Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
Byron King: Chine: nouvelle étape dans le plan de destruction du dollar

La Chine est en train de modifier les modalités de son commerce pétrolier avec l’Arabie Saoudite. Plus précisément, la Chine planche sur un accord pour payer le pétrole saoudien en yuans chinois, ce qui représente une menace directe pour le dollar.

Si cet accord entre Chinois et Saoudiens est conclu – des yuans contre du pétrole – une nouvelle étape sera franchie, qui rapprochera le pétrodollar de sa fin. Le pétrodollar domine la finance mondiale depuis 1974.

Pour rappel, le pétrodollar s’affaiblit parce que le dollar perd de son pouvoir en tant que monnaie de réserve mondiale. C’est ce qui s’est passé pour la livre sterling, peu à peu tombée en disgrâce avec le déclin de l’empire britannique. Certes, la disparition du dollar n’est pas pour demain mais nous assistons aujourd’hui à une nouvelle étape de son déclin.

Depuis 1974, les Saoudiens acceptent le paiement de la quasi-totalité de leurs exportations de pétrole – vers tous les pays – en dollars. En effet, sous l’égide du président Nixon, un accord entre l’Arabie Saoudite et les États-Unis avait été passé.

Il y a une quinzaine d’années, la Chine a cessé d’être auto-suffisante en pétrole et a commencé à acheter du pétrole saoudien. Comme tous les clients, la Chine devait payer en dollars. Même aujourd’hui, la Chine paye encore le pétrole saoudien en dollars US et pas en yuans, ce qui contrarie beaucoup le gouvernement chinois.

La Chine, premier importateur mondiale de pétrole, ne veut plus le payer en dollar

Depuis 2010, les importations chinoises de pétrole ont pratiquement doublé. Selon Bloomberg News, la Chine a dépassé les États-Unis pour devenir le premier importateur au monde de pétrole. Voici un graphique qui montre bien cette tendance :

A mesure qu’augmentent leurs importations de pétrole, il devient de plus en plus impérieux pour les Chinois de payer ce pétrole en yuans au lieu de le payer en dollars. La Chine ne veut pas utiliser des dollars pour acheter du pétrole. C’est pourquoi elle commence à faire pression sur l’Arabie Saoudite en abaissant fortement ses achats de pétrole saoudien.

Actuellement, les trois plus importants fournisseurs de pétrole de la Chine sont la Russie, l’Arabie Saoudite et l’Angola. Outre ces trois principaux fournisseurs, la Chine se fournit également en Iran, en Irak et à Oman, ce qui permet aux Chinois de diversifier leur chaîne d’approvisionnement.

Ces dernières années, Pékin a diminué ses achats de pétrole auprès des Saoudiens alors que les exportations de pétrole russe sont passées de 5% à 15% du total des importations chinoises.

La Chine importe plus de pétrole de Russie, d’Iran, d’Irak et d’Oman et moins d’Arabie Saoudite.

La part des Saoudiens dans les importations chinoises a chuté, passant de plus de 25% en 2008 à moins de 15% aujourd’hui. Pendant ce temps, les concurrents des Saoudiens – la Russie, l’Iran, l’Irak et Oman – ont vendu plus de pétrole à la Chine.

L’Arabie Saoudite aimerait bien inverser cette tendance.

Toutefois, il existe une bonne raison pour laquelle les ventes de pétrole russe à la Chine augmentent. Les flux commerciaux et financiers sont souvent étroitement liés. Au cours de ces dernières années, la Chine a accru ses échanges commerciaux avec la Russie – aujourd’hui, la Chine paie le pétrole russe en yuans. En échange, la Russie utilise le yuan pour acheter des marchandises en Chine.

Chine, Russie et le retour furtif de l’étalon-or

Au-delà du commerce de marchandises, au cours des six derniers mois, la Russie a installé une branche de la Banque de Russie à Pékin. De là, la Russie peut utiliser ses yuans pour acheter de l’or sur la Bourse de Shanghai. En un sens, le commerce pétrolier sino-russe est aujourd’hui soutenu par un « étalon-or. »

A l’avenir, l’Arabie Saoudite se retrouvera progressivement mise à la porte du marché pétrolier chinois si elle n’accepte pas de vendre du pétrole contre des yuans. Les Saoudiens doivent s’éloigner des dollars US – et des pétrodollars – s’ils veulent garder et augmenter leur accès au marché du pétrole chinois.

Si les Saoudiens commencent à accepter des yuans contre du pétrole, tous les paris sont ouverts sur le pétrodollar. Le « pétroyuan » bouleversera fortement la dynamique monétaire des flux d’énergie mondiaux. Selon moi, le dollar américain ne pourra en sortir qu’affaibli.

