Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
L’économie allemande bientôt en récession : un avertissement mondial ?

Les perspectives économiques se détériorent à une vitesse alarmante en Allemagne. Toute erreur de politique pourrait plonger le pays dans la récession, selon un institut réputé.

« Les risques de récession ont fortement augmenté. La situation d’ensemble est bien plus critique par rapport à il y a un mois », a écrit le Macroeconomic Policy Institute (IMK) de Düsseldorf.

L’indicateur d’avertissement précoce de l’IMK affirme que le risque de récession dans les 3 mois à venir a subitement bondi de 32,4 % alors que les tensions commerciales augmentent et que les liquidités qui circulent dans le système financier international s’assèchent.

Ce niveau de risque est plus élevé qu’en mars 2008, lorsque les nuages de l’avant Lehman commençaient à s’accumuler et que le pays était déjà en train de glisser dans une crise sans que Berlin le sache à l’époque. Il pourrait s’agir d’une fausse alerte, mais cela indique clairement que la croissance mondiale est plus faible qu’on le pensait il y a encore quelques semaines.

« Les événements auxquels nous avons assisté récemment représentent typiquement une constellation de fin de cycle, lorsque les incertitudes qui planent sur les marchés financiers se propagent jusqu’à l’économie réelle. Nous ne savons pas encore si cette spirale baissière a démarré. Tout doit être fait pour éviter d’exacerber les incertitudes » a écrit l’institut.

L’Allemagne dépend énormément du commerce mondial. Il s’agit donc d’un baromètre de la santé globale de l’économie mondiale. Son secteur industriel avait basculé précipitamment de la croissance vigoureuse à son contraire en premier avant la dernière récession, il fut donc un indicateur très fiable de son annonce.

L’indicateur Nowcast de JP Morgan, qui mesure en temps réel la croissance de la zone euro, est tombé à 1,5 % pour le premier trimestre de 2018 pour atteindre la moitié du rythme élevé de croissance enregistré fin 2017.

L’Allemagne est le fournisseur principal de la Chine en machines-outils et en équipements d’ingénierie. L’affaiblissement de ces chiffres est accompagné de signes montrant que l’économie chinoise est en perte de vitesse depuis le conclave de novembre du parti communiste chinois. Les effets à retardement de l’entrave au crédit commencent à faire mal. Pékin tente de reprendre le contrôle de son déficit fiscal, actuellement à 12 % de son PIB selon les critères du FMI.

Les indicateurs concoctés par Capital Economics suggèrent que la véritable croissance économique chinoise a chuté à 4,5 %, « une récession de la croissance » selon les critères chinois, ainsi qu’un niveau bien loin du chiffre officiel « lissé » de 6,6 %.

L’IMK affirme que les querelles commerciales sino-américaines, la baisse de la production industrielle allemande et la chute de 7 % du DAX depuis la mi-janvier (baisses menées par les valeurs bancaires) se sont exacerbées les unes les autres.

Lire la suite sur or-argent.eu

0 0 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
4 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
diable tranquille
diable tranquille
2 années plus tôt

nous sommes en recession depuis 2008. Tout est pourri

joseph
joseph
2 années plus tôt

Le processus est simple. L’Allemagne prête à ses “clients” pour que ces derniers achètent leurs produits, le problème c’est que d’une idée pas si mauvaise et qu’à vrai dire beaucoup pratiquent, tout a dérapé. L’Allemagne détient ainsi des centaines de milliards d’euros de créances dont les emprunteurs sont réputés pour la plupart insolvables sinon qu’ils s’avèrent incapables de rembourser le premier euro. C’est ce qui a fait de l’Allemagne la première puissance européenne, eux qui prônent tant la rigueur ont été infoutus de se plier à leurs propres préceptes. A force de chanter les louanges d’un pays de Cocagne qui… Read more »

JeanD
JeanD
2 années plus tôt

L’Allemagne est en récession depuis longtemps,
car c’est la Deutsch Bank était aussi utilisé
pour faire des injections massives sur le marché Allemand !
C’était une croissance purement artificiel,
et comme toujours acheté à crédit…
Il y a longtemps que tout le système économique mondiale
a été corrompu par certaines élites au niveau des banques
centrales, surtout via la FED et la BCE…
L’économie mondiale est surtout du copinage de mafieux,
et ça ne dérange quasi-personnes !

albi
2 années plus tôt

ach,wie so?

4
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x