Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
Le président de la banque centrale du Mexique a présenté jeudi sa démission sur fond de plongée du cours du peso
 

carstens-contener

Le président de la banque centrale du Mexique Agustin Carstens a présenté jeudi sa démission sur fond de plongée du cours du peso, a annoncé l’institution monétaire de la deuxième économie d’Amérique latine.

M. Carstens démissionne afin de pouvoir diriger la Banque des règlements internationaux (BRI), considérée comme la « banque des banques centrales », et sa démission prendra effet au 1er juillet 2017, lorsqu’il prendra ses nouvelles fonctions, a ajouté la banque centrale (Banxico) dans un communiqué.

En septembre, il avait comparé une victoire de Donald Trump à l’élection présidentielle américaine à un ouragan de catégorie 5 frappant le Mexique, disant craindre une chute importante du peso mexicain. Mi-novembre, la monnaie avait atteint un nouveau plus bas historique face au dollar, à 21,15 pesos pour un billet vert.

Donald Trump avait notamment promis durant sa campagne de renégocier l’accord de libre-échange de l’Amérique du Nord (Alena), signé par les Etats-Unis avec ses voisins canadien et mexicain.

Ancien ministre des Finances (2006-2009), Agustin Carstens était à la tête de Banxico depuis 2010.

Il avait fait campagne en 2011 pour prendre la direction du FMI face à la française Christine Lagarde, en appelant les pays émergents à le soutenir afin de mettre fin à la mainmise de l’Europe sur l’institution internationale, sans succès.

Source: romandie

0 0 vote
Article Rating
Subscribe
Me notifier des
guest
6 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Wallon fier Retraité Doré
Wallon fier Retraité Doré
3 années plus tôt

Tous les bons présidents abandonnent;
le pire, c’est le vôtre.
Qu’allez-vous devenir?…

nico
nico
3 années plus tôt

Il a du en bouffer des fajitas lui …

poujade51
poujade51
3 années plus tôt

C’est marrant il nous dit que la victoire de trump serait catastrophique pour son pays et quand trump gagne, on le met à le tête des banques de banques : BRI comme pour lui donner le pouvoir d’utiliser trump comme une marionnette en contrôlant les circuits bancaires pour les USA entre autres! Mais non, il n’y pas de conspiration!

armando
armando
3 années plus tôt

Il représente typiquement l’image du gros financier qui veut tout et encore plus

Chien de la casse
Chien de la casse
3 années plus tôt

Il a bien mangé le cochon….

poujade51
poujade51
3 années plus tôt

Oui c’est vrai qu’ils ont fait des économies à la cantine du FMI avec Mme LAGARDE.