Ce site est entièrement dédié à l'analyse technique sans pour autant dédaigner l'analyse fondamentale. Nous avons voulu ce site interactif et convivial où vous pouvez poster vos commentaires et études dans les différents forums.
L’État va filer le droit au chômage aux fonctionnaires qui veulent bien partir !
 

Édouard Philippe a dévoilé les mesures complémentaires pour la suite de la réforme de l’État.

Au centre de ces mesures : la future réforme de la fonction publique avec la suppression de 50 000 postes d’agents publics d’État d’ici 2022.

Il va donc y avoir une agence de reconversion pour les agents de l’État afin d’accompagner le plan de départs « volontaires ».

Je ne dirai pas que certains seront plus désignés volontaires que d’autres, mais c’est souvent ainsi !!

Je vous laisse tout de même mettre en perspective cette annonce… Un plan de départ volontaire pour les fonctionnaires… une telle idée était encore impensable il y a 5 ans. Le changement est en marche ! Et pour beaucoup, la marche va être très haute, et la chute douloureuse, mais c’est un autre sujet.

La possibilité de toucher le chômage

« Les fonctionnaires souhaitant quitter leur poste via un «plan de départs volontaires» pourront partir avec «24 mois de salaire» et «la possibilité de toucher le chômage, ce qui n’était pas le cas jusqu’ici» puisque les fonctionnaires n’y cotisent pas du fait de leur sécurité de l’emploi »…

Pour le coup, il est tout de même hallucinant que les fonctionnaires qui effectivement ne cotisent pas au chômage puissent y avoir droit… Mais les bonnes poires du privé paieront. Dans tous les cas, nous payons.

Mais cela pose un vrai problème de rupture d’égalité devant la loi.

Si les fonctionnaires peuvent avoir droit au chômage sans cotiser, j’exige a minima de pouvoir n’avoir droit à rien (ce qui est le cas) et de ne pas cotiser… ce que l’on demande quand même à tous les indépendants de faire !!!

Quelques avocats devraient se saisir de sujet-là, cela pourrait être intéressant…

Sinon, plus sérieusement, voilà la preuve que la sécurité de l’emploi, dans la fonction publique, c’est terminé. Fini.

Fonctionnaires, préparez-vous et de manière générale, tous celles et ceux qui dépendent de la dépense publique.

Charles SANNAT

Source: insolentiaeVoir les précédentes interventions de Charles Sannat

avatar
 
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
6 Comment threads
4 Thread replies
7 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
7 Comment authors
carpediemThémistoclèsISMAREsprit de contradictionkrik Recent comment authors
  Subscribe  
Me notifier des
carpediem
Invité
carpediem

Egalitarisme coûteux. La France,deuxième plus gros émetteur de la zone euro derrière l’Italie. Ce sera surtout le seul Etat dont les émissions augmenteront de manière significative par rapport à 2017 : l’Agence France Trésor (AFT) a annoncé 195 milliards d’euros de placements de moyens et longs termes, nets des rachats effectués sur le marché. C’est un record depuis plus de dix ans. Hors rachats, l’Etat lèvera même près de 225 milliards d’euros.

ISMAR
Invité
ISMAR

Dette sur la Dette et bravo

Esprit de contradiction
Invité
Esprit de contradiction

Fonctionnaire c’est Mal ; Chômeur c’est Bien.

krik
Invité
krik

purée….mais ils veulent la révolution ou quoi !!!!!!!!!!
indemnisé sans cotiser , et puis quoi encore ?

Thémistoclès
Invité
Thémistoclès

Normalement ce projet de Loi devrait être retoqué par le Conseil d’Etat.

generalchanzy
Invité
generalchanzy

50 000 fonctionnaires X 24 mois de salaire + n années de chômage + n stages de reconversion (à financer) ça fait combien?
Ou trouver cet argent?

Michèle Boireau
Membre

Pour l’argent ? l’Etat fera comme s’il les employait encore pendant 2 ans (24 mois de salaire) puis ne payera plus rien pour eux . Ce sont Pôle Emploi et les ASSEDICS ( les fonctionnaires y cotisent depuis une douzaine d’années) qui prendront la suite.

Michèle Boireau
Membre

Je viens de vérifier : cela fait 17 ans (et non 12) que ces accords entre la Fonction Publique et les ASSEDICS, pour l’indemnisation des fonctionnaires au chômage ( leur départ était déjà prévu) ont été signés , Journal Officiel du 16 juin 2011. “Circulaire DGEFP/DGAFP/DGCL/DGOS/Direction du budget n° 2012-01 du 3 janvier 2012 relative à l’indemnisation du chômage des agents du secteur public. Résumé : la présente circulaire informe les employeurs publics des modalités d’application, aux agents du secteur public, des nouvelles règles de l’assurance chômage définies par la Convention d’assurance chômage du 6 mai 2011 agréée par arrêtés… Read more »

Michèle Boireau
Membre

voir les accords Fonction Publique-Assedics signés il y a une douzaine d’années, sans doute en prévision de toutes ces démissions programmées et les cotisations “solidarité chômage”

Michèle Boireau
Membre

Pourquoi n’avez-vous pas publié mon commentaire du 7 novembre sur le sort des agents d’entretien des lycées et des collèges, ex fonctionnaires d’Etat, incités à démissionner, il y a 12 ans, par une prime éphémère et … des menaces, puis transformés en fonctionnaires territoriaux , dépendant de finances locales en baisse constante. Ces nouveaux fonctionnaires territoriaux croyaient avoir encore la sécurité de l’emploi , mais ils peuvent au final se retrouver au chômage si la Région, le Département et les “entreprises partenaires” n’ont plus de quoi les rémunérer. Apparemment le nouveau dispositif ne ferait pas passer les fonctionnaires d’Etat démissionnaires… Read more »