Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
Venezuela: la crise migratoire contribue à l’émergence de villes fantômes

Trois millions de personnes, soit près d’un dixième de la population, ont quitté le Venezuela ces dernières années pour échapper à la profonde crise économique que traverse le pays. Cela a pour conséquence que des milliers d’appartements sont inoccupés dans de nombreuses villes du pays.

Venezuela: Le taux d’inflation annuel évolue à plus de 139.500% !!! Au Venezuela, c’est l’apocalypse financière !! 1 $ s’échange désormais contre près de 47 millions de bolivars au marché noir !

A l’attention des lecteurs du site BusinessBourse

Nous sommes à la veille d’un tournant majeur dans l’économie mondiale. Pour les très rares personnes qui ont des actifs à protéger, le moment est venu de sortir des bulles d’actifs, comme je le recommande depuis longtemps. Il est également temps de détenir de l’or et de l’argent physique comme assurance pour son patrimoine. Les métaux précieux atteindront des niveaux sans précédents, voire non envisageables aujourd’hui avec l’hyperinflation.

Pour ceux qui pensent avoir peu de moyens, rappelez-vous que vous pourriez acheter 1 gramme d’or par mois, ou plus, ce qui coûte aujourd’hui 43 $. Au fil du temps, cela vous permettra d’accumuler un important pécule.

Goldbroker propose une solution simple et sûre pour acheter de l’or physique et parer à la criseUne offre unique et sûre pour investir dans l'or et l'argentGoldBroker: Stockage sécurisé en nom propre hors du système bancaire de vos métaux précieux.

0 0 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
5 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
bigmac29
bigmac29
1 année plus tôt

Enfin va-t-on en finir avec ce régime narco-communiste de la pénurie et de la répression ! Il est plus que temps. Un autre chiffre : PDVSA, la compagnie pétrolière appartenant à l’État vénézuélien (1976) produisait 3.120.000 de barils de pétrole en 1998. Nous en sommes à peine à 1 million au moment où j’écris… Et pour y travailler, est-il besoin de préciser qu’il faut être chaviste, participer aux manifestations pour « soutenir » Maduro etc… !!! Ce parti n’a jamais cherché de bons professionnels pour servir l’état, mais des toutous à sa solde… Et c’est pour tout pareil ! Il… Read more »

darkcity
darkcity
1 année plus tôt

“il y a til une chance que les choses s’améliorent ?”
La guerre civile se prépare, organisé par Washington (et quelques autres).
Objectif : dégagé Maduro, et mettre à la place le pantin “auto-proclamé”.
Le peuple Venezuelien, qui a perdu 9kg en moyenne, n’a encore rien vu dans son malheur.

bigmac29
bigmac29
1 année plus tôt

Chiffre impactant : En 1998, il y avait 700 000 entreprises privées au Venezuela, et un investissement étranger très significatif. En 2019, il reste à peine 200 000 entreprises, dont une grande majorité fonctionne à 20 % de ses capacités. Quant aux chiffres actuels de l’apport financier extérieur, on va les zapper par charité chrétienne… Nationalisons donc en cœur, camarade Hugo !!! Jusqu’à janvier 2019, les Américains achetaient 500 000 barils de pétrole chaque jour au Venezuela, les payant cash en monnaie sonnante et trébuchante (Quel embargo donc ! Quelle volonté farouche de nuire au gouvernement chaviste !). Parlons constitution… Read more »

evain
evain
1 année plus tôt

Nos grandes villes demain?

Mais pour partir où?

Quel genre de tensions apparaitrons alors entre monde rural , France périphérique, banlieues et quartiers de riches bobos?

Un transfert massif du centre mourant vers la périphérie sous pression???

darkcity
darkcity
1 année plus tôt
Reply to  evain

vous êtes hors sujet.

5
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x