Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
Quand un ex-employé de la Fed créait des bitcoins depuis un ordinateur de la banque centrale
 

Une autorité de contrôle américaine a révélé le lundi 30 janvier qu’un ancien employé de la banque centrale, la Fed a été sanctionné pour avoir installé sur un ordinateur de la banque centrale un logiciel lui permettant d’acquérir des bitcoins.

Nicholas Berthaume, un employé du Conseil d’administration de la Fed à Washington, avait installé sur un serveur de la Fed, en outrepassant des dispositions de sécurité, un logiciel qui lui permettait d’accéder à un réseau de la monnaie virtuelle, générant la création de bitcoins, indique un communiqué du Bureau de l’inspection générale, l’OIG. Il avait en outre modifié certains garde-fous pour avoir accès à ce serveur depuis chez lui.

Après avoir plaidé coupable, M. Berthaume, qui travaillait en tant qu'”analyste de communication”, a été condamné à 5.000 dollars d’amende et à un an de probation. Il ne travaille plus à la Fed, a précisé la banque centrale. Celle-ci n’était pas en mesure de dire combien de bitcoins cet employé a été capable d’amasser en raison de la gestion anonyme du serveur créant cette monnaie.

Ces unités de monnaie virtuelle, qui valaient autour de 900 dollars en janvier, peuvent être “acquises en compensation lorsque des utilisateurs autorisent leur système informatique à faire partie de la structure qui créée, vérifie et enregistre les transactions en bitcoins”, a expliqué l’OIG.

L’instance de contrôle assure que les agissements de cet employé “n’ont pas fait perdre d’informations au Conseil d’administration de la banque centrale” qui a renforcé, depuis, son système informatique.

Source: boursorama

0 0 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
7 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
gus
gus
3 années plus tôt

La securité au sujet du bitcoin est un mythe et les preuves sont nombreuses, rien qu’en six mois pour ceux que je me rappelle, en aout 2016 vol de bitcoin pour 53 millions d’euros sur une plate-forme d’échange (en plus d’une bonne chute), plus tard dans l’année détournement de 1,3 millions de dollars en bitcoins, en janvier 2017 vol d’un guichet automatique distribuant des bitcoins.
Tout ça en 6 mois, pour la sécurité tu repasseras.

Sam Samsara
3 années plus tôt

Le onecoin sera rendu public en 2018 … la fin du bitcoin est proche

bitbit
bitbit
3 années plus tôt

on ne cesse d annoncer la mort du bitcoin, et il revient, toujours plus fort : grosse résilience !! rien ne l’arrete !
et les bitcoins sont infalsifiables , pas de QE possible….
le tout basé sur la blockchain, si rapide, sur et pas cher que la fintec , visa et westernunion en reve…..

la moralité de cet article :
1 meme les employés de la fed voient bien la valeur du bitcoin !
2 et leur serveurs ne sont pas sécurisés

Isabelle
Isabelle
3 années plus tôt

Trop drôle !
Lettre ouverte aux Bisounours qui viennent ici ressasser la même rangaine ALORS même que toute information sur la “fragilité” de ce crypto est balayée sans égard…
Fanas du Bitcoin, c’est comme à l’armée : “les baisés comptez-vous !” C’est d’un drôle…

Bref, cela fait du bien de ne plus voir ces ayathollas venir nous casser les pieds quel que soit le sujet.

Elle est pas belle la vie ?

Bitcoin et la FED
Bitcoin et la FED
3 années plus tôt
Reply to  Isabelle

Aucune discréditation, bien au contraire, c’est l’inverse!
Même un employé de la FED estime que le Bitcoin vaut la peine, au point de faire un acte illégal.
Le Bitcoin est à nouveau à 1000$ 😉

poujade51
poujade51
3 années plus tôt

Alors bibi on t’entends plus! ( je plaisante : le prends pas mal, ça reste de l’humour!)

MayKuro
MayKuro
3 années plus tôt

Dans le monde d’aujourd’hui, il n’y a que deux type d’entreprise/institution. Celles qui ont été piratées et celles qui ne le savent pas encore…

7
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x