Les informations sur le pétroyuan sont publiques. Pourtant, pour une étrange raison, les décideurs politiques et les médias occidentaux font preuve d’une forme d’aveuglement au sujet des implications de ce pétroyuan. L’idée leur paraît si saugrenue que beaucoup de responsables politiques préfèrent tout simplement l’ignorer.

Qu’ils continuent à ignorer. Mais un beau matin nous pourrions bien nous réveiller au cœur d’une énorme crise monétaire avec une baisse du dollar et une violente hausse des prix du pétrole.

Vous connaissez notre antidote contre cette crise : achetez de l’or tant qu’il est accessible. Il cote actuellement moins de 1 250 $ l’once… mais jusqu’à quand ?

Pour plus d’informations et de conseils de ce genre, c’est ici et c’est gratuit

Source: la-chronique-agora


byron_goldmineByron King Avocat Byron King est diplômé de l’Université de Harvard et exerce actuellement la profession d’avocat à Pittsburgh, en Pennsylvanie.

 
 
 


0 0 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
27 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Garofula
Garofula
3 années plus tôt

Les Etats qui acceptent en paiement la monnaie de singe de la dictature chinoise vont le regretter amèrement quand la dictature jouera avec sa valeur en la dévaluant soudainement. Il fallait vraiment avoir l’obsession mondialiste chevillée au corps, pourrissant la tête du FMI, pour accepter le Yuan dans le panier des DTS. Alors que cette monnaie n’est toujours pas cotée librement, son entrée dans les DTS est un des plus grands scandales économiques internationaux de ces dernières années. Les Russes qui préfèrent prudemment l’or au singe n’ont pas tort.

Jean
Jean
3 années plus tôt
Reply to  Garofula

Les Illuminatis ne mettent pas le chaos par hasard…

Il faut bien qu’il y est le Feu,
pour que les pompiers-pyromanes puissent venir nous sauver…
En instaurant le Nouvel Ordre Mondial…
base sur une ou des crypto-monnaies avec identification integree !
Un veritable pouvoir de vie et de mort economique « propre »…

Je crains vraiment que l’effondrement economique soit pour 2017 !

Je verrai bien, un Nouvel Ordre Mondial de type socialo-communiste
ecologique…pour que TOUS les MOUTONS suivent…
d’une facon, ils n’auront pas vraiment le choix !!!

Médiacrate
Médiacrate
3 années plus tôt
Reply to  Jean

Vous avez peut être raison mais ici en Belgique c’est Alibaba
qui prend de plus en plus de place dans l’ I commerce au
détriment des autres.

Jean
Jean
3 années plus tôt

Il est temps que les Chinois tue l’USD,
et ensuite l’EURO, car ils ont deja gagne la partie !!!

On leur a sacrifie nos industries primaires et secondaires…
Que nous restera-t-il ?!
Des miettes pour pleurer…

La cupidite du court est terme,
est notre suicide economique d’Aujourd’hui
et de DEMAIN !!!

Dehors !
Dehors !
3 années plus tôt
Reply to  Jean

le sacrifice vient plus des Allemands qui nous ont verrouillé avec l’union européenne et nous ont bloqué les budgets de recherches et développement. Pendant que l’Allemagne s’est rempli les poches avec des exportations de produits de haute technicité, les autres pays européens ont perdu leur compétitivité par l’amériolation des produits milieux de gamme et la Chine a rattrapé pendant ce temps sont retard en passant de production de pacotilles à des produits milieux de gamme concurrents direct de la France. Exemple : Citroën C3 contre DS3. Autre exemple: l’iphone plus fiable que les avant-derniers Samsung au niveau de la batterie.… Read more »

Jean
Jean
3 années plus tôt
Reply to  Dehors !

Oui, mais ce n’est qu’une question de temps, avant que les Chinois controlent aussi le Haut de Gamme, ensuite le Tres Haut de Gamme !!! J’avais etudie certains marches, et si j’avais applique la methode Chinoise, j’aurais pu facilement tout detruire…disons m’enrichir ! Et OUI, grace a Internet et la Mondialisation… on ne depend plus obligatoirement des Lois protectionistes Nationales ! Il est facile de court-circuiter les marches… en vendant du Haut de Gamme, pour des pris defiant et « tuant » toutes concurrences en Europe, aux Etats Unis, et ailleurs !!! Alors que le marche Chinois est sous protectionisme d’Etat, pour… Read more »

