Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
La Turquie rapatrie tout son or des USA. Pourquoi ?
 

Je vous avais parlé de la dernière sortie assez symbolique du président turc Erdogan qui considérait que « l’or n’a jamais été un instrument d’oppression », ce qui est vrai.

Eh bien la Turquie et son président ne se sont pas arrêtés uniquement à ces simples considérations.

Il a aussi décidé de rapatrier les 220 tonnes d’or que la Turquie stocke elle aussi à la Réserve fédérale américaine.

À ce rythme-là, les États-Unis vont se faire dépouiller du peu de lingots qu’il leur reste !

C’est incroyable cette mode qui consiste à accorder une grande importance à un actif dont on vous dit pourtant qu’il ne sert à rien…

Charles SANNAT

La Banque centrale de Turquie a décidé de rapatrier les 220 tonnes d’or stockées dans les coffres de la Réserve fédérale américaine, et les grandes banques commerciales du pays ont imité son exemple. C’est un signe précurseur du retour au système financier mondial multipolaire, a indiqué à Sputnik un expert sur les métaux précieux en Suisse.

Depuis 2012, plusieurs pays ont décidé de rapatrier leurs réserves d’or entreposées dans les coffres de la Réserve fédérale des États-Unis, et l’actuelle démarche de la Turquie témoigne du retour imminent à la multipolarité financière mondiale, a estimé dans un entretien accordé à Sputnik Claudio Grass, expert sur les métaux précieux en Suisse.

« À mon avis, il existe plusieurs explications à cette démarche d’Ankara. […] L’économie turque est actuellement confrontée à de grandes difficultés, dont la dégringolade de la livre turque vis-à-vis de la monnaie américaine ses dernières années », a poursuivi l’interlocuteur de l’agence.

Selon ce dernier, en rapatriant ses réserves d’or, le Président turc Recep Tayyip Erdogan montre qu’il ne compte plus sur les États-Unis comme sur un partenaire.

« La Turquie est toujours membre de l’Otan, mais tout porte à croire qu’Erdogan entend désormais emprunter son propre chemin, et l’or lui permet de financer, acheter et vendre des devises sans passer par le système bancaire mondial », a relevé M. Grass.

Et de souligner que le monde devenait moins centralisé, voire qu’on revenait d’un monde unipolaire au monde multipolaire.

« On voit que les pays se rendent de mieux en mieux compte qu’il est beaucoup plus sage de garder leurs réserves d’or sur leur propre territoire », a résumé l’interlocuteur de Sputnik.

Le Président Erdogan a demandé à ses ressortissants d’aller plutôt vers l’Or et de sortir du dollar Egon Von Greyerz: “Les investisseurs devraient placer une partie importante de leurs actifs en Or physique”

Certains observateurs supposent qu’en retirant la totalité de ses réserves d’or des États-Unis, Ankara réagissait tout simplement à la détérioration de ses relations avec Washington.

Toujours est-il que le Président turc a pris une position ferme contre la devise américaine. Il a critiqué les prêts en dollars et a déclaré que les prêts internationaux devraient être accordés en or à la place du dollar.

Source: insolentiaeVoir les précédentes interventions de Charles Sannat

0 0 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
2 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
darkcity
darkcity
2 années plus tôt

info très intéressante, je comprends mieux pourquoi Erdogan gère comme il peut, ces pulsions vis à vis des ricains!
Je souhaite bonne chance à la Turquie pour récupérer son or.
5 ou 10 tonnes éventuellement…pour gagner du temps.

Greg
Greg
2 années plus tôt

Le général de Gaulle l’avait déjà fait à la fin des années 60 ce qui me fais dire 2 choses que l’histoire se répète et que cela cache sûrement quelque chose qui va enclencher une future hausse du métal jaune. Par ailleurs les allemands ont fait de même….qui sont les prochains !!!!

2
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x