Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
Charles Sannat: le Venezuela retire son plus gros billet actuellement en circulation
 

C’est décidément une épidémie dans les pays où l’économie va mal de retirer les billets en circulation pour soi-disant lutter contre les trafiquants et les méchants travailleurs au noir…

« Cette mesure a été prise après qu’une enquête a révélé que des milliards de bolivars en billets de 100 étaient « entre les mains de mafias internationales dirigées à partir de la Colombie ».

Le Venezuela vit l’une des pires crises économiques de son histoire avec une inflation devenue incontrôlable. Le bolivar a connu au cours des trois derniers mois une dévaluation de 75 % par rapport au dollar. Face à cette crise, le président vénézuélien a signé dimanche 11 décembre un décret d’urgence économique pour que soient retirées de la circulation dans un délai de 72 heures les plus grosses coupures actuelles, les billets de 100 bolivars. « Faisant usage de mes droits constitutionnels et par ce décret d’urgence économique, j’ai décidé de retirer de la circulation les billets de 100 bolivars dans les prochaines 72 heures », a déclaré Nicolas Maduro dans son émission télévisée hebdomadaire « En contact avec Maduro ».

Cette mesure a été prise après qu’une enquête a révélé que des milliards de bolivars en billets de 100 étaient « entre les mains de mafias internationales dirigées à partir de la Colombie », a expliqué le président. « Il faut écraser les mafias ! », s’est-il insurgé, demandant « la peine maximale » pour tous les responsables de ces actes illicites.

Cette mesure sera imposée jusqu’à ce que soit mis en circulation les nouveaux billets, dont la valeur pourra être jusqu’à 200 fois plus élevée que les plus grosses coupures actuelles pour atteindre 20 000 bolivars. Le gouvernement espère qu’à partir de jeudi 15 décembre des pièces de monnaie se déclinant en 50 et 100 bolivars et des billets de 500 bolivars pourront être mis en circulation, puis ceux de 1 000 à 20 000 bolivars. Actuellement les billets sont de deux, cinq, dix, 20, 50 et 100 bolivars. Le billet de 100 bolivars permet à peine de s’acheter un bonbon. Il en faut 500 pour avoir un hamburger. »

Soyons sérieux, les mafieux savent au moins compter !!

Alors il est fort possible que les mafieux soient très méchants machin et tout, mais rendons-leur au moins une qualité : ils savent compter et bien !

J’ai donc beaucoup de mal à croire que les méchants soient assis sur des tas de billets de 100 bolivars qui perdent 75 % de leur valeur… Moi, à leur place, je me débarrasserais aussi vite de ce papier sans valeur pour vite l’échanger contre d’autres devises comme du dollar américain… et ainsi même faire des affaires encore plus profitables avec la chute de la monnaie vénézuélienne.

Le Venezuela au bord de la faillite et de la pénurie

Venezuela: les pillages se multiplient, la police n’est plus payée. Désormais les habitants lynchent les voleurs

Bref, là encore, le pauvre Maduro, qui a une connaissance de l’économie uniquement marxiste, va se retrouver comme en Inde avec tous ses billets qui vont revenir, ramenés par des petites gens… à qui il faudra bien qu’il donne sa nouvelle monnaie. Tout cela ne servira vraisemblablement pas à grand-chose.

La seule règle en économie, c’est la création de richesses ! Créez des richesses et votre économie est saine. Administrez-la, étouffez-la et votre économie s’effondrera. C’est exactement ce qui guette la France.

Charles SANNAT

Venezuela: le président retire de la circulation les plus grosses coupures

Source: insolentiae

0 0 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
7 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Jehan Morel
Jehan Morel
3 années plus tôt

Les chinois ont été les premiers à utiliser le papier- monnaie… pour l’abandonner au bout de 600 ans! Tous les billets même ceux du paradis Vénézuelien ou même de l’Europe utopiste ne représentent ,à terme, rien!Même pas le papier sur lequel ils sont imprimés à jet continu par les gouvernement pour vivre sur le dos des peuples. La Chine,premier producteur mondial d’or l’ accumule avec raison, pour à terme créer une monnaie basée sur l’étalon or. Comme elle a raison de chercher à se débarasser de la dictature du dollar! Les financiers intelligents me répondront que cela est impossible parcequ’il… Read more »

Denise Colibri
3 années plus tôt

Comme en Inde???

Li MB
3 années plus tôt

Après l’Inde le Vénézuéla… nirait-on pas (à petits pas l’air de rien) vers la suppression de toute la monnaie mondiale… histoire de tout surveiller ????????

Wallon Fier Retraité Doré Méritant
Wallon Fier Retraité Doré Méritant
3 années plus tôt
Reply to  Li MB

C’est en projet;
agis en conséquence …

max
max
3 années plus tôt
Reply to  Li MB

En même temps c’est pas comme si un billet Vénézuelien valait quelque chose…

plouf
plouf
3 années plus tôt

Rappelez moi quand le billet de cinq cent euros fut retiré ? il y a deux ans non ?

Wallon Fier Retraité Doré Méritant
Wallon Fier Retraité Doré Méritant
3 années plus tôt
Reply to  plouf

Cinq cents Euros,
il n’est plus fabriqué.
Oui,
retiré depuis 1 an,
progressivement.
Logique.

7
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x