Ce site est entièrement dédié à l'analyse technique sans pour autant dédaigner l'analyse fondamentale. Nous avons voulu ce site interactif et convivial où vous pouvez poster vos commentaires et études dans les différents forums.
L’orgie de crédit a repris dans les ménages américains

La crise de 2008 a eu un effet positif sur les ménages américains. Impactés de plein fouet par la crise immobilière, ils se sont mis à réduire leur exposition au crédit. La tendance aura duré un peu moins de 2 ans. Désormais, le train de l’endettement est reparti de plus belle, si bien que l’endettement global des Américains a explosé de 45 % depuis le pic enregistré avant la crise. C’est le constat troublant de cet article de Wolf Richter:

« Durant le T4 2017, le crédit à la consommation a augmenté de 5,4 % sur base annuelle pour atteindre un total cumulé record de 3840 milliards de dollars, d’après les statistiques de la Federal Reserve.

Cette dette inclut les cartes de crédit, les crédits auto et les prêts étudiants, mais exclut les crédits immobiliers. Décembre fut un mois un peu décevant pour les prêteurs, mais depuis le dernier trimestre de 2016, nous avons assisté à une hausse soutenue de l’endettement des particuliers. Pensez ce que vous voulez de l’élection présidentielle, les consommateurs ont fêté le résultat ou ont noyé leur chagrin de la même façon : en accumulant des dettes.Le graphique ci-dessus met en exergue la hausse de l’endettement des ménages américains depuis 2006 (chiffres bruts, sans ajustements saisonniers).

33% des Américains n’arrivent même plus à subvenir à leurs besoins élémentaires L’endettement d’un ménage U.S moyen est de 137.063 $, et 38,4% des jeunes adultes américains vivent chez leurs parents.

Lire la suite sur or-argent.eu

Poster un Commentaire

avatar
 
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
  Subscribe  
Me notifier des
Réfractaire
Invité
Réfractaire

Tout ça pour acheter un téléphone à >1.000€ et passer sa vie, je dis bien sa vie, à chatter, facebooker, tweeter, snapchater, …

Que de cerveaux malades dans notre monde d’imbéciles heureux !

noel
Invité
noel

Oui je suis choqué de voir comment ce monde acquis au numérisé va à sa perte rapidement! Esclaves à plein temps .
Ceux qui ont créé ce système savent se qu’ils ont fait pour tromper le monde afin de l’assouvir un peu plus ….