Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
Découverte de l’eau chaude par la BRI, inquiète des dettes à l’échelle mondiale
 

La banque centrale des banques centrales est inquiète.

La banque centrale des banques centrales, c’est la BRI, la Banque des règlements internationaux, qui s’alarme de la dette qui est trop élevée à l’échelle mondiale…

Sans blague, voilà une surprise du genre, super étonnante et surprenante !

« Dans son état des lieux des marchés financiers, la Banque des règlements internationaux (BRI) s’inquiète des valorisations excessives des marchés et des conditions de crédit trop souples. L’ensemble de la dette, privée et publique, est maintenant « considérablement plus élevée qu’avant la crise » et les prêts à risque sont en plein essor.

Pour Claudio Borio, le chef du département monétaire et économique de la BRI, « de nouvelles turbulences risquent de se produire «probablement à un moment donné, car les marchés des économies avancées affichent des valorisations excessives, les conditions financières sont trop souples et la dette, à l’échelle mondiale, est trop élevée» indique l’institution de Bâle ».

Et Claudio Borio de poursuivre : « Les taux d’intérêt demeurant inhabituellement faibles et les bilans des banques, enflés comme jamais, il reste peu de traitements à disposition pour aider le patient à se rétablir, ou le soigner s’il rechute », met en garde Claudio Borio…

Donc, si je comprends bien et vous de même, la BRI vient de découvrir que les taux sont super bas, que cela entraîne un énorme endettement et la création de bulles sur les actifs et que s’il y a une crise, nous n’aurons pas beaucoup d’outils pour stimuler plus l’économie mondiale.

C’est tout de même ce que nous répétons et pensons depuis presque 10 ans !

La dette mondiale vient d’atteindre un nouveau sommet historique à 250.000 milliards $ Egon Von Greyerz: “les dettes augmentent maintenant à un rythme exponentiel, et il n’y a aucune possibilité de les réduire !”

À défaut de changer quoi que ce soit à la situation de fond, au moins, cela montre que nos analyses et nos convictions sont les bonnes.

Charles SANNAT

Source: insolentiaeVoir les précédentes interventions de Charles Sannat

0 0 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
4 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Eustache luigy
1 année plus tôt

@gg3428 Elle est la créatrice de ces dettes virtuelles.

yes
yes
1 année plus tôt

Oui sauf qu’il y a malgré tout quelque chose qui ne tourne pas rond : énorme endettement privé et public entraînant un gonflement des actifs… mais crise en vue car la majorité des gens seront incapables de rembourser ces dettes, la plupart des actifs ne leur appartenant pas. Cependant tout cet argent créé en ouvrant des dettes existe toujours quelque part puisque les dettes ne sont pas remboursées ! C’est juste que comme au jeu du monopoly : l’argent finit dans une seule poche en laissant tous les autres joueurs sur la paille. Il suffirait juste de le redistribuer mais… Read more »

Marssac
Marssac
1 année plus tôt
Reply to  yes

« Autre solution : en fabriquer mais hors dette, juste au prix du papier, »

C’est possible ! Lénine l’a fait. Mais comment s’y est-il pris ?
“Ce jour où l’argent disparût”
=> http://webresistant.over-blog.com/page/2

yes
yes
1 année plus tôt
Reply to  Marssac

Oui sauf qu’il est faux de dire que c’est cette action de Lenine qui a détruit le pays… Cf. Wikipédia par exemple : La Première Guerre mondiale a saigné la Russie et l’a privée d’une grande part de ses approvisionnements. Dans les campagnes, n’ayant plus de biens de consommation à acheter contre leurs grains, les paysans ont déjà cessé de ravitailler les villes avant même la révolution de Février. La production industrielle a été minée par la guerre, les grèves et les fermetures patronales. Avant même l’arrivée au pouvoir des bolcheviks, elle a déjà chuté des trois quarts. La situation… Read more »

4
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x