Atatürk d’Istanbul le 28 juin, attribué au groupe jihadiste État islamique (EI), et le coup d’État raté du 15 juillet d’une faction de l’armée devraient se faire sentir sur les statistiques du mois de juillet.

Les arrivées de touristes russes se sont effondrées de 93% en juin, en raison du différend diplomatique entre les deux pays, qui viennent juste de se réconcilier. L’attentat à Atatürk (47 morts) comme la tentative de putsch manqué en juillet (270 morts) avaient entraîné une fermeture temporaire de l’aéroport.

Depuis un an, la Turquie a été secouée par une série d’attentats meurtriers attribués soit à l’EI soit à la rébellion kurde.

L’industrie du tourisme fonde des espoirs dans la normalisation des relations entre la Russie et la Turquie, qui a commencé à ramener les touristes russes sur la côte égéenne, notamment dans la grande station balnéaire d’Antalya. « La récente normalisation avec la Russie pourrait alléger les souffrances du secteur dans une certaine mesure et entraîner des réservations de dernière minute pour la Turquie, mais les espoirs se portent plutôt sur l’an prochain », a déclaré Ozgur Altug, économiste en chef à BGC Partners.

Le premier vol amenant des groupes de touristes russes à Antalya a eu lieu le 9 juillet. Les deux pays s’étaient brouillés après la destruction, en novembre 2015, par la chasse turque, d’un avion russe près de la frontière syrienne.

Source: boursorama

0 0 vote
Article Rating
Subscribe
Me notifier des
guest
8 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Benoit Shari
3 années plus tôt

Le calife en faillite

channy
channy
3 années plus tôt

Alors la Turquie c’est nul.
Déjà que les Turcs y restent mais que les autres y aillent, non j’vois pas, non.
Coluche
ps jattend le troll de service

Alain Lusson
3 années plus tôt

Il,y a encore 60% en trop , rupture totale avec ces dirigeants et les sociétés de ce pays qui ressemble à l’Allemagne de 1936

Noway
Noway
3 années plus tôt

Ce n’est pas la Turquie qui était candidate à l’Union Européenne avec le soutien de nos élites ?

Bruno Duhaze
3 années plus tôt

Pas de touristes chez attila

Madeleine Philippe
3 années plus tôt

C’est clair que personne n’est attiré par un pays de barbares déchainés !!!

marc
marc
3 années plus tôt

Faut etre un cingle pour aller faire le touriste en turquie

winston.tatcher
winston.tatcher
3 années plus tôt

erdogan va demander a merkel qq milliards de plus pour garder qq centaines de milliers d’immigrés clandestins.