Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
L’Allemagne, manipulatrice de devise !
 

Une petite phrase par-ci, un tweet par-là, il devient chaque jour plus évident que le nouveau gouvernement américain entend intimider TOUS ses partenaires commerciaux avec des menaces protectionnistes plus ou moins explicites. Hier, c’était au tour de l’Allemagne – par extension , la zone euro – de subir les foudres d’un des principaux conseillers économiques de Donald Trump, Peter Navarro.

Dans le monde des faits, il va être difficile de prouver que l’Allemagne tire les ficelles pour obtenir un euro (ex-DM) massivement sous-évalué. Dans le monde des «faits alternatifs», tout est certainement possible.

Death by Germany ? Peter Navarro est l’auteur d’un ouvrage intitulé «Death by China», paru en 2011, qui est une charge contre les pratiques déloyales de la Chine en matière commerciale et monétaire. Il est aussi le co-auteur du programme économique de Donald Trump (1). Tout cela lui a valu, entre autres qualités, d’être nommé par le président américain à la tête d’une nouvelle entité, le National Trade Council, afin de mettre ce programme en pratique.

L’objectif du NTC est de conseiller Donald Trump sur des «stratégies innovantes en matière de négociations commerciales» avec le but affiché de «réduire le déficit commercial américain, accroître la croissance et continuer à stopper l’exode des emplois hors des US». La dernière cible en date est l’Allemagne, accusée…

Lire la suite sur lerevenu

0 0 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x