mjix
mjix
3 années plus tôt

normalement 1€ = 4 ou 5 dollars ! et 1 CHF = 3 €

mjix
mjix
3 années plus tôt

l’arabie devrait accepté le paiement en or uniquement ! avec des pandas or ! lol ! si l’arabie accepte le yuan , les USA vont tout faire pour détruire cette monnaie par une dévaluation sauvage comme en russie quand le rouble est passé de 38 rouble pour 1 € au double quasiment ! les usa saccagent en ce moment où j’écris , les devises : du vénézuela ( plus échangeable dans le monde ) , de l’iran ( échangeable mais fortement dévalué car ils voulaient exportés en €uro le pétrole etc ) , l’algérie ( qui perd ses réserves dollars… Read more »

channy
channy
3 années plus tôt
Reply to  mjix

Vous croyez qu il y aurait assez d or pour payer le pétrole en dollars?surtout si celui qui se fait payer en or decide de le stocker dans des proportions gigantesques… @les usa saccagent en ce moment où j’écris » Tiens c est bizarre pour les un ce sont les USA, pour d autres c est Soros et consort Vous avez une explication sur les déboires du Ringgit malaisien depuis 1 an? Pour votre info le Ringgit malaisien sur ordre du gouvernement ne s échangeait plus hors du pays, même aujourd’hui 20 après la crise de 1997 le ringgit reste coté… Read more »

josepha
josepha
3 années plus tôt

Pauvre dollar, il ne va déjà pas bien…. Depuis le début de l’année il a déjà perdu 11 % par rapport à l’euro; et si mes calculs sont justes cela fai environ 1,25 % de moins pour les 4 premiers mois et 2% de moins lors des 3 derniers mois …..
Ce n’est pas une nouvelle pareille qui va arranger les choses ! et trump n’y est pas pour grand choses malgré ce qu’on nous dit et comme l’indique cet article

Dick Butt
Dick Butt
3 années plus tôt

Pétrodollar, pétroyuan, je vois pas pourquoi on parler d’un étalon or là dedans….

Ils achètent de l’or avec une monnaie fiducière, quelle qu’elle soit, ça change rien à la situation.

josepha
josepha
3 années plus tôt
Reply to  Dick Butt

je ne sais pas bien non plus, mais je me dis que c’est peut être parce qu’en plus d’affaiblir le dollar par une moindre demande en dollars et de renforcer le yuan, il le renforce encore plus par l’achat d’or en yuans ce qui vise à rapprocher le yuans de son équivalent or (d’où létalon or)
mais attention ce ne sont que les explications de josepha !

josepha
josepha
3 années plus tôt
Reply to  josepha

en fait en relisant l’article je vois qu’il dit que c’est la russie qui se sert des yuans obtenus lors de la vente de pétrole qui achète de l’or avec ses yuans et ce serait donc dans le cas présent le rouble qui viserait à s’adosser à l’or et pour lequel on pourrait parler d’étalon or….

engel
engel
3 années plus tôt
Reply to  josepha

Encore plus simple:

– Petrole= Yans-papier

– Yans/papier = Yans/or
car Yans/or est échangeable contre physique

Soit par transitivité:
-Pétrole = Or
– Dans les faits (mais our l’instant pas dans la dialectique politicienne) monnaie adossée à l’or puisque le physique est disponible…et même en grande quantité!!!

…Non?

Dehors !
Dehors !
3 années plus tôt
Reply to  Dick Butt

parce que Poutine en fin stratège ne veut pas mettre la Russie dans la situation de la Chine avec des énormes réserves de (pétro)dollars qui rendrait sa nation esclave du $ comme le sont les Chinois actuellement et qui se débattent depuis des années pour se débarrasser de leur réserve de change sans faire plonger la valeur du $ sinon ils s’auto-ruinent tout seul. Donc Xi Jin Ping et Poutine int été très malins et coopératifs : Poutine fourni le pétrole en Yuans qui permet aux Chinois d’être en position de force pour négocier avec le Moyen-Orient pour niquer le… Read more »

channy
channy
3 années plus tôt
Reply to  Dehors !

La Russie joue un jeu très dangereux avec la Chine, car la chine ne lorgne pas seulement sur le pétrole mais également sur des parties du territoire Russe très peu peuplé, afin d y envoyer des chinois exploiter la terre,la cultiver , exploiter les ressources naturelles..;bref à terme la Russie risque bien de perdre des pans entier de son territoire.

Jean
Jean
3 années plus tôt
Reply to  channy

Avec des fourmis rouges, c’est le monde qui joue
a un jeu dangereux et qui se suicide !!!

Les Chinois ont deja gagne la partie…
a cause de la cupidite humaine sur le court terme !
Alors que les Chinois placent leurs pions
pour le long terme, le jeu de GO !!!

