Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
L’agence de notation SP observe une nette hausse des défauts de paiement
 

standard-&-poor-sL’agence de notation SP Global Ratings (ex-Standard and Poor’s) a placé en catégorie défaut de paiement 117 entreprises depuis le début de l’année, soit plus que sur toute l’année 2015, une hausse qu’elle attribue aux défaillances dans le secteur pétrolier.

Le bilan mondial des entreprises en défaut de paiement depuis le début de l’année a atteint 117 après la défaillance cette semaine de trois émetteurs issus du secteur du pétrole et du gaz et d’une institution financière, a détaillé l’agence dans une note vendredi.

Ce bilan dépasse désormais le nombre total de défauts de paiement enregistrés sur l’ensemble de l’année 2015 – 113 – et est 60% plus élevé que le nombre de défaillances qui avaient été enregistrées à ce moment de l’année en 2015, a-t-elle ajouté.

Il faut remonter à 2009, en pleine crise financière mondiale, pour trouver un total plus élevé à ce moment de l’année, avec 213 défaillances, a souligné Diane Vazza, à la tête de la recherche obligataire et monétaire chez SP.

Le secteur de l’énergie et des ressources naturelles a représenté plus de la moitié (56%) des défaillances, avec 65 entreprises qui n’ont pu honorer les échéances de leur dette.

Deux tiers des défauts de paiement observés en 2016 l’ont été aux Etats-Unis, mais cela est dû en partie à la proportion importante d’émetteurs de dette basés dans ce pays parmi les clients de SP, a aussi précisé Diane Vazza.

Source: romandie

0 0 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
1 Commentaire
Inline Feedbacks
View all comments
Franck
4 années plus tôt

Mais tout va mieux qu’on nous dit !

1
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x