Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
L’Europe est assise sur une montagne de dettes cachées

Les 28 États membres de l’Union européenne accumulent une dette totale de 12,5 trillions d’euros. Mais ce montant pourrait être en réalité bien plus élevé, d’après les dernières statistiques d’Eurostat.

Elles montrent que durant le 3e trimestre de 2017, le ratio dette/PIB de l’UE est tombé de 82,9 à 82,5 % par rapport au même trimestre de l’année précédente. Durant ce T3 2017, le ratio dette/PIB de la Grèce était le plus élevé, à 177,4 %. L’Italie était seconde avec 134,1 % et le Portugal 3ème avec 130,8 %.

Les statistiques d’Eurostat prennent en compte 4 catégories de dettes, qui sont des garanties émises par un État par rapport à des obligations envers des tiers. Cependant, il y a des obligations secondaires que l’on ne retrouve pas dans les statistiques officielles. Ces obligations ne sont pas des dettes « pures et dures ». Mais si seulement une petite partie de ces engagements devait être remboursée, cela résulterait en d’énormes trous dans les déficits nationaux. Cela signifie qu’il y a une accumulation de risques largement ignorés.

« Sous certaines conditions, ces garanties secondaires peuvent devenir de véritables obligations. Par exemple, des prêts non-performants (contractés par une entreprise publique) peuvent devenir une perte pour un État s’ils ne sont pas remboursés », écrit Eurostat.

Lire la suite sur or-argent.eu

0 0 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
1 Commentaire
Inline Feedbacks
View all comments
diable tranquille
diable tranquille
2 années plus tôt

moi je suis assis sur une montagne de merde

1
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x