Dehors !
Dehors !
3 années plus tôt
Reply to  channy

sans certitude car je connais mal l’histoire chinoise mais il me semble pas qu’ils soient fasciné par l’expansionnisme géographique. Toujours sous réserve de précision de votre part qui connaissez certainement mirux le sujet, ils ont déjà des hectares désertique et des villes fantômes, c’est à dire le problème inverse de Israël ou du Nigéria par exemple qui eux manquent de surfaces autonomes. Par contre qu’ils envoyent des ouvriers et ingénieurs chinois pour développer des business comme ils le font actuellement en Afrique je veux bien l’imaginer. Mais comme dit dans l’article les Russes prennent de l’or et pas du Yuan… Read more »

Donat
Donat
3 années plus tôt

Pourquoi la Chine s’entêterait-elle à acheter du pétrole saoudien quand elle a de plus en plus d’alliés solides qui sont producteurs et qui ont signé des accords avec elle le long des deux nouvelles routes de la soie et avec qui elle se doit de concrétiser ses alliances en multipliant avec eux ses rapports commerciaux. De plus le pétrole saoudien constitue un bon moyen de se défaire de ses US$ sans trop affecter la valeur du US$ comme telle et elle n’a pas encore trop intérêt à voir baisser la valeur du US$ étant donné le volume important de ses… Read more »

channy
channy
3 années plus tôt
Reply to  Donat

@ De plus le pétrole saoudien constitue un bon moyen de se défaire de ses US$ sans trop affecter la valeur du US$ comme telle et elle n’a pas encore trop intérêt à voir baisser la valeur du US$ étant donné le volume important de ses réserves. » relisez l’article »La Chine ne veut pas utiliser des dollars pour acheter du pétrole. » Certainement car elle veut garder ses dollars US pour d autres finalités,ces énormes réserves, qui ont quand même fond d un quart en 2-3 ans sont un énorme moyen de pression sur les USA sont premier marché à l’export PS… Read more »

Donat
Donat
3 années plus tôt
Reply to  channy

C’est possible mais les temps changent rapidement. Depuis quelques semaines, le cours du US$ a baissé d’environ 7%. Pour la Chine c’est une énorme perte. La guerre de Syrie s’achève, les routes de la soie vont bon train et les alliances se signent en quatrième vitesse. La stratégie peut passer à la phase suivante.

Jean
Jean
3 années plus tôt
Reply to  Donat

C’est sur que le Nouvel Ordre Mondial
est entrain de couler l’USD…
pour pouvoir exister,
et se presenter comme le Sauveur,
la seul alternative viable !!!

Simplement, on connait deja la fin
de l’Histoire…
le Regne de l’Antichrist est une
DICTATURE INTELLIGENTE MONDIALE !

Qui aura pouvoir de vie et de mort
sur chacun d’entre nous…

josepha
josepha
3 années plus tôt
Reply to  Donat

l’arabie saoudite a déjà perdu 10 % de ses ventes avec la chine, à cause des pétrodollars ! à une époque où le cours du dollar a beaucoup baissé !
alors l’amitié c’est bien mais il y a sûrement des limites !

josepha
josepha
3 années plus tôt
Reply to  josepha

mille excuses…. à une époque où le cours du pétrole a beaucoup baissé…. Voilà c’est mieux !

Donat
Donat
3 années plus tôt
Reply to  josepha

Ça n’est pas une question d’amitié. Ils sont pris par les couilles. Ils ne peuvent pas se permettre de provoquer les ricains. Ils en sont les esclaves. Dans le cas contraire ils seraient vite déstabilisés politiquement et le régime serait renversé et qui viendrait les aider? La Russie? No way. Pris par les couilles.

Jean
Jean
3 années plus tôt
Reply to  Donat

C’est sur que l’Arabie Saoudite depend
completement des Ameriacains,
qu’ils ont beaucoup trop d’interets en jeu,
pour prendre le risque de changer de cheval,
meme si le cheval Americain est moribond !

Revoir ses alliances, c’est toujours risque…
et complique !!!

engel
engel
3 années plus tôt
Reply to  Donat

« Elle voudrait bien vendre son pétrole à la Chine en Yuan mais elle ne peut se le permettre et ses parts de marché s’en ressentent mais elle est coincée. » Oui c’est même l’objet de cette article. Mais il ne faut pas oublié que si L’Arabie Saoudite est dans la merde c’est bien quelle fut contrainte (par les ricains) de refuser une baisse de production mondiale. Ceci afin de faire chuter le prix du baril dans l’espoir de réitérer la mise à genoux de la Russie grace à l’arme économique du pétrole. …Comme dans les années 80 (tout en subventionnant les… Read more »

27
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x