Philippe Béchade: « ATTENTION, les taux viennent de se tendre de façon SPECTACULAIRE ! »

philippe-bechadeContre toute attente, les marchés ont finalement réagi positivement à l’élection de Donald Trump à la présidence des États-Unis. Mercredi, le CAC 40 a fini en hausse de +1,49% à 4543 points lors de sa dernière séance, avant de continuer sur sa lancée jeudi en ouvrant à 4577.01 points (+0.74%). Sur le marché américain, Wall Street a également fait bon accueil au nouveau président élu. La Bourse de New York a terminé en hausse de plus de 1% mercredi, les investisseurs s’étant vite remis de leur accès de panique, face au ton plutôt conciliant adopté par le candidat républicain dans son discours de victoire. – Les indés de la finance: chaque vendredi, analystes et éditorialistes débriefent les actualités de la semaine. – Avec Philippe Béchade, rédacteur en chef de la bourse au quotidien, la Chronique Agora président des Econoclastes. – Intégrale Bourse, du vendredi 11 novembre 2016, présenté par Vincent Touraine, sur BFM Business.

Lorenzo Bini Smaghi: « Si les taux remontent, la dette risque d’être hors de contrôle »

Philippe Béchade: Les taux ont quitté leur plancher et le mouvement s’accélère. Je m’attends à quelque chose de brutal

Voir les précédentes interventions de Philippe Béchade

               
Le retour au Standard Or d’Antal Fekete                            Dernière intervention de P.Herlin sur l’or
                      
         Nicolas Perrin: Investir sur le marché de l’or                                           Histoire de l’argent
               
[AMAZONPRODUCTS asin= »2914569661,2865532321,2914569823,2297004788,2915401233″ partner_id= »busbb-21″ locale= »fr »]

11 commentaires

  1. un krach obligataire… ça va finir par arriver je ne sais qui sera a la tête de l’état dans 6 mois mais il faudra que cette personne explique aux français pourquoi les retraites , les salaires des fonctionnaires seront amputées de 20%…ça va décoiffer…

  2. bonjour, je me demandais la hausse des OAT françaises par exemple ne concerne, que les nouvelles obligations émises ? ou c’est toute la dettes qui est révisé ? …..

    1. Cela dépend si tu parle des OAT à taux fixe ou à taux variable ou dîtes de capitalisation ou bien encore à indexation sur l’inflation France ou Europe, dans le cas des taux fixe ou à capitalisation oui cela ne concerne que les nouvelles émissions mais pour les autres il y’a une tonne d’ajustement qui font qu’elle sont quasi automatiquement sur le taux relevé 🙂

      Dans le cadre Français plus particulièrement c’est dangereux que se soit à la hausse ou à la baisse :

      A la baisse c’est le cas ou l’on était depuis 1 mois ce qui entraine une destruction de l’argent par manque de rendement ( premier touché les fonds de pension et les banques )

      A la hausse car l’intérêt de la dette explose et l’Etat ne peut plus faire fasse à ses obligations ce qui provoque le fameux défaut de paiement et le placement sous la  » Troîka « .

      Dans le cadre de la France c’est ultra dangereux car tout le monde n’a de cesse de se focaliser sur la dette publique alors qu’il devrait obligatoirement prendre les engagements hors bilan de l’Etat qui en 2013 se chiffrait suivant la Cour des Comptes à 3091 milliard d’Euros ainsi le taux de la dette ne s’effectue pas sur les 2200 milliards publique mais sur 2200 publique + 3100 hors bilan ce qui donne 5300 milliards dans le meilleurs des cas.

      Comme nous allons vers un crash obligataire il ne serait pas étonnant de voir un taux de 10 % minimum apparaitre sur le marché obligataire mais le hic c’est que seulement un taux de 10 % obligerait l’Etat à payer plus de 500 milliards tout les ans en intérêt de la dette.

      Dans se cas de figure 3 possibilités :

      – Dénoncer les dettes mais c’est un suicide
      – Se servir directement de l’Epargne des particuliers/Entreprise ( révolution assuré )
      – Demander le placement comme la Grèce sous l’aide du FMI qui va tout libéraliser et confisquer !

      Ne jamais oublier que la France est un pays plus endetté par habitant que la Grèce !

    1. un krach par définition n’est pas controlable. Car estimer l’ampleur d’une hausse ou d’une baisse d’un actif n’est pas prévisible à part sur quelques semaines comme toutes données financières ou économiques. Encore il y a trois mois, certains voyaient le pétrole remonter à 100 dollars. Il va descendre vers les 40 dollars avant la fin de l’année. D’ailleurs c’est pour cela que les Banques centrales ont racheté les actifs des banques et co, pour éviter le krach. Pourquoi du jour au lendemain ils voudraient détruire le système. Si le système chute, ils seront en première ligne. Toutes les données que nous avons, nous permet de penser qu’ils préférent la guerre avec Poutine au game over du système, car dans un cas ils pensent s’en sorter (ce qui est une erreur) et dans l’autre cas non. Les licenciements massifs des multinationales, l’embargo contre la Russie, la volonté d’accueillir par millions des migrants musulmans clandestins, tout cela fait plus penser à une logique de préparation des esprits à la guerre.

      1. Votre commentaire est juste sauf sur le point de l’immigration !

         » Accueillir par millions des migrants  »

        Le peuple la voulu indirectement car certes nous passons une bonne partie de notre temps à baiser mais la logique de base du sexe c’est la procréation, hors nos société  » blanches  » font de moins en moins d’enfants et comme nous n’avons de cesse de le dire depuis des années ce n’est pas avec moins que l’on peut payer toujours plus de retraité !

        Et ça c’est un fait alors à moins de faire l’inverse de la Chine avec sa politique de l’enfant unique et d’avoir en Europe une politique qui oblige les couples à avoir au moins 2 enfants, tu n’auras pas le choix de faire venir des gens de l’extérieur pour assurer la natalité.

        Une enquête de 2001 démontrait déja que les  » non natifs de la nation  » ou ceux apparenté à l’Afrique sub-saharienne quelque soit la génération génère en moyenne 5.3 enfants par couple et les  » blancs  » de chez nous sont à 1.7

        Le constat est vite vu !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page