Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
Zone euro: le volume des ventes du commerce de détail en baisse de 0,2 %
 

Dans notre pays, ce n’est pas mieux ! La consommation des ménages baisse, et ce mouvement devrait s’accélérer, car l’une des anticipations des ménages consiste à mettre un peu plus de côté en prévision du prélèvement à la source que nous risquons tous de vivre comme un choc avec une baisse substantielle du pouvoir d’achat ressenti pour rester dans la métaphore météorologique. Car si au final ce n’est que le mode de paiement de l’impôt qui change et pas son montant, chaque mois ce sera X % de moins sur la fiche de paie.

Charles SANNAT

BRUXELLES, 5 septembre (Xinhua) — En juillet 2018 par rapport à juin 2018, le volume des ventes du commerce de détail corrigé des variations saisonnières a diminué de 0,2 % dans la zone euro (ZE19) et est resté stable dans l’UE-28, selon les estimations publiées mercredi par Eurostat, l’office statistique de l’Union européenne (UE).

En juin 2018, le commerce de détail avait augmenté de 0,3 % dans la zone euro et était resté stable dans l’UE-28. En juillet 2018 par rapport à juillet 2017, l’indice corrigé des effets de calendrier des ventes de détail a augmenté de 1,1 % dans la zone euro et de 2,0 % dans l’UE-28.

En juillet 2018 par rapport à juin 2018 dans la zone euro, le recul de 0,2 % du volume des ventes du commerce de détail est dû à des baisses des ventes de 0,7 % pour les carburants et de 0,6 % pour le secteur « Alimentation, boissons, tabac », tandis que les ventes du secteur non alimentaire ont augmenté de 0,4 %. Dans l’UE-28, le volume des ventes du commerce de détail est resté stable dû à des hausses des ventes de 0,5 % pour le secteur non alimentaire, tandis que les ventes des carburants ont diminué de 0,9 % et les ventes du secteur « Alimentation, boissons, tabac » de 0,3 %.

Parmi les États membres pour lesquels les données sont disponibles, les plus fortes baisses des ventes du commerce de détail ont été relevées en Belgique (-2,1 %), au Portugal et en Suède (-1,0 % chacun), et les hausses les plus fortes en Slovaquie et en Estonie (+1,1 % chacune) ainsi qu’au Royaume-Uni (+0,8 %).

Source: insolentiaeVoir les précédentes interventions de Charles Sannat

0 0 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x