Ce site est entièrement dédié à l'analyse technique sans pour autant dédaigner l'analyse fondamentale. Nous avons voulu ce site interactif et convivial où vous pouvez poster vos commentaires et études dans les différents forums.
La Chine arrime-t-elle délibérément la valeur du yuan à l’or ?
 

La menace de guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine, dans laquelle tout le monde sera perdant si elle se déclare, pourrait-elle être évitée pour déboucher en lieu et place sur une issue positive pour tout le monde ? Je le pense. En fait, je pense que la Chine a déjà pris des mesures initiales pour arriver à cette issue plus bénigne, en tout cas à court terme.

L’or est au centre de cette issue. Je pense que l’or a déjà entamé un marché haussier qui devrait être l’un des plus fantastiques de son histoire. La réévaluation du prix de l’or à la hausse pourrait permettre d’éviter une guerre commerciale.

Les contrats à terme en yuans sur le pétrole, dont j’ai beaucoup parlé, sont l’un des éléments qui permettront au métal jaune de s’envoler. Les échanges de ces contrats ont démarré à la fin du mois de mars dans la zone franche de Shanghai, et jusqu’à présent cela se passe bien. Le contrat a déjà séduit 2 grandes sociétés occidentales, Glencore et Trafigura. Je pense que d’autres vont suivre.

Mais si le pétro-yuan est l’élément le plus visible de la danse or/yuan/dollar qui a lieu en ce moment, un autre événement est en train de se dérouler sans que personne ne s’en préoccupe, et qui est pourtant aussi significatif. En fait, lorsque j’en ai pris connaissance, j’ai été assez estomaqué. Ce fait est le suivant : depuis ces 2 dernières années, l’or et le yuan fluctuent de façon presque synchronisée. Il s’agit d’une réalité assez remarquable, car je pense que cela a été délibérément orchestré par la Chine. Cela signifie la possibilité d’une alternative à la guerre commerciale, que les États-Unis devraient accepter.

Pour expliquer les tenants et aboutissants, je dois quelque peu revenir en arrière. Avant de lancer les contrats à terme en yuans, la Chine devait faire en sorte que sa devise inspire confiance. De nombreux investisseurs, qui se rappelaient encore de la dévaluation aiguë du yuan en 2015, craignaient de nouvelles interventions du gouvernement chinois. La Chine a donc pris des mesures pour rendre ses marchés plus ouverts. Récemment, Morgan Stanley a reconnu les progrès accomplis. Cette banque, qui est une référence des indicateurs des bourses étrangères, a ainsi autorisé davantage de titres chinois à être inclus dans ses indicateurs.

Lire la suite sur or-argent.eu

1
Poster un Commentaire

avatar
 
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Emon Recent comment authors
  Subscribe  
Me notifier des
Emon
Invité
Emon

Je rêve déjà d’un blocage du Détroit d’Ormuz et de toutes les conséquences pour l’industrie chinoise et de ses exportations qui dépendent fortement du pétrole qui transite par ce détroit. Et la merdouille dans laquelle se trouverait l’Occident hyper endetté qui ne pourrait plus compter sur la main d’oeuvre bon marché chinoise pour s’en mettre plein les poches. Une sorte de hernie discale provoquée par un séisme qui bloquerait le passage. Le 10 janvier 2012, WIKISTRIKE s’est posée la question suivante : “Les américains jouent-ils de la HAARP dans le détroit d’Ormuz ? Séisme de 5.3 sur Richter” “Un fort… Read more »