Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
Des scènes de guérilla urbaine à Caracas et dans d’autres villes du Venezuela.
 

De nouveaux affrontements sont survenus la nuit dernière, samedi 20 mai, à Caracas (Venezuela) à l’issue des rassemblements d’opposition au président Maduro. 200 000 personnes se sont rassemblées pour demander la démission du président vénézuélien.

Des scènes de guérilla urbaine à Caracas et dans d’autres villes du Venezuela. À leur manière, les opposants au président Maduro célèbrent ainsi les 50 jours de ce qu’ils appellent « la résistance ». Et en 50 jours, ils ont appris à parer les coups et à les renvoyer. En face, la police, en veste blanche, n’y va pas de main morte. Il y a eu 46 blessés pour la seule journée d’hier, samedi 20 mai, 47 morts en 50 jours.

La journée avait pourtant commencé pacifiquement par de grands rassemblements mobilisant 200 000 personnes dans tout le pays. Le mot d’ordre « Elecciones Ya », les élections maintenant en français. « Ça me fait peur de manifester, mais j’ai plus peur encore de perdre mes enfants du manque de sécurité », explique une femme. Depuis la baisse du prix du pétrole, dont le Venezuela est un gros producteur, le pays est plongé dans une grave crise économique avec des pénuries dramatiques et une montée spectaculaire de l’insécurité. Tout cela est attribué, à tort ou à raison, au président socialiste Maduro. Il est accusé de ne rien faire pour sortir le pays de la crise.

L’Amérique du Sud est confrontée au pire effondrement économique de toute son histoire

Au Venezuela, les pauvres n’ont jamais été aussi nombreux

Source: francetvinfo

0 0 vote
Article Rating
Subscribe
Me notifier des
guest
12 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
darkcity
darkcity
2 années plus tôt

C’est une guerre ouverte entre industriels oligarque Venezuelien et le clan communiste au pouvoir, aux détriments du peuple.
La haute bourgeoisie industrielle fait tout pour que la nourriture et médicaments n’arrivent pas à bon port pour créer ainsi de grave pénurie. Ventre vide = guerre civile = changement de gouvernement.
Avec la bénédiction de Washington qui trouve une belle occasion pour dégager ce gouvernement (dont l’ancien chef insultait Bush fils).
Cette bourgeoisie venezuelienne mange à son aise en payant plus cher au marché noir. Pour elle, tout va bien.

Geneviève de Fontenay
Geneviève de Fontenay
3 années plus tôt

Ces ricains ne s’arrêtent donc jamais ..

robin des bois
robin des bois
3 années plus tôt

ils en ont dans le ventre pas comme ces soumis de français qui n’ ont que de la gueule

Lumpenprolétariat
Lumpenprolétariat
3 années plus tôt

C’est marrant où sont les termes « casseurs » « volonté d’en découdre avec la police »…

Maduro appelle EL Khomri, elle va te donner au moins de la crédibilité dans les médias Français…

Rambo
Rambo
3 années plus tôt

Y’a que des « bras cassés » qui interviennent sur ce site ! Informez vous avant de commenter ! Le premier partenaire économique du Venezuela est : les USA Exportations : 91.78 milliards $ Biens exportés : pétrole, produits agricoles, manufacturés, chimiques Principaux clients : États-Unis (39,1 %) Chine (14,3) %, Inde (12 %), Antilles néerlandaises (7,8 %), Cuba (4,6%) Importations : 38,61 milliards $ Principaux fournisseurs : États-Unis (26,6 %) Chine (16,8 %), Brésil (9,1 %), Colombie (4,8 %) Nicolas MADURO n’arrête pas d’incriminer les USA. Sauf que sans les USA, le Venezuela aurait déjà disparu depuis longtemps. La… Read more »

Lumpenprolétariat
Lumpenprolétariat
3 années plus tôt
Reply to  Rambo

Donc si on poursuit dans ta logique et qu’on extrapole ton raisonnement, pourquoi les agriculteurs se plaignent-ils de la grande distribution, puisque c’est elle qui achète leurs produits, pourquoi les salariés se plaignent du MEDEF puisque c’est lui qui leur offre du boulot etc etc …

Lumpenprolétariat
Lumpenprolétariat
3 années plus tôt
Reply to  Rambo

C’est marrant où sont les termes « casseurs » « volonté d’en découdre avec la police »…

Maduro appelle EL Khomri, elle va te donner au moins de la crédibilité dans les médias Français…

Francis
Francis
3 années plus tôt
Reply to  Rambo

Va vomir et revient avec les idées claires.

Laurent Colas
3 années plus tôt

Coups état yankee in progress

Francis
Francis
3 années plus tôt
Reply to  Laurent Colas

Ici comme partout sur la planète, dès lors que leurs intérêts sont remis en cause.

Personne
Personne
3 années plus tôt

Je crois que le site gagnerait en crédibilité économique s’il ne relayait pas systématiquement la propagande mainstream dont nous abreuvent les services de renseignement des impérialismes occidentaux afin de provoquer des « révolutions de couleur » .

biz
biz
3 années plus tôt
Reply to  Personne

merci à vous Personne

je ne crois pas qu’il y ait encore quelqu’un qui prenne ce site au sérieux