Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
Les sanctions américaines contre l’Iran sont un cadeau à la Chine
 

Frappé par les sanctions américaines, l’Iran est devenu le théâtre d’une bataille économique pour ses réserves d’hydrocarbures. Un lopin de terre que l’Europe ne voudrait pas lâcher, au risque de s’attirer l’ire de Washington, et qui n’est d’ailleurs pas sans intérêt pour la Chine.

L’Union européenne a clairement laissé entendre cette semaine qu’elle n’envisageait pas de lâcher l’Iran. Après l’annonce lundi d’un système de troc censé permettre de contourner les sanctions américaines, Bruxelles a décidé d’accorder une aide de 18 millions d’euros pour compenser l’impact de la salve américaine. Mais quels sont les véritables motifs de ce geste? Loin d’être un acte de charité, les efforts déployés traduisent un pur calcul économique, sans passer à côté des intérêts géopolitiques et de la rivalité avec la Chine.

« Si l’UE répond à l’appel américain et offre à Washington son soutien complet dans la lutte contre le régime (…), elle perdra l’Iran à jamais. L’Iran entrera à l’évidence dans la zone économique de la Chine », explique à Sputnik Andreï Souzdaltsev, vice-doyen de la faculté de l’Économie et de la Politique mondiales au sein de la Haute école d’Économie de Moscou.

« Cela fait que les sanctions américaines sont un cadeau à la Chine, que l’UE ne voudrait pas faire, s’étant déjà en partie brûlée avec les sanctions antirusses », a-t-il poursuivi.

Pékin, l’un des signataires de l’accord nucléaire iranien de 2015, dont l’administration Trump s’est retirée avec fracas, possède des intérêts économiques étroits en Iran.

Lire la suite sur or-argent.eu

A l’intention des lecteurs du site BusinessBourse

Nous sommes à la veille d’un tournant majeur dans l’économie mondiale. Pour les très rares personnes qui ont des actifs à protéger, le moment est venu de sortir des bulles d’actifs, comme je le recommande depuis longtemps. Il est également temps de détenir de l’or et de l’argent physique comme assurance pour son patrimoine. Les métaux précieux atteindront des niveaux sans précédents, voire non envisageables aujourd’hui avec l’hyperinflation.

Pour ceux qui pensent avoir peu de moyens, rappelez-vous que vous pourriez acheter 1 gramme d’or par mois, ou plus, ce qui coûte aujourd’hui 43 $. Au fil du temps, cela vous permettra d’accumuler un important pécule.

Goldbroker propose une solution simple et sûre pour acheter de l’or physique et parer à la criseUne offre unique et sûre pour investir dans l'or et l'argentGoldBroker, pour un stockage sécurisé en nom propre hors du système bancaire de vos métaux précieux.

0 0 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x