Ce site est entièrement dédié à l'analyse technique sans pour autant dédaigner l'analyse fondamentale. Nous avons voulu ce site interactif et convivial où vous pouvez poster vos commentaires et études dans les différents forums.
Benjamin Louvet: “Ma conviction est que le manque de pétrole est pour bientôt !”

Ci-dessous, le tweet de Benjamin Louvet, gérant matières premières chez OFI AM n’est pas passé inaperçu le lundi 24 Décembre 2018. Son message est extrêmement clair puisqu’il relate l’article publié récemment sur le site du Financial Times où l’on explique que jusqu’à aujourd’hui, la production de schiste américain n’a été rendue possible que par une politique de taux bas et à l’assouplissement quantitatif (Planche à billets). Dans cet article, certains vont jusqu’à évoquer une baisse de la production américaine de pétrole de 5 à 10% en 2019. Benjamin Louvet ne sait pas si nous irons jusque là mais sa conviction est que le manque de pétrole est pour bientôt.

Nicolas Meilhan: “On est en train de se rapprocher de la fin du pétrole” Pétrole: l’Agence internationale de l’énergie lance une alerte rouge à la pénurie

Source: Benjamin Louvet

A l’attention des lecteurs du site BusinessBourse

Nous sommes à la veille d’un tournant majeur dans l’économie mondiale. Pour les très rares personnes qui ont des actifs à protéger, le moment est venu de sortir des bulles d’actifs, comme je le recommande depuis longtemps. Il est également temps de détenir de l’or et de l’argent physique comme assurance pour son patrimoine. Les métaux précieux atteindront des niveaux sans précédents, voire non envisageables aujourd’hui avec l’hyperinflation.

Pour ceux qui pensent avoir peu de moyens, rappelez-vous que vous pourriez acheter 1 gramme d’or par mois, ou plus, ce qui coûte aujourd’hui 43 $. Au fil du temps, cela vous permettra d’accumuler un important pécule.

Goldbroker propose une solution simple et sûre pour acheter de l’or physique et parer à la criseUne offre unique et sûre pour investir dans l'or et l'argentGoldBroker: Stockage sécurisé en nom propre hors du système bancaire de vos métaux précieux.

avatar
 
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
9 Comment threads
8 Thread replies
8 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
11 Comment authors
math06Chen Yungb.bebeEsprit de contradictionDick Butt Recent comment authors
  Subscribe  
Me notifier des
bigmac29
Invité
bigmac29

Venez en Amerique du sud !!!

math06
Invité
math06

La baisse de production d’énergie nette est très bien expliquée ici avec des graphes :
http://www.unmondedenergie.fr/turiel/AntonioTuriel-19Dec2018.html

b.bebe
Invité
b.bebe

Il a raison, le pétrole est la mondialisation, non, la novlangue est globalisation. Du pétrole, il y en a plus à notre niveau de consommation. Le peak-oil date de 2005. Nous commençons à ressentir ses effets néfastes. Un blog et des liens sympas, même si je ne suis pas toujours en accord avec l’ensemble de ceux-ci : http://lachute.over-blog.com/

Esprit de contradiction
Invité
Esprit de contradiction

Ce n’est pas grave, puisqu’en France on n’a pas de pétrole, mais on a des idées ; mais ce qui est dommage c’est qu’elles manquent chez nos élites, peut être parce qu’ils sont trop bien nourris.

Jean-Philippe Parienté
Invité

C’est évident !

bigmac29
Invité
bigmac29

Crise future sur des matières premières en quantité limitée dans le système actuel ? Elle s’impose d’elle-même…

Steph
Invité
Steph

Mais comment ce fait il que le marché pétrolier s’effondre moins 5 %, alors que la rareté d’un bien fait monter sa valeur ???

Dick Butt
Invité
Dick Butt

Parce qu’on nous raconte la même ânerie depuis le pseudo pic des années 70.

Si le pétrole chute si bas aujourd’hui c’est parce que l’économie va très mal, la croissance mondiale dégringole, ce qui se reflète toujours sur le prix du baril.

Et on en trouve toujours plus un peu partout.

https://www.europe1.fr/international/alaska-decouverte-dun-enorme-gisement-de-petrole-bonne-ou-mauvaise-nouvelle-2866963
https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/energie-environnement/petrole-total-annonce-une-decouverte-majeure-dans-le-golfe-du-mexique-766768.html

Esprit de contradiction
Invité
Esprit de contradiction

Effectivement, si la production industrielle baisse, le transport aussi, et l’énergie est liée à ces paramètres, et à bien d’autres.
En plus si le carburant devient de plus en plus cher, les personnes aux revenus faibles, réduisent leur consommation obligatoirement, ce qui augmente les stocks, et les stocks finissent par coûter chers.

Dick Butt
Invité
Dick Butt

D’où les multiples réunions de l’opep pour tordre le bras de certains pour qu’ils réduisent leur production, on est en pleine pénuerie c’est clair, depuis des décennies lol lol lol

Chen Yung
Membre

Ce n’est pas incompatible : avec la récession, la demande de pétrole se contracte, ce qui entraîne la baisse de son prix, alors même qu’il devient de plus en plus difficile à extraire.

Chen Yung
Membre

C’est surtout la fin du pétrole bon marché, ce qui aura des conséquences dévastatrices.

bigmac29
Invité
bigmac29

Des interventions sont toujours très intéressantes car expliquées et très détaillées.

Merci Dick Butt

Philippe Le Roux
Invité

En voilà une bonne nouvelle !

Lionel S.
Invité

Ah…. Alors le manque de bouffe aussi… Il faut 3 Tonnes de pétrole pour faire 1 Tonne d’engrais.… https://t.co/XiGjcrQfoK

vinca minor
Invité
vinca minor

3 calories énergie pour 1 calorie dans l’assiete.
Mais 1 tonnes de pétrole, c’est infiniment plus qu’une tonne de calorie “assiete”… (Vous etes sur de vos chiffres ?)
Quoiqu’il en soit, le cout de la nourriture sera impacté, et cela signifie de la souffrance…
La décroissance, on la choisira ou la subira.

Dick Butt
Invité
Dick Butt

Le pétrole sert à infiniment plus de chose que de l’engrais. silly

caoutchoux, plastique, chimie en tout genre, les peintures, dans le textile etc… etc….