Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
20 000 exploitations agricoles spécialisées dans la viande bovine en état de quasi-faillite, selon la FNB
 

bovinSur 80 000 exploitations agricoles spécialisées dans la viande bovine en France, un quart d’entre elles « sont en état de quasi-faillite aujourd’hui », a averti mercredi le président de la Fédération nationale bovine (FNB), Jean-Pierre Fleury, en demandant une « solution européenne » à la crise.

Les 20 000 exploitations menacées « sont celles qui ont été modernisées, et qui sont cisaillées par le poids des investissements et la chute des cours de la viande », a déclaré M. Fleury à l’AFP lors d’un entretien dans le cadre du Sommet de l’élevage, près de Clermont-Ferrand. Il s’exprimait au lendemain de l’annonce du plan d’aide à l’agriculture par le gouvernement, qui « n’a pas été accepté par la filière de la viande », selon lui.

M. Fleury venait de rencontrer le commissaire européen à l’Agriculture, Phil Hogan, qui a tenté de rassurer la profession. « Nous avons proposé au commissaire européen Phil Hogan une solution européenne pour essayer d’endiguer cette nouvelle crise agricole, qui découle directement de la crise du lait démarrée depuis la levée des quotas en 2015 », a ajouté M. Fleury.

Selon lui, dans toute l’Europe, « un million de vaches laitières de plus qu’en 2015 » vont être abattues en 2016, afin de réduire de façon draconienne la production de lait et soutenir les cours. Cette arrivée massive de vaches sur le marché de la viande pèse à son tour sur les cours, qui s’effondrent par effet de domino.

« Nous avons donc proposé une aide humanitaire européenne sur les théâtres de conflit sous la forme de corned-beef », a-t-il ajouté. « Les modalités sont à déterminer, mais nous espérons que ce sujet sera abordé lors du conseil européen de l’agriculture le 10 octobre » a-t-il dit.

Source: lafranceagricole

0 0 vote
Article Rating
Subscribe
Me notifier des
guest
13 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
ChÔmeur
ChÔmeur
3 années plus tôt

Produire autant de viande n’a PAS de sens ! Le problème est là, sous vos yeux et quand on vous le montre vous ne faites que baver devant le steak supposé vous nourir. Tous ces viandards m’écoeurent ! Ils sont méprisables. Mangez donc de la viande avec modération et non pas le repas type du bon gros ventru de français : – pâté – saucisson – viande – fromage – glace et vous vous demandez pourquoi vous ne ressemblez à rien ? Pauvre France, tes habitants sont devenus des veaux, gras, suant les lipides par tous les porcs de leur… Read more »

albi
3 années plus tôt

ah!ah! m’en fiche, je mange pas de viande

winston.tatcher
winston.tatcher
3 années plus tôt

n’ importe quoi rien de grave! soyez un peu optimiste ….cela va se régler rapidement. bientôt dans nos assiettes de la Qatar-limousine , de la Beijing great-wall charolaise , de la saoud-aubrac …bien nourries aux vitamines Monsanto…

Hector Lefrancs
3 années plus tôt

Il faut surtout faire de la place , afin de nous faire avaler la merde en provenance des USA.

goc
goc
3 années plus tôt

Ce qui est incroyable c’est qu’aucun de nos politiciens n’osent aborder l’autre raison de la faillite de notre agriculture, c’est à dire l’embargo russe sur nos produits. Et pour cause, il faudrait alors que ces mêmes politiciens reconnaissent d’une part que cet embargo était injustifié, et d’autre part, qu’a cause de cet embargo, les russes se retournent vers l’autosuffisance et donc vers la fin définitive de nos exportations vers la Russie, et ce même si demain, nous levions cet décision imbécile

winston.tatcher
winston.tatcher
3 années plus tôt
Reply to  goc

goc….post très juste …et même une fois cet embargo levé nos agriculteurs ne retrouverons qu’une toute petite partie du marché russe (seulement les produits que les russes ne trouverons pas chez eux ou ailleurs) c’est trop tard …bravo et merci mollande 1er , merci la commission européenne,etc..

Madeleine Philippe
3 années plus tôt

Oui bonne nouvelle, pauvre bestioles, bientôt les américains vont nous traiter de même ….

Denise Colibri
3 années plus tôt

Trop d,emprunts

poujade51
poujade51
3 années plus tôt
Reply to  Denise Colibri

C’est un peu facile d’écrire ça ! les normes sont fixées par Bruxelles donc obligatoires mais de façon asymétrique selon les pays de l’UE. cherchez l’erreur!

morin
morin
3 années plus tôt

L’agriculture est dans un sale état ,l’endettement de près de la moitié des exploitations dépasse l’actif réalisable en cas de cessation d’activité . En cas de crise grave (guerre ou révolution) les agriculteurs sont totalement dépendants de leurs approvisionnements extérieurs (produits de traitement ,engrais,semences ,aliments d’engraissement porcs et volailles,électricité ,fuel,huile ,pièces détachées ,transports pour l’enlèvement du lait et des animaux destinés à l’abattage ,emprunts bancaires , sans oublier les aléas climatiques ) Si la production agricole peut rapidement devenir erratique en cas de crise ,il en ira de même pour la transformation ,le transport et la distribution dans les super… Read more »

Koka-Kola
Koka-Kola
3 années plus tôt
Reply to  morin

« Les citadins ont du souci à se faire ! »

Enfin quequ’un qui « voit » les choses…
Ca fait plaisir vu le nombre d’imbéciles qui postent à tout va des fadaises plus grosses que des cachalots…

Ronald Tanguy
3 années plus tôt

Woohooo !!! Yeaaah !!! Bonne nouvelle !

poujade51
poujade51
3 années plus tôt

C’est vraiment l’histoire du chien qui se mord la queue ! pauvres agriculteurs! tenez bons, si une guerre survient, vous deviendraient comme lors de la a 2ème GM, les rois du « pétrole »!

13
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x