Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
La Suisse possible manipulatrice de devises, selon les Etats-Unis
 

us-treasuryLe Trésor américain a placé la Suisse sur la liste des possibles manipulateurs de devises à cause des interventions de la Banque nationale (BNS). La Chine, le Japon, la Corée du Sud, Taïwan et l’Allemagne y figurent aussi.

Pour ces six pays, le Trésor estime qu’il y a des signes de manipulation dans le cours des devises, mais qu’aucun ne peut être désigné comme manipulateur de monnaies, rapporte lundi la Handelszeitung.

Les pays visés ne remplissent pas les trois critères du Trésor américain. La Suisse en respecte deux: l’excédent dans les comptes et l’intervention dans les devises, d’une proportion importante, selon le Trésor. Toutefois, son excédent d’exportation vers les Etats-Unis n’est pas suffisant pour satisfaire le troisième critère.

Pour affaiblir le franc suisse, la BNS achète des devises étrangères. Le Trésor américain l’incite à plus de transparence et à publier toutes les données relatives aux interventions.

Pour la BNS, cette exigence est déjà remplie, car elle “expose les interventions dans son rapport d’activité annuel”. De plus, elle publie hebdomadairement des chiffres qui permettent de faire des déductions sur les interventions.

Source: rts.ch

0 0 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
6 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Houman
Houman
3 années plus tôt

C’est honte cette course à la dévaluation un appauvrissement généralisé. Tout le monde veut que ça monnaie valent moins pour pouvoir mieux exporter mais par extension c’est le travailleur dont le travail est moins rémunéré indirectement.
Seul possibilite : le standard or.

Perso
Perso
3 années plus tôt

Quand les pays commencent à chercher des poux, c’est qu’ils n’ont plus rien à perdre.

C’est là que le réseau international de valeur (qui n’est pas le DTS) va pouvoir mettre un peu d’ordre : Bitcoin.

Les gens devraient réfléchir avant d’utiliser une monnaie qui n’est plus basée sur la confiance en la conservation d’une valeur identifiée comme le temps de travail.

Les banques centrales fabriquent de la valeur au taux actuel de la monnaie des travailleurs.

C’est du vol pur et simple.

Lorth An
3 années plus tôt

sont trop forts ces ricains…

David Bernard
3 années plus tôt

MDR

David Bernard
3 années plus tôt
Reply to  David Bernard

l’hopital qui tire sur les ambulances

winston.tatcher
winston.tatcher
3 années plus tôt

a qui peut on faire confiance de nos jours.? sachant que nos sociétés “humaines” sont basées sur la confiance pour tout : médecins, pharmaciens, notaires , pilotes de ligne, boulanger, maçons ,avocats, ramoneur, service publique et l’état (bon là je dis peut être une connerie en parlant de l’état) valeur de l’argent papier (fiduciaire donc de “confiance”), etc… si la notion de confiance s’étiole et disparait peu a peu…aie aie aie…!

6
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x