Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
L’Île-de-France est-elle encore attractive se demande La Tribune !
 

C’est la question très sérieuse que se pose le journal la Tribune avec cet article intitulé « Logement et transport : l’Île-de-France est-elle encore attractive ? »La réponse est évidemment presque contenue dans la question.La région Île de France c’est plus de 12 millions d’habitants et deux questions majeures rythment le quotidien des Franciliens. Les transports et le prix du logement.

Lorsque l’on fait les comptes, en fin de mois, il est certain qu’il faut beaucoup d’argent pour vivre convenablement en Île de France, il faut même tellement d’argent que les classes moyennes sont soit condamnées à une forme de course à l’échalote du toujours plus de crédit et de pression financières, soit doivent choisir l’exil dans des territoires périphériques. En 20 ans, cela a donné naissance à la France périphérique, une France de petites classes moyennes oubliées par les vainqueurs de la mondialisation.

Paris, n’est donc attractif que pour les forts revenus. Paris est devenu un petit entre soi que l’on pourrait résumer en un entre-soi pour riches, totalement coupés des réalités du reste du pays.Les 500 000 vainqueurs de la mondialisation prennent les décisions qui leur semblent adaptées à une vision du monde qui n’est pas la réalité des millions d’autres Français.Au bout de 20 ans et après presque deux ans de maladresse, cela donne le mouvement des Gilets Jaunes et une situation quasi-insurrectionnelle dans notre pays. Les Gilets Jaunes ne sont pas de Paris, mais pour beaucoup ils en viennent ou ont vécu un processus d’exclusion progressive.Paris n’est plus du tout attractif pour la plus grande majorité de ses résidents qui n’a pas encore intégré cette nouvelle donne, et qui avec la peur du changement, ou par le poids des habitudes, sans oublier bien évidemment l’attachement aux lieux où l’on a grandit ne s’imagine pas une vie ailleurs.Pourtant, l’un des principaux leviers patrimoniaux est évidemment le choix de sa localisation.

Plus vous résidez dans un endroit cher, plus vos charges fixes augmentent et plus vous êtes tributaires de revenus élevés.

La liberté financière commence par une localisation peu coûteuse.

Charles SANNAT

Source: insolentiaeVoir les précédentes interventions de Charles Sannat

0 0 vote
Article Rating
Subscribe
Me notifier des
guest
4 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
David Ruegger
1 année plus tôt

plus que jamais et ceux qui disent le contraire sont des langues des putes

evain
evain
1 année plus tôt

Oui bien sur , Madame Hidalgo importe des migrants à tour de bras cela amène de la diversité culturelle… évidemment la croissance de l’aide sociale et la crasse qui va avec engendrera des emplois dans le sanitaire, le social, les HLM, la police, la magistrature et la fonction pénitentiaire.

Madame hidalgo qui est socialiste le sait très bien « un fonctionnaire ça crée de la croissance » c’est bien connu… 😆

Paris est une ville plein d’avenir , plein de diversité …elle a un potentiel détonnant…brulant comme notre Dame…. un vrai Bataclan…

Babar
Babar
1 année plus tôt

Les forces de police pourront-elles encore longtemps contenir les « manifestants » chaque samedi? les pillards et autres fouteurs de troubles vont-ils se contenter de dévaster les commerces et incendier seulement quelques autos et trottinettes? On peut quand même redouter à l’avenir des émeutes d’envergure et quotidiennes dans les plus grandes villes de notre pauvre France, plusieurs millions de « personnes défavorisées » aimeraient peut-être bien s’équiper à peu de frais…

evain
evain
1 année plus tôt
Reply to  Babar

Merde, tu fais chier…rabat joie …soit un peu optimiste… le meilleurs est devant nous car… »la crise est derrière nous »!