Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
TV Libertés: Ludovic Greilling: crise, le retour
 

Olivier Pichon reçoit Ludovic Greilling journaliste économique (France étranger) et auteur du livre: “Monnaie et pouvoir, du contrôle de la monnaie aux crises financières”

La périodicité des crises se fait sur 8 ans: 1987 le Krach de Wall Street, 1995 crise des monnaies asiatiques, 2001 éclatement de la bulle internet, 2008 crise dite des subprimes ,2016 le retour est possible.

1) Du risque économique au risque politique.

  • Le brexit a profité à la bourse de Londres.
  • Les analystes bancaires n’ont qu’une crainte les referendums !
  • Le rêve européen d’une pyramide des dettes au niveau supérieur, un état central qui ne dit pas son nom (budget, impôts européens).
  • Le seul gage de la dette publique les rentrées fiscales !
  •  Mais il n’y a pas de croissance, il faut relancer l’inflation à n’importe quel prix !
  • Le prototype japonais : déflation et faible croissance, compensés par le commerce extérieur.
  • La Chine au ralenti, ralentit l’économie mondiale !

2) Comment faire boire le chameau qui n’a plus soif !

  • Le problème de la chine est le problème de l’économie mondiale.
  • Changement de modèle et/ou marasme économique ?
  • Les USA tirent leur épingle du jeu, le privilège du dollar.
  • Licenciements aux USA exemple Wall Mart 17500 emplois supprimés.
  • Globalement la situation de l’économie mondiale est celle de 2008 avec aggravation des facteurs.
  • La fuite en avant dans l’inflation, les banques favorisées, les populations virtuellement spoliées.
  • Vers une monnaie mondiale, le rêve de Keynes, le FMI y songe avec l’extension des DTS
  • Taxation des comptes et interdiction du cash !
  • Pourquoi pas des monnaies privées pour échapper au pouvoir bancaire ?

3) La concentration du capital

  •  700 multinationales 80% de la production mondiale.
  • Emprunter sur les marchés, en gageant ses actifs, une croissance par la dette !
  • Pour l’heure les perdants ne perdent pas encore à cause des états surendettés.
  • Les territoires de complaisance
  • Le cas islandais, un modèle.
  • La France très présente dans les paradis fiscaux.
  • Le shadow banking, transaction de gré à gré hors système bancaire 30% ?
  • La France enfer fiscal : les libérés du RSI (fiscalité sociale) hommage à l’action de Claude Reichman.

Conclusion: l’essentiel des impôts gage de la dette publique est payé par ceux qui ne pourront jamais accéder aux territoires de complaisance, aux produits dérivés, à l’enrichissement offshore.

Source: tvlibertes

0 0 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
5 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Candide
Candide
4 années plus tôt

La grande idée, c’est de nous faire vivre dans un état de “bord de crise” permanent pour justifier l’attente, la peur, pour que se révolté nous semble plus risqué que l’attentisme perpétuel de notre grande majorité.

ferret
4 années plus tôt

Tout a fait d’accord sur l’analyse….mais le retour vers un socle économique sain énoncée comme ci-dessus ne se fera pas sans douleur !

theuric
theuric
4 années plus tôt

J’ai arrêté bien avant la fin la vidéo. Un type qui n’explique pas que relancer l’inflation ne sert à rien si cela n’est pas dû à une reprise industrielle n’a rien compris. L’inflation c’est la part des anges économiques, c’est la trace entropique du développement d’un pays, c’est ce qui est perdu, en moyenne pour un état au sein de ses frontières, de la plus-value générée par la fabrication de biens, phénomène normale du dynamisme d’un pays lorsque sont retiré le remboursement des dettes, paiement des salaires et bénéfices. En revanche, croire que ce serait en faisant remonter l’inflation que… Read more »

winston.tatcher
winston.tatcher
4 années plus tôt
Reply to  theuric

theuric comme souvent très bonne analyse….la recherche (éperdue..?) de l’inflation depuis déjà un certain temps avec les milliardsssss injectés par les guignols (pardon je confonds souvent on dit banques centrales) est il me semble dans le but de pouvoir rembourser les dettes avec de la monnaie de singe…pour le moment l’hyper inflation n’est pas vraiment là…alors que ces milliards auraient du la générer depuis longtemps…il se passe donc qq chose “d’incompréhensible”….(et pourtant ça continu: comme disait Einstein la folie c’est de répéter encore la même opération en espérant avoir un résultat différent…) sinon revenir a une forme “d’autarcie” générerait une… Read more »

beverly
beverly
4 années plus tôt

Le probleme c’est que l’on est très nombreux et qu’il faut occuper ce monde et notre mode de vie est basé sur la consommation mais c’est un effet perfers complet c’est le serpent qui se mord la queue. On sait que pour qu’une société fonctionne il faut vendre des trucs qui ne durent pas sinon c’est faire faillite pour les sociétés. Le boulot est remplacé par les machines et la technologies et plus on avance plus ça augmentera et les humains ne servent plus a rien. On ne peut pas comparer car tout celà n’est pas vraiment comparable et les… Read more »

5
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x