Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
Le président de la Réserve fédérale de New York, William Dudley dénonce vivement les fautes des banquiers
 

william-dudley

Le président de la Réserve fédérale de New York, William Dudley, a vivement dénoncé jeudi « les graves problèmes éthiques qui affligent le secteur financier » et appelé les régulateurs à intervenir.

Dans un discours lors d’une conférence à New York sur la culture de la profession des services financiers, M. Dudley a estimé que les manquements éthiques qui ont affecté la profession bancaire ces dernières années « ont érodé la fiabilité de l’industrie ».

Il s’exprimait alors que le scandale des millions de comptes factices chez Wells Fargo, la troisième plus grosse banque du pays, ne cesse de s’étendre, l’établissement faisant désormais l’objet d’une enquête pénale en Californie pour vol d’identités.

M. Dudley a déploré que le processus désormais nécessaire de « vérification » du comportement éthique des banques « que ce soit à travers la régulation ou par contrôle interne, est un substitut coûteux de la loyauté ».

« Ce temps passé à régler ces crises juridiques est du temps perdu à entreprendre des tâches plus productives. Et à long terme, je suis inquiet qu’une industrie qui développe une réputation morale douteuse n’attire plus les meilleurs talents », a-t-il admonesté.

Evoquant la question des « incitations » à la vente ou la pratique commerciale de la vente croisée, mises en causes dans le scandale de Wells Fargo où les employés étaient poussés à réaliser des objectifs commerciaux irréalistes, le patron de la Fed de New York a estimé que les régulateurs devaient « jouer un rôle dans l’évaluation de ces systèmes d’incitations ».

Ils devraient notamment vérifier « comment sont traités les employés qui dénoncent des problèmes potentiels. Sont-ils tenus en exemple ou bien découragés voire pénalisés ? ».

M. Dudley a en outre appelé à la réalisation d’une base de données « des fautes des banquiers afin de combattre le problème de la contamination des fruits pourris » et une étude générale évaluant la culture de la profession « afin de mesurer les progrès ».

L’affaire des comptes factices chez Wells Fargo a relancé le débat sur l’intégrité de Wall Street, donnant du grain à moudre à ceux qui préconisent la scission des grandes banques et un durcissement de la régulation bancaire.

Source: romandie

0 0 vote
Article Rating
Subscribe
Me notifier des
guest
8 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
michel clerc
michel clerc
3 années plus tôt

« President de la reserve fédérale », un requin parmi les requins qui vient nous dire que les requins sont mechands lolen plus ils se foutent de nous

samuel
samuel
3 années plus tôt
Reply to  michel clerc

J’allais vous le dire, en réalité toutes ces belles déclarations officielles pour la façade, pourraient arriver trop tard surtout en matière d’éthique, comme après coup à la vue d’une telle détérioration des relations internationales, et savez-vous pourquoi lorsque tant de décideurs préfèrent se ranger derrière la candidate la plus craignoss de l’histoire américaine en matière de mass média comme dans les grands partis pas moins corrompus par tant de choses. Non c’est vrai les grands banquiers doivent davantage parler au monde ou se reconnaître à travers elle, ils en incarnent tant des valeurs plus transnationales ou universelles. En espérant néanmoins… Read more »

Lumpenprolétariat
Lumpenprolétariat
3 années plus tôt

Et alors?
Ils se sont retrouvés a la cantine après, entre copains?
Sont long à la détente ces BAC + 8.

VAZY Francky
3 années plus tôt

Le patrons de banquier à ses élèves, c’est pas bien les gars ce que vous faites… Le type essaye juste de sauver sa peau là, il sait que les USA vont s’effondrer complètement si Killary remporte la présidentielle, et que le pays entrera en guerre civile…

samuel
samuel
3 années plus tôt

Vivement l’élection d’Hillary Clinton pour que la corruption soit moins grande, et encore nous avons pas tout vu et entendu de la part de cette politicienne durant ses nombreuses années dans les coulisses du pouvoir ou des intrigues, mieux encore avec toute la complicité médiatique de son monde lors de cette élection. On pourrait dire, que cette « démocrate » avide de pouvoir et d’ambition n’est plus à même de représenter les intérêts de son pays, comment pourrait-elle devenir présidente, alors qu’elle n’est pas du tout honnête sur bien des choses. Elle a beau jeu de s’en prendre au machisme de son… Read more »

mike33
mike33
3 années plus tôt

De l’éthique dans le monde des affaires…..
On aura tout entendu…
On veut vraiment nous faire croire qu’on vit dans un monde de bisounours ???
Est-ce qu’un jour ils arrêteront enfin de se moquer des « sans-dents »…

Fensis
Fensis
3 années plus tôt
Reply to  mike33

Et vous seriez l’honnêteté personifiée ?

Lumpenprolétariat
Lumpenprolétariat
3 années plus tôt
Reply to  Fensis

Fensis, peut être que Mike est un gars tout simplement normal…
Disons qu’au bout d’une voiture, une maison, un petit jardin, une femme et des gosses, il se sent pas obligé de détruire des pays, brisé des vies, créer des suicides pour pouvoir collectionner les ferraris, les villas et les yachts comme cette bande de zozos fétichistes qui quand on y réfléchit deux minutes a quand même un léger problème au niveau du cerveau…